En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Acer Aspire P3-171-3322Y4G12as

L'Aspire P3 est un PC portable convertible qui se compose d'une tablette à écran 11,6 pouces tactile et d'une housse de protection intégrant un clavier Bluetooth. L'autonomie de l'ensemble n'est pas aussi élevée qu'espérée : 4 heures.

Note de la rédaction

prix constructeur : 700 €

Disponible chez

  • Amazon :

Prise en main

Acer Aspire P3 : un ultrabook hybride à l'autonomie décevante

Moitié tablette, moitié ultrabook, l'Aspire P3 est une machine hybride de nouvelle génération signé Acer. Malheureusement, il n'est pas aussi endurant qu'espéré.

Aymeric Siméon 01net
le 16/10/2013 à 14h00
note de la rédac

la promesse

L’Aspire P3 est la dernière création d'Acer en matière de PC convertible. Dans la droite ligne de l’Iconia Tab W700 (et vendue au même prix de 700 euros), le P3 est une tablette tactile sous Windows 8 qui, grâce à une housse de protection noire (cover) équipée d’un clavier Bluetooth, se transforme en ultrabook. Et l’engin est d’ailleurs vendu comme tel. Passons au test.

la réalité

Une tablette qui se transforme en ultrabook… ou l’inverse ? Quoi qu’il en soit, l’Aspire P3 rejoint la grande famille des PC portables convertibles fonctionnant sous Windows 8. Un peu lourd (790 g), mais équipé de vrais composants de PC nomade, cet engin est équipé d'un écran de 11,6 pouces. La machine peut s’utiliser comme une ardoise classique ou comme un ultraportable, une fois placée dans sa housse de protection. Cette dernière fait passer le poids de l'appareil à 1,34 kg. Mais elle a l'avantage de maintenir le P3 incliné de façon à ce que vous puissiez conserver une parfaite lisibilité sur écran (de bonne qualité d'ailleurs). De cette façon, vous pouvez effectuer des manipulations à la fois avec vos doigts sur la dalle tactile et sur le clavier. Grâce à une bonne réactivité de l'écran, le mode tactile convient parfaitement à une utilisation rapide du P3, par exemple pour lire des morceaux de musique, visionner des vidéo, etc. Cela devient toutefois vite fatiguant, voire peu pratique, de naviguer entre l’écran et le clavier dès qu’on veut corriger un texte rapidement ou retoucher quelques photos avec précision...

Une petite autonomie

Le clavier Bluetooth est associé à l’ardoise par défaut. Il suffit simplement de l’allumer pour qu’il soit instantanément reconnu. Avec ses larges touches (rappelant celles de l’Aspire S7), il fonctionne sur batterie et se recharge grâce à un adaptateur USB/microUSB, qui se connecte à la prise USB plein format de l’ardoise (et lorsque celle-ci est connectée au courant !). Contrairement à la tablette, dont l'autonomie n'est que de 4 heures en lecture vidéo, le clavier –lui- ne se recharge qu’une fois par semaine environ. Il faut donc conserver le chargeur secteur (un peu volumineux) à portée de main pour ne jamais tomber en panne sèche.

Surf, saisie et vidéo

Globalement, la tablette est bien finie. Son boitier est en aluminium brossé, avec des ouvertures sur le haut pour la ventilation. Celle-ci est d'ailleurs silencieuse. D'autres, à l'avant, cachent les enceintes (leur qualité est passable). Sur les flancs se trouvent une prise qui combine une sortie casque et une entrée micro, une sortie vidéo microHDMI, un bouton d’allumage et une grande touche pour ajuster le volume, comme sur une tablette Android ou un iPad. Aucun lecteur de carte mémoire n’est présent pour étendre la capacité de stockage –limitée à 128 Go de SDD (dont 88 Go exploitable). Dommage.
Le reste des composants se résume à 4 Go de mémoire vive et à un processeur Intel d’avant dernière génération (Core i3-3229Y). C’est le contrôleur graphique intégré de celui-ci qui se charge d’afficher les photos, les films et l’interface de Windows 8 sur l’écran HD de la tablette. Ce dernier utilise la technologie IPS. Ses angles de vision sont donc très ouverts et la qualité de l’image ne s’altère pas en fonction de l’inclinaison de la tablette. Néanmoins, la surface brillante capte tous les reflets, il faut donc impérativement forcer la luminosité de la dalle au maximum (463 cd/m2) lorsque l’on se trouve dans en endroit très éclairé (train, bureau, café, etc.).

Le dispensable capteur photo-vidéo

En plus de la webcam en façade, Acer a pensé à placer un capteur photo de 5 MPixels au dos de l’ardoise. Le souci, c'est qu'il prend des clichés médiocres et des vidéos qui saccadent... A noter, ce dernier est inutilisable lorsque l’ardoise est dans sa housse. D’ailleurs, quand vous souhaitez extraire la tablette de celle-ci, il faut procéder méthodiquement : d’abord, repousser gentiment le bord en plastique supérieur vers l’arrière, puis glisser les doigts entre la housse et le dos de la tablette et la tirer vers vous. On a connu plus rapide et pratique !

le verdict

L'Aspire P3 est un convertible un peu plus abouti que l'Iconia Tab W700 et bénéficie d'un espace de stockage plus conséquent. Néanmoins, malgré son prix attractif de 700 euros, nous avons du mal à recommander cet engin car ses performances ne sont pas étourdissantes et son autonomie n'est pas extraordinaire comparée à celle d'une tablette Android ou iOS ou à celle d'un ultrabook actuel. Pire, elle est inférieure d'une heure à celle de la W700 qui était, elle, de 5 heures.

Voir les détails
   

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Asus ROG G551 (G551JM-CN102H)

note de la rédac

Lenovo Yoga 3 Pro-1370

note de la rédac

Acer Aspire E5-571PG-624L

note de la rédac

Lenovo Y50-70 (59426739)

note de la rédac

Gigabyte Aorus X3+

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests