En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Packard Bell DOT_S.002FR

L'autonomie est ce que l'on recherche avant tout sur un PC portable à bas coût. S'il est plaisant à l'oeil, c'est un plus. Ce Dot S.002 FR de Packard Bell satisfait ces deux critères, mais il est cher.

Note de la rédaction

prix constructeur : 329 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • PC portable Acer Chromebook C720P-29552G03aii 265,00 €
Voir les détails

Prise en main

Le netbook Dot S.002 est discret, endurant, mais un peu cher

Un bon mini-PC portable que ce Packard Bell au matricule d'agent secret, mais il est vendu 30 euros trop cher.

Aymeric Siméon 01net
le 22/09/2010 à 14h00
note de la rédac

la promesse

Nouvelle rentrée, nouveaux netbooks pour Packard Bell. Les Dot font peau neuve - dans le sens strict du terme - puisque le châssis prend quelques couleurs pour égayer ses plastiques. La configuration est tout à fait standard, nous attendons donc Packard Bell sur l'autonomie, qui n'est pas toujours le point fort des portables sortis ces derniers mois.

la réalité

Lorsque l'on met côte à côte l'Aspire One D260-2DQ d'Acer et le Dot S.002 de Packard Bell, peu de choses les différencient vraiment. Même châssis, même clavier à touches larges accueillant les poussières et autres miettes avec un certain talent, une dalle brillante de 10,1 pouces, etc. Esthétiquement, les deux netbooks ne se distinguent pas vraiment, et pourtant ! Acer a mis de la couleur avec quelques effets de peinture, quand Packard Bell s'est mis à l'art nouveau, parsemant des motifs sur toute la coque. L'effet est là, mais la carrosserie seule ne compte pas.

Un petit moteur qui consomme peu

Rien que du standard sous le clavier de ce Dot : Atom N450, 1 Go de mémoire DDR2, 250 Go de disque dur, Wi-Fi n, Bluetooth 2.1 + EDR et trois ports USB. L'ensemble ne chauffe presque pas.
Seulement 32,5°C ont été mesurés sur les repose-paumes, et le niveau des nuisances sonores reste contenu. Nous avons relevé seulement 33,7 dB au maximum lorsque le petit ventilateur donnait de la voix. L'aération et l'insonorisation du châssis sont donc particulièrement efficaces.

Même l'écran a décidé de mettre toutes les chances de son côté, avec un taux de contraste de 1 000:1 et une luminosité de 207 cd/m2. Photos, films et vidéos en local ou en streaming depuis Internet sont justement rendus. Et grâce à la batterie de six cellules (fournie), les 5 heures d'autonomie sont presque atteintes en lecture de DivX, Wi-Fi allumé, plaçant le Dot dans la moyenne haute des autonomies que nous avons mesurées dernièrement sur les petits PC de cette trempe.
Cela s'explique en partie par la consommation tout à fait maîtrisée de la machine, soit seulement 13,4 watts au maximum. Niveau encombrement, le netbook est suffisamment fin (3 cm d'épaisseur) pour se glisser dans n'importe quel bagage, on ne le sent même pas : il ne pèse que 1,2 kilo.

Pour quelques euros de plus que l'Acer…

Peu de différences flagrantes entre l'Aspire One et le Dot, donc ! Il faut allumer la machine pour constater les points de divergence et pour comprendre l'écart de prix de 30 euros. Packard Bell livre Adobe Photoshop Elements 8 de série, ainsi qu'une série de logiciels (évaluation ou version complète). Il est bien évident que retoucher des photos au format RAW ne s'envisage pas du tout sur de l'Atom, mais pour quelques retouches tout à fait sommaires, il arrive presque à suivre la cadence.
Pour la bureautique, c'est le logiciel Works 9 qui équipe la machine, lui aussi en version complète, pour que vous puissiez tout de suite désinstaller l'offre d'évaluation de Microsoft Office 2007 (même pas Starter 2010) et gagner de la place sur le disque.

le verdict

L'écart de 30 euros entre le Dot S.002 de Packard Bell et l'Acer Aspire D260-2DQ ne se justifie pas ! Même si le modèle de Packard Bell ne manque ni de charmes ni d'atouts et que son autonomie flirte avec les 5 heures - appréciable pour une machine ultramobile à petit prix -, nous préférons le second.

Voir les détails
 
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

hp SlateBook 14-p000nf

note de la rédac

hp Envy x360 (15-u002nf)

note de la rédac

Toshiba Satellite P50-B-10D

note de la rédac

Toshiba Satellite NB10t-A-10F

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters