En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Razer Marauder

Pensé pour StarCraft 2, ce clavier Razer Marauder n'a pas su faire chavirer nos doigts de joueur. Vendu plus de 100 euros, sa conception laisse à désirer mais son pilote est bon.

Note de la rédaction

prix constructeur : 119,90 €

Disponible chez

  • Amazon :

Prise en main

Marauder, le clavier qui sort de StarCraft 2 et qui va y retourner

Le Marauder de Razer souffre d'une étrange ergonomie et n'a pas su convaincre les joueurs que nous sommes.

Aymeric Siméon 01net
le 04/03/2011 à 15h00
note de la rédac

la promesse

Sorti en même temps que le casque Banshee, le clavier Marauder se destine aux joueurs et plus spécifiquement aux adeptes des combats stratégiques en temps réel de StarCraft 2. D'ailleurs, le nom du jeu est inscrit en haut du clavier, difficile de se tromper. Arborant une disposition des touches et un look assez particuliers, ce périphérique se destine aussi bien à la saisie courante qu'au jeu si l'on en croit le constructeur. C'est ce que nous allons voir.

la réalité

Dans l'univers des périphériques pour joueur, Razer ne fait pas figure de débutant. Mais dans le cas des périphériques StarCraft 2, la marque semble s'être égarée un peu trop loin sur les voies du marketing. Le casque Banshee ne nous avait pas particulièrement séduits, il en va malheureusement de même pour ce clavier Marauder se connectant avec deux prises USB à votre PC. Esthétiquement, il est massif mais moins long qu'un clavier lambda. La raison en est simple : le pavé numérique, les touches fléchées et les six touches de fonctions d'ordinaire placées au dessus de ces dernières fusionnent en un seul et même bloc.

Rien que pour le jeu...

Principal inconvénient de ce clavier rétroéclairé : il ne convient pas à toutes les mains et ne plaira pas à tous. Le toucher des touches est doux, leur course est assez moyenne mais elles demeurent assez petites et hautes. Cette dernière caractéristique lui permet de résister à l'eau (café, soda, etc.) et d'être lavé aisément. Nous l'avons copieusement arrosé et le liquide s'échappe par deux petits orifices visibles sous les touches. Pratique pour parer aux éventuels mouvements brusques.

Les gros doigts ne s'habitueront que difficilement à saisir des textes sur ce périphérique. En effet, bien que pensé pour le jeu, il ne faut pas oublier qu'un clavier sert – avant tout – à saisir. Si les touches tombent assez naturellement sous les doigts, la touche Entrée fait exception à la règle car elle ne reprend pas la forme classique. Elle est rectangulaire et ne tombe pas bien sous les doigts. Handicapant pour valider rapidement des messages en jeu : on a une chance sur deux de taper sur la touche « * ».

Des macros bien huilées

Partageant le même pilote (gourmand en mémoire) que le casque Banshee et la souris Spectre, ce clavier Marauder est entièrement paramétrable. Chaque touche peut être reconfigurée à loisir à l'intérieur d'un profil créé et nommé par vos soins. Les macros (combinaisons de touches affectées à une seule touche) sont paramétrables grâce au pilote et  personnalisables. Il est même possible d'en enregistrer en cours de partie grâce à la touche « Alt » droite.
Toutes les touches de F1 à F8 et les touches F11 et F12 ont une double casquette. Les premières des fonctions multimédias (lecture, volume, etc.) et les secondes activent le mode « Jeu » du clavier (touche Windows désactivée) et règle l'éclairage.

Eclairage intelligent inutile

A la manière du casque Banshee, il est possible de paramétrer le coloris des différentes parties illuminées du clavier par le biais du pilote. Là aussi, il est possible de faire en sorte que les couleurs changent en fonction de ce qui se passe dans le jeu. Le pilote intègre aussi un compteur d'APM (Action par minute) et fait varier la couleur en fonction de vos clics et pression de touches frénétiques durant vos parties. De notre point de vue, ces fonctions ne servent à rien.
Le joueur a généralement le regard braqué sur l'écran et ses doigts filent mécaniquement sur le clavier. Il n'y a que dans l'obscurité que les variations de couleur peuvent se percevoir dans le champ de vision périphérique. Ce clavier ravira plus les amateurs que les joueurs acharnés. En effet, les premiers aiment ne pas passer inaperçus en LAN party ou devant les copains alors que les seconds préfèrent généralement, l'efficacité et la simplicité à l'ostentatoire.

le verdict

Vendu 120 euros environ, ce clavier Razer Marauder n'est pas celui qu'il faut pour jouer à StarCraft 2. L'agencement des touches n'est pas bon, tout comme le principe des alertes lumineuses. En revanche, et ce malgré une importante gourmandise en ressources mémoire, le pilote est bien pensé, fouillé et permet de reparamétrer toutes les touches du clavier en fonction de vos besoins. Deux étoiles.

Voir les détails
 

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Microsoft All-In-One Media

note de la rédac

Belkin QODE Thin F5L155

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters