En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Le Vaio Fit 13A (testé ici dans sa référence SVF13N1L2ES) est un ultrabook convertible très bien fini. L'utilisation en mode tablette est bien mise en valeur par le stylet, car ce dernier offre plus de précision et de possibilités que nos doigts. Reste que pour le prix de 1300 euros, l'équipement et l'autonomie auraient dû être meilleurs.

Note de la rédaction

prix constructeur : 1300 €

Disponible chez

  • PriceMinister.com :

Prise en main

Vaio Fit 13A, un ultrabook hybride bien conçu au SSD trop juste

Sony arrive à relativement bien se différencier de la masse des autres convertibles avec le Vaio Fit 13A, notamment grâce à son ingénieux système de transformation de PC portable en tablette. Toutefois pour le prix, le japonais mégote sur le stockage.

Aymeric Siméon 01net
le 24/01/2014 à 17h10
note de la rédac

la promesse

Présentés lors du dernier IFA, les Vaio Fit se déclinent en plusieurs tailles d’écran, 13,3, 14 et 15,6 pouces. Ce sont des engins plutôt haut de gamme, et qui appartiennent à la grande famille des PC hybrides. Ici, pas d’écran se détachant de la tablette ou faisant une rotation complète autour du clavier ou qui glisse le long du clavier et se relève tout seul. Non, le concept du Fit 13A est à mi-chemin entre le Yoga de Lenovo et le Dell XPS 12. Il est vendu plus de 1000 euros, en plusieurs versions et la configuration est même personnalisable sur le site Internet de Sony. La version testée ici est annoncée au prix de 1300 euros mais nous l'avons trouvée aux alentours de 1200 euros sur la Toile. Passons au test.

la réalité

Après un démarrage difficile dans le monde de l’ultrabook, Sony rattrape bien son retard. Après les Vaio Duo 13 et Vaio Pro 13, c’est avec le Fit 13A que le nippon enrichit un peu plus ses gammes de PC ultraportables. Et comme c’est la grande tendance (ou l’évolution voulue par Intel et Microsoft, au choix), ce bel appareil équipé d’un écran 13,3 pouces tactile est un convertible ; c'est-à-dire qu’il peut s’utiliser soit comme un ordi standard, soit comme une tablette. En effet, le capot en aluminium intègre une charnière centrale discréte, qui se bloque et se débloque à volonté grâce à un bouton situé à la base de l’écran. Une fois poussé, ce dernier dévérouille le système de rétention, et d'une simple pression de la main sur le haut de l'écran, le capot se plie en deux, vers l’arrière. Comme la dalle tactile est uniquement fixée sur la partie supérieure du capot, elle suit naturellement le mouvement. Une fois l’écran basculé, il suffit de le rabattre sur le clavier rétroéclairé et le tour est joué.

Avec les doigts, au stylet…

En mode tablette, vous pouvez bien entendu piloter le Vaio Fit 13A avec les doigts mais aussi avec le stylet livré avec la machine. Ce dernier est strictement le même que celui du Vaio Duo 13 et est très agréable à utiliser. Grâce à l’application Vaio Paper préinstallée, vous pouvez prendre des notes directement sur l’écran. En outre, le stylet peut vous servir d’outil de précision pour retoucher des photos ou naviguer sur une timeline d’un logiciel de montage vidéo. D’ailleurs, parmi les logiciels livrés avec la machine, il y a Movie Studio Platinum 12 pour l’image, Acid Music Studio et Sound Forge Audio Studio pour faire de la musique. Précisions toutefois que, à l’inverse du Vaio Duo 13, le Fit 13A ne dispose d’aucun emplacement intégré pour le stylet, il faut donc le ranger dans la poche ou la mallette dès qu’on a fini de s’en servir.

…ou avec l’ensemble clavier-souris

En position « PC portable », le Fit 13A s’utilise avec le très bon clavier à touches séparées et rétroéclairées et le large touchpad (multipoints), bien intégrés à la belle plaque d’aluminium à la finition brossée. Le tactile, ici, n’est plus qu’une option de pilotage supplémentaire dont vous vous servirez principalement dans l’interface à Tuiles de Windows 8.1.
En matière de composants, cet hybride de 13,3 pouces se dote d’une plateforme Intel Haswell à base de Core i5-4200U, de 8 Go de mémoire et d’un SSD 128 Go. Malheureusement, entre Windows 8.1 et les applications préinstallées sur la bête, il ne vous reste que 56 Go de stockage à disposition pour installer d’autres programmes et archiver vos données. Côté graphisme, c’est le contrôleur graphique intégré au processeur (Intel HD Graphics 4400) qui est à l'oeuvre. Pour afficher des photos ou des vidéos Full HD sur l'écran très lumineux et bien contrasté, pas de problème. En revanche, pour les jeux en 3D, il ne faut pas compter dessus. Le Fit 13A est avant tout une machine faite pour travailler, surfer et profiter de contenus multimédia. Voire retourcher un peu de photos et monter quelques petites séquences HD. A noter, la ventilation est bien plus bruyante que sur les derniers Vaio que nous avons eus entre les mains. Le ventilateur se déclenche souvent sans raison apparente et tourne vite. Résultat : on l’entend bien !

Bon poids, bonne endurance

Points cruciaux pour les ultrabooks (convertibles ou non) : le gabarit et l’autonomie. Côté épaisseur et poids, le Vaio Fit 13A est dans la norme puisque qu’il mesure 1,9 cm de haut et pèse seulement 1,3 kilo. De quoi le glisser dans le sac et l'emmener avec vous sans dans tous vos déplacements. Concernant l’endurance, la batterie intégrée (non amovible) tient la machine éveillée pendant 5 heures en lecture vidéo, écran à fond, Wi-Fi activé et connecté à Internet. C’est un score correct mais qui demeure inférieur d'une heure à l’autonomie moyenne des autres ultrabooks, vendus dans les mêmes eaux.

NFC et capteur 8 Mpixels

Terminons par un mot sur la connectique et le capteur photo 8 Mpixels situé au dos de la machine. Sur les flancs du Fit 13A se trouvent deux prises USB 3, une sortie vidéo HDMI, un lecteur de carte SD et une prise audio combinant la sortie stéréo et l’entrée micro. Les connexions sans fil, quant à elles, sont assurées par du Wi-Fi n, du Bluetooth 4.0 et du NFC. Enfin, en plus de la webcam 0,9 Mpixels situé sur le haut de l’écran, il on trouve aussi un capteur photo au dos de la machine. Inexploitable en utilisation PC portable, vous ne vous en servirez uniquement quand le Fit 13A est en position tablette et de préférence pour faire des photos en extérieur.

le verdict

Le Vaio Fit 13A (testé ici dans sa référence SVF13N1L2ES) est un ultrabook convertible très bien fini. L’utilisation en mode tablette est bien mise en valeur par le stylet, car ce dernier offre plus de précision et de possibilités que nos doigts. Reste que pour le prix de 1300 euros, nous aurions aimé avoir un SSD de plus grande capacité, une prise Ethernet (ou un adaptateur USB/Ethernet), et une autonomie atteignant au moins 6 heures. Néanmoins, le Vaio Fit 13A se classe parmi les dix premiers de notre comparatif permanent.

Voir les détails
     
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Asus ROG G551 (G551JM-CN102H)

note de la rédac

Lenovo Yoga 3 Pro-1370

note de la rédac

Acer Aspire E5-571PG-624L

note de la rédac

Lenovo Y50-70 (59426739)

note de la rédac

Gigabyte Aorus X3+

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests