En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Packard Bell EasyNote Butterfly XS/R-EV-010FR

Note de la rédaction

prix constructeur : 499 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • PC portable Acer Chromebook C720P-29552G03aii 265,00 €
Voir les détails

Prise en main

Quand un ultraportable à basse consommation rencontre un graveur DVD...

Ce Butterfly XS ne restera pas dans les annales de l'informatique, mais demeure une petite machine sympathique.

Aymeric Siméon 01net
le 28/01/2010 à 16h35
note de la rédac

la promesse

Depuis le rapprochement avec Acer, Packard Bell a su faire évoluer ses gammes beaucoup plus rapidement que par le passé. La série Butterfly en est le parfait exemple puisqu'elle surfe sur la vague des ultraportables à basse consommation (aussi appelés CULV), tout en ne négligeant pas le design, le poids et l'autonomie. A l'aube de l'année 2010, le constructeur nous présentait le Butterfly XS, avec son petit écran, sa plate-forme basse consommation mais surtout son lecteur optique « une innovation Packard Bell ». Cette machine est désormais disponible sur le marché français et s'adresse plus particulièrement aux utilisateurs nomades en manque de lecteur optique. A peine la machine déballée, le constat est immédiat : le lépidoptère ne ressemble pas à ce qu'il est dans son format « S ». Un conflit de générations ?

la réalité

Si le Butterfly S se caractérisait par un écran de 13,3 pouces, un design léché, mais surtout une épaisseur vraiment réduite, on pouvait s'attendre à ce que le XS soit encore plus fin, plus joli, plus... tout ! Vu qu'il n'est pourvu que d'un écran de 11,6 pouces. Une sorte d'Adamo façon Packard Bell, mais moins cher tout de même. Toutefois, il n'en est rien ! Le XS est un PC portable basse consommation et c'est tout ce qu'il a en commun avec son grand frère.

Pas si XS que ça !

Vous l'aurez compris, le design de cette nouvelle configuration ne nous a pas particulièrement emballé. En effet, ce dernier n'est pas aussi travaillé que pour le modèle « S ». Bien au contraire : dans le genre brut de fonderie, cela faisait longtemps qu'on n'en avait pas vu de similaire. Seul le capot noir glossy avec une petite touche argentée donne une note design. Certes, les finitions sont correctes pour une machine de cette gamme, mais il n'y a vraiment pas de quoi s'extasier devant la qualité du plastique des repose-mains et donc - en général - de l'intérieur de la machine et de l'écran (un peu trop fragile à notre goût sur le cadre).
De plus, à l'œil, l'ensemble donne une impression d'épaisseur assez inhabituelle sur ce genre de portable. Nous avons donc sorti notre mètre ruban et nous avons constaté un léger embonpoint de quelques millimètres. Et cela s'explique en partie par la présence du fameux graveur de DVD.

De la basse consommation en Intel Celeron

La plate-forme Intel retenue pour animer ce petit papillon s'architecture autour d'un Intel Celeron SU2300 (double cœur), 3 Go de mémoire (2 + 1 Go DDR2) et du chipset 4500 MHD intégré pour la partie graphique. L'écran est un modèle de 11,6 pouces, brillant, affichant une définition de 1 366 x 768 pixels. Il offre un rendu un peu clair, mais convenable pour la bureautique, pour regarder un film et profiter de ses photos. La star de cette machine est toutefois son graveur. Il faut reconnaitre que l'implantation de ce périphérique n'est pas saugrenue sur une telle machine. Plus besoin de passer par des clés USB ou d'investir dans un lecteur externe USB pour installer des programmes.
Toutefois, comme nous l'évoquions lors de l'annonce, Packard Bell aurait pu opter pour un modèle slot-in, moins épais à l'œil et qui aurait augmenté le capital design de ce petit PC. Toutefois, il faut reconnaitre que l'ensemble chauffe relativement peu, seule la grille d'évacuation d'air évacue de l'air à 55°C en moyenne en pleine charge processeur. De plus, sous les repose-mains, aucune température excessive n'est à déplorer : l'épaisseur a finalement du bon... Finissons par les nuisances sonores, contenues elles-aussi même en lecture DVD, un très bon point.

Un Butterfly autonome et riche en connecteurs

L'intérêt d'opter pour des composants basse consommation est de gagner en autonomie. Ce PC s'affranchit de la prise pendant un peu plus de 4 heures 30 environ en lecture vidéo (3 h 35 en lecture DVD intensive), grâce à la batterie 6 cellules fournie, ce qui est dans la moyenne des portables de cette nature testés par nos soins. Terminons par la connectique, conséquente : HDMI, VGA, (seulement) 3 ports USB, une carte Wi-Fi b/g/n et un port Ethernet Gigabit. Simple mais efficace !

le verdict

Ce Butterfly XS vient compléter la gamme d'ultraportables abordables de Packard Bell. Globalement, la machine est équilibrée, bien que la configuration soit un soupçon trop juste à notre goût. Un Go de mémoire en plus n'aurait pas fait de mal, tout comme un processeur un poil plus musclé que le Celeron. Toutefois, la présence du lecteur/graveur est appréciable et l'autonomie de ce PC confortable de plus de 4 h 30 est confortable. Trois étoiles.

Voir les détails
   
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

hp SlateBook 14-p000nf

note de la rédac

hp Envy x360 (15-u002nf)

note de la rédac

Toshiba Satellite P50-B-10D

note de la rédac

Toshiba Satellite NB10t-A-10F

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters