En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Asus K72JR-TY025V

Voilà une configuration qui promet à la fois confort et performance. Mais comment se comporte en pratique le processeur i3, gagne-t-on en autonomie, ne perd-t-on pas trop en termes de puissance par rapport, notamment, au Core i5 ?

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 799 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • Satellite C50-B-15C - noir - PC portable 258,54 €
Voir les détails

Prise en main

Un portable king size tout confort mais limité graphiquement

Avec ses 17.3 pouces de diagonale d’écran et son processeur Intel Core i3, ce portable est à l’aise partout, sauf en 3D.

David Namias 01net
le 26/02/2010 à 14h30
note de la rédac

la promesse

Un écran de 17,3 pouces, un vrai clavier avec pavé numérique sur le côté, un pavé tactile multipoint, une belle robe couleur chocolat, un processeur Intel Core i3 350M, 4 Go de mémoire vive, une carte graphique ATI 5470 dotée de 1 Go de mémoire vidéo dédiée... voilà une configuration qui promet à la fois confort et performance. Mais comment se comporte en pratique le processeur i3, gagne-t-on en autonomie, ne perd-t-on pas trop en termes de puissance par rapport, notamment, au Core i5 ? Autant de questions auxquelles nous voulions apporter des réponses. Les voici.

la réalité

Le brun est décidément à la mode et, c'est vrai, confère une touche très classe à cet Asus K72JR. Ce qui frappe au premier abord, c'est l'impression d'espace que procure ce modèle. Avec un repose-mains de 10 cm de large, on se sent tout de suite à l'aise. Le revêtement délicatement texturé alterne les matières satinées, mates et brillantes. Le clavier de type chiclet est également une réussite grâce aux touches très légèrement concaves, et ce, même si on regrette qu'il ne soit pas plus rigide dans sa construction. En effet, l'ensemble du panneau, à travers lequel les touches affleurent, bouge lors de la frappe. Mais il n'en reste pas moins que la finition d'ensemble demeure très soignée.

Bonne tenue du processeur Intel Core i3

Avec 6,3 d'indice Windows pour le processeur Core i3 350M contre 6,7 pour un Core i5 430M testé récemment, un constat s'impose : la différence est mesurable, mais vraiment pas énorme. Le score PC Mark Vantage de 4 859 points est d'ailleurs très proche des 5 213 obtenus par cette même configuration Core i5 chez la concurrence. Finalement, la rétrogradation du Core i5 au Core i3 n'apparaît pas comme déterminante. Un résultat somme toute logique lorsqu'on sait que tous deux sont des CPU double cœurs fonctionnant en mode hyperthreading, c'est-à-dire reconnus sous Windows comme intégrant quatre cœurs logiques. Pour les applications conçues pour tirer partie de cette technologie, cela peut être utile.

Le multimédia, oui. La 3D complexe, non !

Ce K72JR trébuche dans un domaine qui n'aura d'importance pour vous que si vous vous adonnez aux jeux vidéo : celui de la 3D. Avec un tout petit 1 040 sous 3D Mark Vantage, on ne peut pas dire que ce soit un foudre de guerre en ce domaine. Par rapport à la puissance de son processeur principal, c'est presque étonnant. Le giga de mémoire vidéo qui épaule l'ATI Radeon 5470 ne fait rien à l'affaire. Cela dit, dans le cadre d'une utilisation familiale, qui est rappelons-le la cible de ce portable, la lecture des films en haute définition, soit sur l'écran d'une définition de 1 600 x 900 pixels, soit sur une TV par la sortie HDMI, ne pose pas de souci. A la limite on aurait même aimé disposer d'un écran véritablement full HD, autrement dit en 1 900 x 1 080 pixels.

La classe jusqu'au bout des softs

Avec son utilitaire de gestion des modes d'alimentation Power4 Gear, mais aussi le logiciel SmartLogon pour piloter la fonction de reconnaissance faciale, les profils colorimétriques paramétrés en fonction du type d'usage par Splendid Video Enhancement Technology, on peut dire qu'Asus soigne ses logiciels internes.
Preuve encore s'il en fallait, la fonction palm proof qui déconnecte le pavé tactile en cas de frappe prolongée au clavier, histoire de ne pas cliquer par inadvertance n'importe où sur l'écran.
Enfin, l'autonomie qui plafonne à moins de deux heures ne permettra pas une utilisation réellement nomade, mais ce n'est, là encore, pas vraiment le propos du K72J.

 

le verdict

Doté d'une bonne puissance de calcul avec son processeur Intel Core i3, ce portable possède une petite touche de classe très appréciable qu'il facture néanmoins un peu cher. WiFi n, BlueTooth, il possède tout ce qu'il faut, même si la carte graphique reste faiblarde malgré son gigaoctet de mémoire.

Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Gigabyte Aorus X7 Pro

note de la rédac

hp Chromebook 14-x001nf

note de la rédac

Acer Aspire R13 (R7-371T-55Q1)

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests