En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Kobo Aura HD

Pour 170 euros, la Kobo Aura HD embarque un superbe écran haute définition de 6,8 pouces. L'affichage des illustrations et des BD s'en trouve amélioré.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 169 €

Disponible chez

  • Fnac.com :

Prise en main

Le grand écran haute résolution de cette liseuse est optimisé pour la BD

Un peu plus grande que ses concurrentes, la Kobo Aura HD offre une définition d'écran jamais atteinte sur les liseuses. D'où son prix élevé.

Stéphanie Molinier 01net
le 02/05/2013 à 18h46
note de la rédac

la promesse

Le canadien Kobo, fabricant des liseuses à encre électronique de la Fnac, renforce sa gamme par un modèle dont l’écran, plus grand que d’ordinaire (6,8 pouces contre 6 pouces), affiche une définition nettement supérieure à celles des produits les plus récents du marché. Bien équipée, l’Aura HD peut-elle faire de l’ombre à sa principale concurrente la Kindle PaperWhite d’Amazon ou à sa petite sœur la Koboglo ? Notre avis après l’avoir essayée.

la réalité

Avec sa nouvelle liseuse, le canadien Kobo offre aux mordus de lecture un confort d’affichage jamais atteint pour l’encre électronique. Plus grand qu’à l’accoutumée, l’écran de l’Aura HD atteint 17,2 cm de diagonale (contre 15,2 cm pour la plupart des modèles du marché) et affiche une très haute définition de 1080 x 1440 points. Soit une résolution de 265 points par pouces contre 213 ppp pour les dernières liseuses du marché : l’Amazon Paperwhite, la Koboglo et la Bookeen Odyssey HD. Les caractères gagnent en netteté. Et grâce à un écran bien blanc, le contraste s’avère plus percutant.

Ecran haute définition : surtout pour la BD

Cependant, cette amélioration reste surtout visible sur les illustrations et la BD : de quoi ravir les amateurs du genre, pour peu que Kobo et la Fnac (qui commercialise la liseuse) renforcent leur catalogue actuellement peu fourni. Pour la simple lecture des romans, les Kindle d’Amazon, grâce à leur extraordinaire police d’un noir profond restent, selon nous, d’une qualité d’affichage supérieure. Précisons toutefois que l’Aura HD bénéficie d'une police exclusive "Kobo Nickel", optimisée pour l’écran. Il est désormais possible d’ajuster la netteté et l’épaisseur des caractères pour un plus grand confort de lecture. La nouvelle liseuse de Kobo bénéficie par ailleurs d’un éclairage intégré, activable par un bouton physique, plus plaisant car plus homogène que celui de la Koboglo ou de la PaperWhite.

Aura HD, plus puissante mais pas plus réactive

L’Aura HD s’appuie pour son fonctionnement sur un puissant processeur à 1 GHz supposé accroître sa rapidité de 20%. La liseuse se lance, en effet, en moins de 20 secondes (contre 37 s pour la Koboglo) mais pour ce qui est du feuilletage d’un ouvrage, elle se fait nettement distancer par sa petite sœur et plus encore par la PaperWhite. Doté d’un écran tactile plutôt réactif, l’Aura HD mériterait sans doute une petite optimisation de son logiciel : le temps d’ouverture d’un (même) livre varie parfois du simple au double, ce qui semble indiquer une légère instabilité, déjà constatée sur d’autres Kobo. Côté autonomie, le constructeur annonce 60 jours à raison de 30 mn de lecture quotidienne. Enfin, la liseuse embarque 4 Go de mémoire extensible par MicroSD.

De nombreux formats texte pris en charge

Comme la Koboglo, l’Aura HD, dépourvue de boutons physiques (hormis ceux de l’éclairage et de mise en route de la liseuse), offre une navigation 100 % tactile. Le logiciel bénéficie de quelques améliorations sur ce nouveau modèle. L’écran d’accueil gagne ainsi en consistance avec plus d’illustrations et plus d’informations accessibles. Pour les auteurs étrangers à succès, les romans traduits en français figurent désormais en tête de liste après une requête effectuée dans la librairie en ligne (grâce à la connectique wi-fi de la liseuse). L’Aura HD prend en charge les ePub et les PDF mais aussi d’autres formats : TXT, RTF, HTML.. mais aussi, plus étonnant, les formats .mobi et .Azw non protégé, plutôt liés à l’univers Amazon. Pas sûr que cette aptitude subsiste lors de la prochaine commercialisation de la liseuse à la Fnac.

Un peu lourde et épaisse

Le nouvel écran de la Kobo Aura HD a un impact sur son poids et ses dimensions (240 g pour 1,17 cm d’épaisseur). Le design ultraplat de la Koboglo fait place, sur l’Aura, à un dos anguleux, façon papier en accordéon. La prise en main n’est pas désagréable mais l’attrait d’une liseuse reposant sur son faible encombrement (pour se faire discrète dans un sac), on peut se demander si ce nouveau modèle est le mieux adapté pour un usage en mobilité.

le verdict

Dotée d’une belle qualité d’affichage et d’un écran de taille confortable, la Kobo Aura HD ne devrait pas laisser les inconditionnels de la lecture indifférents. Son prix élevé de 170 euros (soit 40 euros de plus que la plupart des liseuses haut de gamme) risque toutefois d’être un frein à l’achat. D’autant plus que l’affichage amélioré vaut surtout pour les illustrations et les BD.

Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

carrefour Nolimbook +

note de la rédac

Sony Reader PRS-T3

note de la rédac

Kobo Aura

note de la rédac

Txtr Beagle

note de la rédac

Amazon Kindle Paperwhite

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests