En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Canon Pixma MP495

Nous avons testé la multifonction Pixma MP495 de Canon. Elle se distingue par son faible prix et son interface Wi-Fi n.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 79 €

autres meilleurs prix pour
Imprimantes Multifonction

  • Imprimante Hp Envy 5644 All-in-one - Fonctions : Imprimante, Scanner, Neuf 151,20 €
Voir les détails

Prise en main

La nouvelle imprimante Wi-Fi 3-en-1 de Canon est une demi-réussite

Bruyante et peu véloce, la Pixma MP495 de Canon mise tout sur sa compatibilité Wi-Fi et sur son prix. Est-ce suffisant ?

Slobodan Dragovic 01net
le 09/09/2010 à 15h30
note de la rédac

la promesse

Proposer une multifonction à la fois performante et peu coûteuse est la mission que le géant nippon Canon s'est donnée avec cette Pixma MP495. Y est-il parvenu ? Nous avons ausculté cette multifonction sous tous les angles pour nous faire notre propre impression. Verdict.

la réalité

Proposée à seulement 79 euros avec une interface Wi-Fi n, la Pixma MP495 représente l'une des imprimantes multifonctions Wi-Fi les moins chères du marché. Pour arriver à ce prix, elle a fait l'impasse sur certains équipements et ses fonctions sont limitées.

Une multifonction ascète et esthète à la fois

L'imprimante 3-en-1 ne dispose que du strict minimum. Oubliez l'écran TFT couleur, l'impression recto verso automatique, les bacs à feuilles multiples, le lecteur de cartes mémoire et le port USB PictBridge !
Vous devrez vous contenter d'un panneau de commandes rudimentaire avec un afficheur à sept segments et quelques Led. Une apparente austérité qui ne se traduit pas par un design négligé ou bas de gamme. Au contraire. L'imprimante est plaisante, la finition soignée, bien que l'ensemble paraisse un peu fragile.

Bruyante et à deux cartouches seulement

L'élégante coque noir laqué abrite hélas une imprimante à deux cartouches (ce n'est ni pratique ni économique), le mécanisme est assez bruyant lorsqu'il manipule les feuilles (chargement, éjection, etc.), mais heureusement moins pendant l'impression. Il en est de même pour le scanner, silencieux pendant la numérisation mais bruyant lorsque le capteur revient en place.

Des impressions assez lentes, mais de qualité

Toutefois, la Pixma MP495 fait l'effort de remplir tant bien que mal la triple fonction d'imprimante, de numériseur et de photocopieur couleur. Certes, l'impression n'est pas des plus rapides : 7 pages par minute (ppm) en noir (mode brouillon ou standard) et seulement 2 ppm en couleurs, en raison de pauses intempestives pour séchage entre chaque copie.
De même, 1 minute et 42 secondes pour une photo 10 x 15 cm sans bordures et 4 min et 25 s pour une A4. Si ces valeurs ne sont pas très élevées, en revanche, la qualité est au rendez-vous.

Coté scanner, le résultat n'est pas plus exaltant. Le Pixma MP495 numérise une photo couleur A4 à 600 points par pouce (ppp) en à peine 50 s, un cliché en noir et blanc à 300 ppp en 12 s. En ce qui concerne le mode photocopie, nous avons relevé une vitesse de 40 s pour les tirages couleur et de 18 s pour les sorties monochromes, ce qui est correct au vu de la qualité du résultat.

Des possibilités aussi réduites que son prix

En revanche, nous avons été déçus par ses fonctions. Aucune possibilité d'agrandissement, de réduction ou de réglages de qualité (contraste) n'est proposée. Juste la multicopie de 1 à 9 exemplaires et la possibilité - remarquable ! - de photocopier en pleine page un document de n'importe quelle taille (un petit document est agrandi automatiquement, alors qu'un grand est réduit), c'est assez pratique.

Enfin, nous avons regretté l'absence de port USB PictBridge (pour relier notre appareil photo numérique) et de lecteur de cartes mémoire, ne serait-ce que SD/SDHC, qui nous aurait permis d'imprimer nos photos ou d'enregistrer nos numérisations directement.

le verdict

Au final, la Pixma MP495 nous a principalement déçus par son équipement limité, malgré la présence d'un module Wi-Fi, et par sa faible vitesse d'impression. Certes, la qualité d'impression est satisfaisante, aussi bien en mode texte que photo, mais le scanner se révèle trop bruyant.

Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Canon PIXMA MG7550

note de la rédac

hp Envy 5640

note de la rédac

Brother MFC-J6920DW

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests