En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Baptisé Cink Peax, le dernier smartphone de Wiko dispose d'un équipement assez complet agrémenté d'un lecteur double SIM. Malgré son prix modéré, ce mobile se distingue par son design soigné et de bonnes performances générales.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 139 €

Disponible chez

  • Shopping.com :

Prise en main

Wiko Cink Peax : un rapport qualité-prix difficile à battre

Malgré son prix modéré, le dernier smartphone de Wiko est bien équipé. Il affiche un design soigné et de bonnes performances.

Stéphanie Molinier 01net
le 25/03/2013 à 18h00
note de la rédac

la promesse

Après le lancement d’une série de smartphones à petit prix, Wiko revient avec un nouveau modèle, le Cink Peax, équipé d’un grand écran de 4,5 pouces. Lancé à seulement 170 euros, ce mobile à l’équipement riche s’avère-t-il assez performant pour répondre aux attentes des utilisateurs de smartphones ? Voici les résultats de nos tests.

la réalité

Avec son Cink Peax, Wiko livre un smartphone abouti. Face à ses prédécesseurs Slim et King, l’appareil gagne en finesse et en légèreté, ce qui rend son design « emprunté » au Galaxy SIII encore plus frappant. Le principal atout de ce mobile ? Son grand et lumineux écran, mieux défini que celui de ses prédécesseurs, pour un affichage sans reproche. Assez puissant avec son processeur à double cœur pour assurer une navigation fluide et faire tourner correctement la plupart des applications – y compris les jeux de base -, le Peax s’avère suffisamment autonome pour passer sans peine le cap de la journée.

Satisfaisant en multimédia malgré son prix

Le reste de l’équipement se montre à la hauteur, notamment dans le domaine de la photo. Le capteur 8 mégapixels du Peax livre des clichés étonnamment nets et détaillés pour peu que les conditions d’éclairage soient suffisantes. Les vidéos souffrent, quant à elles, d’un manque de stabilisation et saccadent un peu à la lecture mais peuvent tout de même être réalisées en haute définition (HD 720p). En plus d’une radio FM, le Peax dispose, enfin, d’un lecteur multiformat (seuls les fichiers WMV ne sont pas gérés en standard) qui assure un visionnage plutôt fluide des vidéos. Pour 170 euros, difficile de trouver mieux. Ce Wiko s’impose comme l’un des meilleurs rapports qualité prix du moment !

Une marge de progression pour Wiko

Bien sûr, quelques points restent perfectibles. Le D.A.S. du Peax atteint ainsi 0,94  W/kg alors que bon nombre de modèles sont aujourd’hui sous la barre des 0,5 W/kg, réduisant ainsi l’exposition aux ondes. La version d’Android se limite à Ice Cream Sandwich, un peu datée mais agrémentée quelques bonus (réglages photo, écrans d’accueil personnalisables en plus grand nombre). Précisons toutefois qu’une migration vers Jelly Bean 4.1 est prévue prochainement. Plus ennuyeux, le Peax est certes compatible 3G+ mais avec un débit limité à 7,2 Mbit/s. Le chargement des pages web tout comme les téléchargements seront donc en globalité moins rapides qu’avec un smartphone dotés d’un module 3G+ à 14, 21 voire 42 Mbit/s.

Un équipement équilibré

L’autonomie satisfaisante du mobile cache une disparité : bon en surf sur réseau 3G avec 7h20 d’autonomie, il se montre un peu moins percutant en appel avec environ 8 h. c’est d’autant plus dommage que le Peax fait partie des rares appareils à pouvoir gérer simultanément deux cartes SIM (un abonnement mobile pro et un perso, par exemple). Enfin, dans cette gamme de prix, le smartphone n’est pas compatible NFC, ni équipé d’une prise HDMI mais les utilisateurs apprécieront la présence du lecteur de carte MicroSDHC pour étendre la mémoire (2,5 Go disponibles sur les 4 Go de mémoire) et d’une webcam HD 720p pour les appels vidéos via Skype, par exemple.

le verdict

Pour le prix d’un smartphone entrée de gamme, le Cink Peax joue dans la cour des modèles milieu de gamme, généralement vendus deux fois plus chers. Sans être le meilleur mais exempt de défaut majeur, le mobile de Wiko répond à toutes les attentes principales des utilisateurs que ce soit en termes de design, de réactivité, d’autonomie ou d’aptitudes multimédias.

Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Xiaomi Mi4

note de la rédac

HTC Desire 510

note de la rédac

Asus Zenfone 5 4G

note de la rédac

Acer Liquid Z500

note de la rédac

HTC Desire EYE

note de la rédac

Microsoft Lumia 735

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests