En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Dell XPS 12 (Core i7, SSD 256 Go)

Si la première version du Dell XPS 12 manquait d'endurance, c'est fini ! Avec sa nouvelle plate-forme Intel Haswell, l'endurance de cet appareil -moitié ultrabook, moitié tablette- atteint les 6 heures et demie contre moins de 4 sur la première mouture.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 1500 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • Satellite C50-B-15C - noir - PC portable 258,54 €
Voir les détails

Prise en main

Equipé d'un processeur Intel Haswell, le Dell XPS 12 gagne 70% d'autonomie

Si la première version du Dell XPS 12 manquait d'endurance, c'est fini ! Avec sa nouvelle plate-forme Intel Haswell, l'autonomie de la batterie atteint presque 6 heures et demie contre moins de quatre auparavant.

Aymeric Siméon 01net
le 30/08/2013 à 12h45
note de la rédac

la promesse

Mise à jour du 27/10/2014 :
Dell a mis à jour ses deux configurations de XPS 12 et a ajouté la mention "ULT" dans leurs références. Nous n'avons constaté qu'une évolution -mineure- de processeur Intel entre la version testée ci-dessous et celle actuellement commercialisée sur le site de l'américain.

Parution initiale du 30/8/2013 :

Annoncé lors de l’IFA 2012 et commercialisé dès l’automne de la même année, le XPS 12 est un concept d'ultrabook hybride sous Windows 8. Il reprend le principe de fonctionnement de feu l’Inspiron Duo : un écran pivotable pour transformer rapidement le PC portable en tablette tactile. Cette nouvelle version du XPS 12, baptisée « XPS 12 Nouveau ! » sur le site du texan embarque une plate-forme Intel dernier cri, ce qui devrait accroitre son autonomie. Voyons cela.

la réalité

Avec ce nouvel XPS 12, Dell remet au gout du jour son ultrabook hybride, mi-PC portable mi-tablette. Rappelons qu’il s’agit d’une machine étonnante, qui est équipée d’un écran tactile de 12,5 pouces de diagonale (31,75 cm), qui affiche des images en Full HD (1920 points par 1080) et – surtout – qui est monté sur un pivot horizontal. Ainsi, lorsque l’écran de l’appareil est ouvert, il suffit d’appuyer du bout du doigt sur le haut de la dalle pour que l’affichage pivote à 180° dans son cadre. Après avoir rabattu l’écran sur le clavier, vous avez en main une grosse tablette -qui pèse 1,5 kg et épaisse de 2,4 cm- équipée de véritables composants de PC qui font tourner toutes les applis de Windows 8 sans le moindre souci.

Presque 70% d’autonomie supplémentaire

La nouveauté de cette nouvelle mouture de la machine réside dans l’intégration du dernier processeur Core i7 d’Intel (Haswell). Cette puce consommant nettement moins d’énergie que celle de la génération précédente, l’autonomie de la machine s’en ressent immédiatement. En effet, la machine fonctionne désormais presque 6 heures et demie en lecture vidéo, ce qui constitue un gain d’autonomie de presque 70% (68,4% exactement) par rapport au premier Dell XPS 12, lancé en fin d’année dernière !
Autres bons points, les performances font elles aussi un bond en avant alors que la configuration (8 Go de mémoire, SSD de 256 Go) et le prix (1600 euros) ne changent pas. Pas franchement abordable, c’est toutefois une vraie machine pour les utilisateurs nomades, taillée pour la bureautique, le surf sur Internet et même la retouche de photos (mais toujours pas de jeux) et qui fait son petit effet quand vous la sortez de votre sac.

Physique identique

Pour le reste, rien ne change sur la forme entre les versions 2012 et 2013. La conception et la fabrication sont soignées, avec -en particulier- un boitier qui mêle aluminium brossé, magnésium et fibre de carbone. Le clavier est toujours doté de touches en plastique noir, légèrement creusées, qui procurent une frappe agréable. D’autre part, son système de rétro-éclairage s’avère très pratique pour travailler dans la pénombre. Bref, que du bon !
Enfin, du côté de la connectique, on retrouve deux prises USB 3.0, une sortie vidéo mini DisplayPort et une prise combinant entrée micro/sortie stéréo. On déplore l’absence d’un adaptateur USB/Ethernet dans le carton. Dell continue de le proposer en option, à un prix prohibitif alors qu’Asus, Acer ou encore Samsung les fournissent en standard avec leurs ultrabooks.

Petite nouveauté, pour les échanges sans fil, Dell ajoute une puce NFC en plus du Wi-Fi n et du Bluetooth 4.0, ce qui est pratique pour faire des échanges de fichiers rapidement entre votre smartphone (compatible) et votre PC.

le verdict

Un processeur puissant, du stockage sur SSD (256 Go), une autonomie en très forte hausse, le Dell XPS 12 marque des points. Reste que ce concept d’ultrabook transformable en tablette ne sera pas du gout de tous et se réserve à une clientèle ayant les moyens, à la recherche d’un bel ordi qui ne soit pas un Mac, ou encore qui ont besoin de travailler partout, tout le temps.

Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Gigabyte Aorus X7 Pro

note de la rédac

hp Chromebook 14-x001nf

note de la rédac

Acer Aspire R13 (R7-371T-55Q1)

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests