En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Sony VAIO VPC-L11M1E/S

Le Sony Vaio L11M1E/S est l'un des deux représentants de la gamme de tout-en-un du japonais et place la barre très haut. Toutefois, son manque de discrétion et l'absence de quelques périphériques ne lui permettent pas d'entrer au Panthéon de l'informatique.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 1200 €

autres meilleurs prix pour
Desktops

  • Ordinateur De Bureau Amd A4-6300 2x3,70ghz Nvidia Gt630 En 4go X11 380,00 €
Voir les détails

Prise en main

Un Vaio 24 pouces tactile tout-en-un qui flirte avec la perfection

Le Sony Vaio L11M1E est le dernier-né des tout-en-un nippons et place la barre très haut malgré quelques «défauts».

Aymeric Siméon 01net
le 23/11/2009 à 14h09
note de la rédac

la promesse

Parmi les nouveautés de la gamme Vaio de Sony pour cette fin d'année 2009, plusieurs tout-en-un sont au programme. Le VPC-L11M1E/S se veut le porte-étendard du constructeur sur le marché haut de gamme avec sa dalle tactile multipoint de 24 pouces.
TouchPack Microsoft, Vaio Media Plus et autres logiciels de Sony sont également présents car le fabricant souhaite faciliter la vie de l'utilisateur. Dompter cette machine d'un doigt tout en la transformant en véritable centrale multimédia pour toute la maison est aussi un argument important pour promouvoir cette configuration.
Sur le papier, tout est alléchant voire excitant : Sony nous ferait-il une démonstration de savoir-faire ? Voyons cela.

la réalité

Avec la sortie de Windows 7 et du TouchPack Microsoft, Sony saisit la balle au bond et nous livre deux tout-en-un tactiles haut de gamme. Ce Vaio L11M nous a fait très forte impression à plusieurs niveaux et frôle la perfection de peu. Et ce malgré quelques absences et défauts qui se font ressentir plus ou moins vite, certains rédhibitoires, d'autres un peu moins. Mais force est de constater que globalement, le L11M est un tout-en-un plus que séduisant.

Claques visuelles et sonores nipponnes

Esthétiquement, le savoir-faire de Sony s'illustre sur ce L11M. Le contour de la dalle tactile de 24 pouces se pare de plastiques noir brillant (glossy) et gris argenté du plus bel effet. L'arrière adopte le noir mat traditionnel tout comme le pied de maintien. Quelques voyants d'activité se situent sur le coin supérieur droit de l'écran mais restent relativement discrets en fonctionnement.
Autre réussite : l'écran. Difficile de résister à cette magnifique dalle de 24 pouces LCD X-Black affichant une résolution de 1 920 x 1 200 pixels, Full HD, réactive dans les différents réglages et surtout offrant une luminosité moyenne de 235 cd/m2 et un taux de contraste de 1040 :1 (mesures effectuées dans notre laboratoire de tests). Pour travailler, retoucher des photos ou regarder un film, le confort est optimal et les angles de vue offre la possibilité d'être à plusieurs autour de la dalle dans la limite de 55°. Il est également possible d'éteindre l'écran indépendamment de la machine, de quoi économiser pas moins de 30 W lorsque le PC est au repos ou en utilisation musicale.
A ce propos, le système de sonorisation de ce Vaio est impressionnant, de qualité et offre une qualité d'écoute tout simplement bluffante pour de si petites enceintes (5,5 W x 2) équipée de la technologie d'amplification numérique S-Master, probante aussi bien sur la musique que le cinéma.
Enfin, même le clavier et la souris sans fil, alimentés par deux piles AA chacun, sont un exemple de finition car assortis au PC. Leur plastique respectif est d'excellente qualité. Le clavier nous a particulièrement bien plu : léger, fin et intégrant quelques fonctions utiles (zoom, contrôle du volume, mise en veille, luminosité).
Première absence remarquable : la télécommande MCE pour piloter le PC depuis le canapé ou en mode chaîne hi-fi qui n'est fournie qu'avec la version haut de gamme de la série L ! Néanmoins, ce PC trouve sa place dans le salon, le bureau ou dans une chambre d'étudiant car réellement bien pensé ergonomiquement et, surtout, polyvalent.

Touche l'écran avec les doigts !

L'écran tactile multipoint du L11M offre également des possibilités plus ludiques. Ce dernier s'avère réactif (trop) et assez précis une fois le calibrage opéré (à faire deux fois et bien en face de la machine en position assise). L'ensemble des applications installées par Sony réagit au doigt et à l'œil, si bien que le pilotage de la configuration devient un jeu d'enfant. Toutefois, on revient vite au clavier pour tout ce qui a attrait à la saisie et aux autres activités de production.
En effet, le clavier virtuel ne sert qu'en dépannage ou pour un usage ponctuel. Les habitués des deux périphériques de saisie et de pointage historiques auront même bien du mal à rester patients face aux petites imprécisions de la technologie «  Touch » ou encore aux quelques secondes supplémentaires qu'il faut pour ouvrir un menu contextuel voire dompter la relative sensibilité de certaines applications tactiles comme le Microsoft Surface Globe.

Une boîte à outils Sony ultracomplète

En plus de la liste usuelle de logiciels préinstallés, ce Vaio L11M s'offre un arsenal de programmes propriétaires dont le Vaio Media Gallery qui vous permet de trier photos et vidéos rapidement en fonction de leur date de prises de vue. Les clichés ou bandes vidéo sont miniaturisés et placés sur une frise chronologique, très pratique pour faire une recherche rapide. La musique est également prise en charge avec un tri par artiste ou album avec jaquette de CD pour illustration.
Autre programme, le Vaio Media plus qui officie en tant que concentrateur de contenus multimédia présents sur l'ensemble des machines du parc informatique domestique. Il permet également de voir du contenu enregistré depuis un tuner et de le projeter sur votre télévision, si la connectique le permet. A l'usage, il ne nous a pas paru très accessible de prime abord mais ayant un réel potentiel une fois maîtrisé.
A noter aussi la présence du Vaio Gate, clone du dock des Mac OS dans lequel vous pouvez ajouter des raccourcis vers des applications et qui, une fois le L11 relié à Internet, sert aussi de lecteur de flux RSS ou d'éventuelles notifications systèmes.

Ni Blu-Ray, ni tuner, ni connectique vidéo...

Mis à part le jeu vidéo, rien ne résiste à ce Vaio. Haute-définition, bureautique, photo, encodage ne sont que des exemples des possibilités offertes par la machine. La configuration est estampillée Intel (processeur Core 2 Duo) et nVidia (GeForce G210M). Elle peut bénéficier d'un ajout de mémoire en sus des 4 Go déjà présents, car Sony a opté pour une carte mère pour PC de bureau et non pas pour portable, ayant donc quatre slots mémoire au lieu de deux. Impossible en revanche d'ajouter un disque dur, sauf externe, pour élargir les possibilités de stockage offertes par le modèle 500 Go embarqué. Terminons par l'alimentation qui est incluse dans le châssis comme dans un PC traditionnel : seul un câble disgracieux sort de la machine !
Cependant alors qu'elle est vendue pour la « modique » somme de 1 200 €, ni lecteur Blu-Ray ni tuner TNT ne sont présents dans la machine ! Seul le modèle L11S1E/S, vendu 1 600 €, en est équipé... Ainsi, le recours à des périphériques externes est une obligation : heureusement que le L11M offre un total de cinq ports USB, répartis entre l'arrière et le côté gauche de la machine. Autre déception, pas de connectique d'entrée HDMI pour se servir de l'écran comme d'un « simple » moniteur et y relier une console de jeux. Ni de prises RCA. Là encore, seul le modèle haut de gamme en bénéficie.
Enfin, malgré un échauffement contenu et de multiples ouvertures sous l'écran pour aspirer de l'air et le dissiper grâce aux ouïes supérieures, ce PC est bruyant ! Rédhibitoire ! Les 40 dB sont dépassés à 30 cm de l'écran en usage intensif et, au repos, la ventilation se fait encore trop entendre à notre goût ! Pour un ensemble vendu à prix d'or, son silence ne l'est pas et c'est bien dommage.

le verdict

Ce Vaio VPC-L11M1E/S tout-en-un de Sony est une machine résolument haut de gamme, il n'y a pas de doute. Le prix de 1 200 € se justifie aisément malgré quelques absence (tuner TNT et lecteur Blu-Ray en particulier). La suite de logicielles fournie est riche, l'écran 24 pouces tactile est de qualité... rien ou presque n'est laissé au hasard en terme de finitions et d'ergonomie. Seules les nuisances sonores omniprésentes et l'absence de télécommande empêchent cette configuration d'avoir cinq étoiles.

Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Zotac Zbox Pico PI320

note de la rédac

E-Ten Wharfman

note de la rédac

MSI AG2712A-015EU

note de la rédac

Zotac Zbox Nano CI540

note de la rédac

Zotac Zbox EN760

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests