En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Sony Bravia 46W905A

Ce téléviseur Sony est peut-être cher et très certainement incomplet (comparé notamment à ce qu'offrent Samsung et LG en termes des possibilités de pilotage), mais il propose une qualité d'image tout simplement remarquable. N'est-ce pas là l'essentiel ?

Note de la rédaction

prix constructeur : 2000 €

autres meilleurs prix pour
TV LCD Plasma

  • Samsung UE32EH4003 LED 32" Téléviseur 300,15 €
Voir les détails

Prise en main

Un téléviseur 46 pouces Sony à l'image exceptionnelle

La technologie Triluminos est-elle une nouvelle promesse en l'air ou ajoute-t-elle vraiment de la densité aux couleurs ? Nous avons la réponse.

Eric Le Ven 01net
le 08/05/2013 à 16h30
note de la rédac

la promesse

Comment justifier qu’un téléviseur de 46 pouces soit affiché à un prix supérieur à 2 000 euros ? Aussi beau et complet soit-il, est-ce bien raisonnable ? C’est ce que nous allons voir avec ce téléviseur 3D intelligent, embarquant a priori un traitement vidéo de pointe, une nouvelle interface utilisateur, le NFC, le Bluetooth et la technologie Triluminos. 

la réalité

Depuis l’an dernier, Sony s’est lancé donc une opération de réhabilitation et de reconquête du public en mettant en avant la qualité d’image de ces téléviseurs. La marque poursuit dans cette voie aujourd'hui avec cette série haut de gamme, dont fait partie le Bravia 46W905A, au cadre fin et dépourvu de LED ou de commandes visibles, doté de finitions chics et d’un élégant pied arrondi. C’est ça le fameux design 'Sense of Quartz'. Ce beau téléviseur est par ailleurs livré avec deux télécommandes qui ne sont malheureusement pas rétro-éclairées (l’une classique, l’autre plus basique, plus compacte, mais au design original) et quatre paires de lunettes 3D rechargeables (technologie active) plus légères et plus confortables que celles des gammes précédentes, et désormais synchronisées en Bluetooth au téléviseur.

Une nouvelle interface jolie, mais pas assez pratique

Á l’arrière et sur les côtés, rien de bien nouveau à noter, si ce n’est la présence de quatre entrées HDMI dont une compatible MHL, de trois ports USB, d’un port Ethernet, d’une Péritel, d’entrées audio/vidéo analogiques, d’un port VGA, d’un slot CI+ et d’une sortie audio numérique optique. La configuration du téléviseur se fait facilement par le biais d’un menu rappelant celui de la PS3. Il faut toutefois quelques temps pour se familiariser avec la nouvelle interface utilisateur et trouver ses marques. Une interface certes plus moderne et un peu plus attrayante que la précédente, mais qui fait plus dans l’esbroufe visuelle que dans la praticité et l’ergonomie.

Le WiFi, Internet et une petite panoplie de services maison

Sur les deux télécommandes, une touche permet d’accéder directement au Sony Entertainment Network et aux fonctions multimédia. Outre les services Sony (Cloud, Video et Musique), différentes applications sont proposées (YouTube, Facebook, Skype, VoD, etc.), ainsi qu’un navigateur Web (pas facile à utiliser faute de clavier intégré aux télécommandes) et un lecteur multimédia compatible avec les principaux formats vidéo et photo. Bien entendu, l’appareil peut être piloté à distance avec une app mobile iOS/Android, se connecter en WiFi au réseau pour éviter d’avoir un nouveau câble à camoufler et dupliquer l'écran du smartphone grâce à sa puce NFC.

Les promesses du couple Triluminos + X-Reality Pro

Mais ce qui nous intéresse vraiment, c’est la qualité d’image. La technologie Triluminos améliore-t-elle réellement le rendu ? Sony assure qu’elle élargit radicalement le spectre colorimétrique et offre un rendu proche de celui des téléviseurs OLED. L’image serait en effet plus brillante et les couleurs plus éclatantes grâce à une couche spéciale capable de produire une lumière plus blanche que les autres dalles LCD à rétro-éclairage LED. Ajoutée au processeur vidéo X-Reality Pro et aux nouvelles options de calibrage vidéo, l’image devrait donc être sensationnelle.

Et c’est effectivement le cas. Ça saute même aux yeux ! L’image de ce téléviseur est splendide, les couleurs saturées et nuancées comme jamais, les teintes de peau très naturelles, les contrastes puissants, le niveau de noirs excellent et le rendu plus éclatant que sur la plupart des autres téléviseurs. Ajoutez à cela un mode de conversion 2D>3D assez réjouissant et efficace pour pouvoir être utilisé de temps en temps (ce qui est rarement le cas), une restitution dynamique en 3D active, un upscaling HD 1080p de qualité de toutes les sources SD, une parfaite stabilité de lecture des Blu-ray 24p, de remarquables outils de calibrage et une bonne qualité de son, vous obtenez là un téléviseur exceptionnel. 

le verdict

Ce téléviseur Sony est peut-être cher et très certainement incomplet (comparé notamment à ce qu’offrent Samsung et LG en termes des possibilités de pilotage), mais il propose une qualité d’image tout simplement remarquable. N'est-ce pas là l'essentiel ?

Voir les détails
   

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

LG 55EA970V

note de la rédac

LG 55UB950V

note de la rédac

Sony Bravia KD-85X9505

note de la rédac

Sharp LC-60UQ10E

note de la rédac

Sharp LC-50LE762E

note de la rédac

Samsung UE55HU8500

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests