En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Packard Bell Dot S

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 299 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • PC portable anglais V5122P - argent - Tactile - PC portable (version anglaise) 275,98 €
Voir les détails

Prise en main

Le netbook de Packard Bell pense à l’autonomie mais oublie un peu l’ergonomie

Avec une endurance de 4h, le Dot S travaille longtemps, mais sa finition est moyenne et le touchpad très désagréable.

Adrian Branco 01net
le 04/05/2009 à 16h10
note de la rédac

la promesse

Le XXIe siècle sera mobile ou ne sera pas. Pour preuve, le succès des portables qui se vendent désormais mieux que les tours, et notamment la version économique, les netbook. Un marché plus que porteur, dont le succès, en moins d'un an et demi, aura conduit à la création d'une niche bien à part. Un marché porteur, mais ultraconcurrentiel où chaque constructeur essaie de se faire une petite place. Petit frère d'Acer, Packard Bell tente sa chance avec le Dot S, un netbook dont la première force est le prix de 300 euros, plus proche de la philosophie originelle des netbook. Mais cela est-il suffisant pour marquer les esprits?

la réalité

Packard Bell avait fait partie des pionniers du netbook avec son EasyNote XS-20 que l'on pourrait qualifier de raté. Mais la marque avait revu sa copie quelques moins plus tard avec la première mouture du Dot. Ce Dot S est donc la troisième génération de netbook et ça se sent. Le design de la machine est moins exotique que la première mouture et colle désormais aux canons du genre. Sa charnière en chrome n'est pas forcément du meilleur effet (il faut aimer), il n'est pas ce que l'on pourrait appeler original, ni vraiment beau. Mais il ne sombre pas dans le cheap et les coques plastiques mal ajustées.

Un clavier sympa...

Pour le Jean-Pierre Papin des Guignols de l'info, le problème de la France, c'était le genou. Pour les netbook, c'est en partie le clavier. Les premières moutures qui équipaient les premières machines étaient en effet de qualité plus que médiocre. Sur ce côté, Packard Bell s'en sort bien et dote son Dot d'une belle dot: les touches sont réactives et le dispositif est de bonne qualité, rendant la frappe agréable.

...mais un touchpad clairement raté

Seulement la moitié, l'amant, le conjoint de ce clavier -le touchpad- n'a pas bénéficié des mêmes attentions et se caractérise en un mot: raté. Sa surface n'est en effet pas au même niveau que celle du repose-mains, mais plus enfoncé, creusé dans la coque. Ce qui lui confère un toucher désagréable et handicape quelque peu sa prise en main. Détail? Non pas: les netbook se suivent et se ressemblent tellement que c'est dans les petites finitions, dans les détails justement que ceux-ci font la différence. Agacés par le touchpad, nous attendions sa mort subite dans l'épreuve de l'autonomie, mais l'issue du combat fut toute autre...

Il court, il court le furet

Il aura tenu presque 4h15 le bougre. Sans être le roi de la catégorie, il efface les Dell et autres HP à l'autonomie ridicule compte tenu de l'aspect nomade de la bête, et vient se frotter aux Samsung et autres Asus. Ce qui, compte tenu du prix, est plutôt pas mal...

le verdict

On ne peut pas consacrer ce Dot S pour ses performances, similaires à tout ce qui se fait dans ce format, ni pour son design, banal. On peut critiquer la réalisation de son touchpad, peu -voire pas- ergonomique. Mais on se doit de souligner son caractère économique: à 300 euros il est l'un des derniers modèles à respecter la philosophie initiale des netbook: le bas coût. S'il ne plait pas aux geeks, ce n'est pas non plus un drame, puisqu'il s'adresse au très grand public au budget serré.

Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Asus ROG G750J (G750JZ-T4089H)

note de la rédac

Medion Akoya P2211T (MD 98602)

note de la rédac

Lenovo ThinkPad Yoga

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters