En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Samsung R525

Un petit processeur mais une bonne puce vidéo pour le premier portable 100% AMD de Samsung, le R525.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 499 €

Disponible chez

  • Grosbill :

Prise en main

Un bon portable Samsung AMD Vision sous la barre des 500 euros

Un petit processeur mais une bonne puce vidéo pour le premier portable 100 %AMD de Samsung, le R525.

Patrick Bertholet 01net
le 21/05/2010 à 17h55
note de la rédac

la promesse

Premier portable 100 % AMD de Samsung, le R525 compte concurrencer les Acer, HP et autres Toshiba sur le segment de l'entrée de gamme des 15 pouces. Ses arguments ? Une finition très soignée, un processeur assez rapide pour la bureautique, le multimédia sous Windows 7… et une bonne puce graphique pour la vidéo et un peu de jeu 3D. A seulement 499 euros, l'offre est plutôt alléchante.

la réalité

La courageuse stratégie « Vision » d'AMD, qui vise à développer sa position sur le marché des ordinateurs portables, commence à porter ses fruits. Nouveau soutien de poids pour la marque, le géant Samsung : jusqu'ici très fidèle aux puces Intel, la firme lance son premier PC « AMD Vision », s'appuyant sur un processeur AMD et sur une puce graphique ATI.

Un joli coup pour AMD… même si Samsung cantonne pour le moment la plate-forme Vision à son entrée de gamme. Pour le coréen, qui a de grosses ambitions sur le marché européen des portables, l'objectif est d'attaquer le segment des machines à petit prix, sous la barre des 500 euros, face aux Acer, HP et autres Toshiba. Son arme, fourbie avec l'aide d'AMD, c'est le R525, un 15,6 pouces dédié à la bureautique et aux travaux multimédias courants.

Une finition soignée

Pas très ambitieux, l'engin, et sans doute pas la meilleure vitrine technologique pour la plate-forme d'AMD, mais sous la barre des 500 euros, c'est plutôt une bonne affaire. Pour une machine si abordable, le niveau de finition surprend agréablement.
Le boîtier est aussi soigné que sur le haut de gamme du coréen : solide, plutôt élégant malgré son épaisseur et bardé d'un bel écran en 1 366 x 768, un peu trop brillant mais bien lumineux et homogène. Le clavier, équipé d'un grand pavé numérique, offre un assez bon confort de saisie, même sans touches chiclet. En plus, la ventilation est peu bruyante, même à plein régime.

Une autonomie dans la moyenne

Il est vrai, aussi, que le moteur n'a rien d'une fusée. Un petit processeur Athlon  II Dual Core à 2,1 GHz, 320 Go de disque et 3 Go de mémoire vive, le tout piloté par la version 32 bits de Windows 7. Un peu décevant, presque tous les autres constructeurs offrant aujourd'hui 4 Go de mémoire et un système 64 bits dès ce prix-là.
Basique aussi, la connectique : juste 3 USB et une prise HDMI en vue, plus un vieux contrôleur Ethernet 10/100  Mbit/s. L'Athlon II Dual Core M320, l'équivalent, d'après nos tests, d'un « vieux » Core 2 duo T5850 d'Intel, fait tout de même tourner sans problème Windows 7 et la plupart des applications bureautiques et multimédias courantes… mais pas toutes en même temps !
Surchargée d'utilitaires, la machine rame un peu pendant les premières heures de fonctionnement, tant que les (très nombreuses) mises à jour n'ont pas été effectuées. Le fonctionnement devient heureusement bien fluide par la suite, mais ne comptez pas vous lancer dans le montage vidéo ou la création 3D avec ce portable-là, dont l'autonomie se révèle par ailleurs aussi faiblarde que les autres 15 pouces d'entrée de gamme : pas plus de 1 h 40 de lecture vidéo en continu, luminosité de l'écran à fond, d'après nos tests. Et à peine 3 heures de liberté en mode bureautique avec le niveau maximal d'économie d'énergie.

Aucun ralentissement à signaler, en revanche, pour la lecture des vidéos, grâce à la puce ATI de la machine (ici, une Radeon HD 5400), sans doute le composant le plus intéressant de la plate-forme Vision d'AMD. Les fichiers vidéo HD les plus lourds (MKV, rips Blu-Ray, etc.) sont affichés sans la moindre saccade, et sans mettre la machine à genoux.
Et si le R525 ne peut être sérieusement envisagé pour les gros jeux 3D récents, les performances 3D sont ici nettement meilleures que celles des circuits vidéo intégrés Intel habituellement proposés à ce niveau de prix. Pour les galettes Blu-ray, il faudra quand même compléter la machine avec un lecteur externe ad hoc, la machine n'étant équipée que d'un simple lecteur-graveur de DVD.

le verdict

Ce modeste portable 15,6 pouces AMD Vision est une bonne affaire ! Si le processeur Athlon II lui-même n'a rien d'un monstre de puissance, il est couplé à une puce vidéo efficace pour la lecture des vidéos en HD, et même pour pas mal de jeux. Les 499 euros demandés nous paraissent parfaitement justifiés, d'autant que le look et la finition sont dignes du haut de gamme de Samsung.

Voir les détails
 
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Asus ROG G551 (G551JM-CN102H)

note de la rédac

Lenovo Yoga 3 Pro-1370

note de la rédac

Acer Aspire E5-571PG-624L

note de la rédac

Lenovo Y50-70 (59426739)

note de la rédac

Gigabyte Aorus X3+

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests