En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main hp Pavilion dv6-3055sf

Bien que vendue à petit prix, la configuration du dv6-3055sf est séduisante. Tant extérieurement qu'intérieurement. Sur le segment des PC 15,6 pouces, HP frappe fort.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 599 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • PC portable Acer Chromebook C720P-29552G03aii 265,00 €
Voir les détails

Prise en main

Un Pavilion HP dv6 à bon prix qui fait carton plein

Le HP Pavilion dv6-3055sf est une jolie machine avec de bonnes performances et à un prix abordable.

Aymeric Siméon 01net
le 13/10/2010 à 11h42
note de la rédac

la promesse

Encore un 15,6 pouces bon marché dans la gamme Pavilion de HP, le dv6-3055sf. Sur le papier, c'est sans doute le meilleur des ordinateurs de cette taille dans une limite de prix de 599 euros. Un châssis tout à fait travaillé et agréable, disponible en deux couleurs (bronze ou noir), une configuration moderne et véritablement soignée pour le prix proposé. Espérons qu'elle soit plus autonome que sa comparse G62-a45sf, car un PC portable avec un écran 15,6 pouces qui voyage peu ou qui a rapidement « le mal du courant », c'est assez regrettable.

la réalité

Tout comme le G62-a45sf, le Pavilion dv6-3055 de HP opte pour un clavier chiclet sans pavé numérique et un pavé tactile assez réactif. Le châssis est également habillé d'un motif réussi et discret. Nous l'avons testé en coloris bronze et il faut avouer que la qualité de finition est tout à fait satisfaisante pour les 599 euros qu'il vaut dans le commerce.

Deux puces graphiques et un processeur AMD

A l'instar du G62, la mécanique est de marque AMD. Même processeur (Athlon II P320), 4 Go de mémoire DDR3 mais 500 Go (7 200 tours/min) de disque dur. La partie graphique offre un peu plus de latitude avec quelques (vieux) jeux 3D puisqu'on retrouve une ATI Radeon Mobility HD 5470 (6,2 d'indice Windows, 741 sous 3D Mark Vantage) aux commandes lorsque votre machine est reliée au secteur. Lorsque vous l'utilisez en voyage (ou, plus simplement, sur batterie), c'est la partie graphique du chipset, la Radeon HD 4250, qui prend le relais. Cependant, il est possible de forcer le basculement sur la partie graphique dédiée lorsque l'appareil n'est pas raccordé au courant.

Une autonomie très correcte

Nous avons fait nos tests d'autonomie dans les modes HD 4250 (puce intégrée au chipset) d'une part, et avec la puce graphique dédiée d'autre part. En lecture vidéo, nous avons atteint les deux heures et demie sans le moindre problème sur la HD 4250, contre juste deux heures avec l'autre puce. Ce qui veut dire qu'en adaptant les options de luminosité et en coupant le Wi-Fi, les trois heures et plus peuvent être atteintes sur la plus petite des deux cartes graphiques. Un bon score qui s'explique à la fois par la qualité de la batterie, mais également par la consommation de 60 watts seulement lorsque la machine est en pleine charge (moins de 30 watts en activité réduite). En revanche, même défaut constaté que sur le G62, le Pavilion dv6-3055 se fait rapidement entendre : 35,7 dB au repos, contre 43,5 dB en charge.

Un écran moyen, une connectique complète

La définition de l'écran du dv6-3055sf ne sort pas des sentiers battus : 1 366 x 768 pixels. Lors de nos mesures, nous avons constaté que le taux de contraste est vraiment moyen puisque notre sonde nous a indiqué un ratio de 660:1. Les noirs sont assez lumineux et tirent un peu vers le gris. La dalle est à l'image de l'équipement et de la qualité audio de la machine, qui n'ont pas su nous convaincre ni nous flatter le tympan.

Toutefois, ce dv6 se rattrape sur la connectique : Wi-Fi n, Bluetooth 2.1+EDR, quatre ports USB, prise Ethernet Gigabit, VGA, HDMI et eSATA. Pas d'USB 3.0 mais rien d'étonnant puisque HP n'en a mis – pour le moment – que sur sa gamme Envy, fer de lance de la marque. Pas de tuner TNT, ni télécommande et encore moins d'accessoires fournis. Mais pour le prix, il ne faut pas être trop exigeant non plus.

le verdict

Sur une dizaine de références récentes éprouvées sur les mêmes critères, le HP Pavilion dv6-3055sf est celui qui remporte la palme des performances et offre un bon rapport qualité/prix. Connectique complète, configuration tout à fait homogène et dans les standards actuels et bonne autonomie. Pour 599 euros, c'est la bonne affaire de cet automne.

Voir les détails
 
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

hp SlateBook 14-p000nf

note de la rédac

hp Envy x360 (15-u002nf)

note de la rédac

Toshiba Satellite P50-B-10D

note de la rédac

Toshiba Satellite NB10t-A-10F

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters