En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Toshiba Satellite S70t-A-108

Toshiba loupe le coche avec le Satellite S70t-A-108. L'écran n'est pas Full HD et la qualité d'affichage n'est pas satisfaisante pour une machine vendue 1000 euros environ. De plus, la puissance graphique n'est pas au rendez-vous.

Note de la rédaction

prix constructeur : 1100 €

Disponible chez

  • Grosbill :

Prise en main

Le Satellite S70t : un PC portable onéreux dont l'écran tactile XL déçoit

Cette machine haut de gamme a vocation à remplacer un PC de bureau. Pour les 1100 euros demandés, nous nous attendions à trouver un écran Full HD, avec une meilleure qualité d'image et, aussi, plus de puissance 3D.

Aymeric Siméon 01net
le 06/11/2013 à 11h15
note de la rédac

la promesse

Le Satellite S70t de Toshiba est un PC portable équipé d'un écran tactile de 17,3 pouces. Une première pour le japonais qui, jusqu’alors, ne proposait pas d’aussi grande dalle tactile sur ses ordis. Bien entendu, le S70t se décline en plusieurs versions. Nous avons mis la main sur le S70t-A-108 annoncé au prix de 1100 euros mais qu’on trouve aux alentours de 980 euros sur la Toile. Nous avons affaire à une machine haut de gamme. Voyons si elle tient ses promesses.

la réalité

Décevant ce Satellite S70t ! C'est le premier PC portable à écran 17,3 pouces tactile à passer entre nos mains et, pour le prix affiché de 1100 euros, nous nous attendions à bien mieux. La finition est certes correcte mais nous nous attendions à avoir plus de puissance sous le capot et surtout, d’un écran de bien meilleure qualité. Et l'utilisation du tactile n'est pas aisée sur une machine de ce gabarit.

On préfèrera donc plus souvent le couple pavé tactile et clavier qui, pour le coup, est au tout à fait au point. Le touchpad offre une surface de glisse assez large et les deux boutons de clic sont camouflés sous la surface. Le clavier, lui, est rétroéclairé et équipé d’un pavé numérique. Ses touches sont toutefois légèrement plus petites que sur d’autres machines, il faut donc quelques minutes pour s'y faire. Compte tenu du poids (3,13 kg) et de la taille de l’appareil (41,5 x 4 x 26,9 cm), il ne voyagera qu'occasionnellement hors de la maison. Sa batterie offre presque 3 heures d’autonomie en lecture vidéo, ce qui laisse assez de latitude pour l’emmener de la chambre au salon.

Bonne puissance de calcul, graphismes en retrait

Côté puissance de calcul, rien à dire, Toshiba a choisi un processeur Core i7 d’Intel quadruple cœur dernier cri, performant et épaulé par une bonne quantité de mémoire (6 Go). Pour le stockage, il faut se contenter d’un simple disque de 1 To. Le constructeur japonais fait l'impasse sur le module SSD pour accélérer les démarrages du PC ou l’exécution de certaines applis.

Pour la 3D, c’est une GeForce GT 740M qui est à la barre. Cette carte graphique résolument milieu de gamme n’est pas franchement à l’aise pour afficher les gros jeux 3D du moment (Call of Duty : Ghosts, Battlefield 4, etc.). Dans la définition native de l’écran, nous avons réussi à obtenir -en moyenne- une petite quarantaine d’images par seconde. C’est peu. Il faut donc se limiter aux petits jeux 2D/3D. L’ensemble est relativement silencieux en fonctionnement (entre 32 et 38 dB) mais à tendance à consommer entre 10 et 20 watts de plus que certaines machines du même gabarit (120 watts max.).

Du bon son mais un écran très décevant

Faute de 3D à haute dose, on se rabat sur le cinéma et la musique ! Le Satellite S70t embarque un lecteur Blu-ray (graveur de DVD) et un kit audio stéréo signé Onkyo. Ce dernier se défend bien et le son peut être traité par un logiciel simple à utiliser signé DTS. Vous pourrez activer le Surround, renforcer les basses ou, mieux, régler l’égalisation comme il vous plait.

L’écran 17,3 pouces, lui, n’est pas du tout à la hauteur. Il n’affiche qu’une image en 1600 par 900 pixels et non en Full HD (1920 par 1080 pixels). La dalle manque de luminosité et de contraste, ses couleurs sont froides. Toshiba essaie de sauver les meubles avec le tactile qui, il faut le reconnaitre, répond bien. Toutefois, l’ergonomie de la machine ne permet pas une utilisation exclusivement aux doigts : l’écran ne s’incline pas assez vers l'arrière. Et dès qu'on appuie un peu trop vigoureusement sur la dalle, l’engin bascule. Il faut donc attraper cette dernière par l'un de ses côtés pour maintenir la machine en place.

le verdict

Toshiba loupe le coche avec le Satellite S70t-A-108. Les ordinateurs portables à écran 17,3 pouces tactiles ne sont certes pas légion (seul HP en propose un également) mais pour le même prix, nous préférons l'Acer Aspire V3-772G. Il n’a certes pas d’écran tactile mais un niveau d’équipement plus en phase avec le prix et, surtout, il est bien plus polyvalent et performant que ce Satellite.

Voir les détails
   
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Toshiba Satellite L50-B-17M

note de la rédac

Asus ROG G551 (G551JM-CN102H)

note de la rédac

Lenovo Yoga 3 Pro-1370

note de la rédac

Acer Aspire E5-571PG-624L

note de la rédac

Lenovo Y50-70 (59426739)

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests