En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Asus Transformer Pad TF701T-1B036A (32 Go)

Avec le Transformer Pad TF701T, Asus signe une tablette avec un bel écran, puissante et endurante. Endurance qui, d'ailleurs, aurait dû être meilleure avec le clavier : seulement deux heures supplémentaire, c'est un peu léger à notre goût.

Note de la rédaction

prix constructeur : 500 €

Disponible chez

  • Materiel.net :

Prise en main

Asus Transformer Pad TF701 : une bonne tablette Android avec clavier amovible

La série Transformer d'Asus revient très fort. Succédant à la TF700, la TF701T est plus endurante, plus puissance et son écran tactile de 10,1 pouces affiche de grandes et belles images. Elle est toujours livrée avec un clavier, pour être utilisée comme un petit PC portable sous Android.

Aymeric Siméon 01net
le 09/12/2013 à 12h30
note de la rédac

la promesse

L’Asus Transformer Pad TF701T succède au TF700. Le principe de fonctionnement demeure le même : d’extérieur, on dirait un petit PC portable mais, en réalité, c’est un engin en deux parties. D’un côté, on a une tablette 10,1 pouces qui fonctionne sous Google Android (ici le 4.3); de l’autre, un clavier amovible, avec quelques connecteurs et - surtout - une seconde batterie. Sur cette nouvelle version, les évolutions sont nombreuses : composants, écran, etc. Passons au test. L'Asus Transformer Pad TF701T-1B036A

la réalité

Carton plein pour la nouvelle mouture de la Transformer Pad d’Asus. Cette TF701T s’est faite attendre mais ça en valait la peine ! Par rapport à la TF700T -l’ancien modèle-, l’endurance et la puissance sont en hausse : plus de 17 heures d’autonomie mesurée et une puce Tegra 4 de Nvidia au meilleur de sa forme. L’écran de 10,1 pouces affiche des images plus grandes (2560 par 1600 pixels) pour un meilleur confort de lecture. La finition en aluminium brossé répond est toujourd d'actualité, au dos de la tablette. Pour le clavier, Asus est repassé sur du plastique, de bonne qualité, imitant tout de même la finition alu pour conserver une cohérence esthétique. L’ardoise est un peu moins fine que sa grande sœur (0,95 cm contre 0,85 pour la TF700), mais a perdu quelques grammes sur la balance : seulement 576 grammes. Pour rappel, la TF700 pesait, elle, 602 grammes. Toutefois, cette nouvelle Transformer Pad reste plus lourde qu’un iPad Air (469 g) ou qu’une Galaxy Note 10.1 Edition 2014 (530 g). Avec le clavier, le poids passe à 1,15 kg, ce qui est très correct et proche de celui des meilleurs PC ultraportables du marché.

Un vrai clavier avec touchpad

Le clavier livré avec la Transformer Pad est équipé de petites touches, non rétroéclairées. Comme sur la plupart des claviers de PC, certaines d'entre elles sont attribuées à des raccourcis de fonctions propres à Android (paramètres, le navigateur, luminosité automatique, etc.). Pratiques pour lancer rapidement telle ou telle appli. A noter, Asus équipe aussi le clavier d’un pavé tactile. Il est situé, comme sur un ordi portable, sous la barre d’espace et fait bouger l’interface Android comme le ferait vos doigts sur l'écran. Avec des applis bureautiques comme Polaris Office, le clavier et le pavé tactile sont très agréables et à utiliser, bien plus que les claviers virtuel Asus ou Google. En plus de Polaris, Asus préinstalle quelques autres applis de son cru comme, par exemple, l’AudioWizard pour améliorer le son, ou Story pour créer ou éditer de petit album photo.

Jusqu’à 13 heures d’autonomie

Seule, l’ardoise tient entre 9 et 11 heures en utilisation continue sur sa seule batterie. Elle fait aussi bien qu’un iPad Air mais fait moins bien que la toute dernière Kindle Fire HDX d’Amazon. Quant à la batterie située dans le clavier, elle prolonge l’autonomie de l’ardoise d’environ 2 heures supplémentaire soit un total de 11 à 13 heures en utilisation continue en surf sur le web ou lecture vidéo HD 720p.

Tegra 4 aux commandes

Asus a fait évolué la plateforme technique de la Transformer Pad et a remplacé la puce Tegra 3 de Nvidia par la 4éme mouture… la Tegra 4. Les quatre cœurs sont plus rapides et, le cœur « compagnon » chargé des routines, toujours aussi plus efficace. La mémoire vive est en hausse également : 2 Go contre un seul sur la précédente Transformer Pad. Il y a donc plus de puissance sous le capot, aussi bien sur la partie graphique que « calcul ». La navigation dans Android est vraiment très fluide. Il en va de même lorsque vous surfez sur Internet en Wi-Fi (pas de 3G/4G). Bien entendu, vous pouvez lancer plusieurs applis en même temps, jouer ou encore profiter d’un film en Full HD sur l’écran (ou la TV grâce à la sortie microHDMI) sans avoir le moindre ralentissement.

Un bel écran et du stockage extensible

L’interface d’Android et des applis s’affichent en 2560 points par 1600 sur l’écran (la TF700 se cantonnait au 1920 par 1080). Du coup, l'affichage est très lisible et les polices de caractères sont fines. A noter, la luminosité (393 cd/m2) et le taux de contraste (1205 :1) de l’écran sont très bons. Et il est même possible d’ajuster les couleurs selon vos goûts grâce à une appli propriétaire Asus. De quoi profiter et personnaliser le rendu de belles photos ou la qualité de vos films préférés. A noter, les vidéos au format WMV9 ne sont pas supportées. Tout le contenu de la tablette est stocké sur les 25 Go d'espace libre. Si cela ne vous suffit pas, vous pourrez toujours utiliser le lecteur microSD de la tablette et, également, le lecteur de carte SD ou de la prise USB 3.0 de la partie clavier du Transformer Pad.

Photo correcte, vidéo médiocre

Terminons par les capteurs photos et vidéos. A l’arrière, c’est un modèle 8 Mpixels qui prend de jolies photos. Pour les séquences vidéo en 1080p, en revanche, c’est moins bien. La mise au point est laborieuse si bien que certaines séquences sont parfois floues ; et le rendu est comme halé de lumière. Pas top. En façade, il faut se contenter d’une webcam de 1 Mpixels qui n’est pas extraordinaire mais suffit pour faire de la visioconférence sur Skype.

le verdict

Avec le Transformer Pad TF701T, Asus signe une tablette avec un bel écran, puissante et endurante. Endurance qui, d'ailleurs, aurait dû être meilleure avec le clavier : seulement deux heures supplémentaire, c'est un peu léger à notre goût. Pour de l'iPad Air 16 Go, Asus propose toutefois un excellent produit Android, très sympa à utiliser. A ce jour, elle prend la première place de notre comparatif permanent.

Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Apple iPad Air 2 128 Go 4G

note de la rédac

Thomson NEO7-2.8WCA

note de la rédac

Touchlet XA100

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests