En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Razer BlackWidow Ultimate 2013

Ce clavier USB BlackWidow signé Razer est équipé de touches mécaniques rétroéclairées très bruyantes mais terriblement efficaces et confortables. Le prix de 150 euros reste toutefois un peu élevé même pour les plus mordus des jeux vidéo.

Note de la rédaction

prix constructeur : 150 €

meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 124,99 €
  • 128,65 €
  • 129,20 €
Voir les détails

Prise en main

Clavier Razer BlackWidow : pensé pour les joueurs pros célibataires

Ce clavier USB signé Razer est équipé de touches mécaniques rétroéclairées très bruyantes, mais terriblement efficaces et confortables. Grâce au logiciel Razer Synapse, le BlackWidow se transforme en arme ultime pour joueur confirmé.

Aymeric Siméon 01net
le 14/02/2013 à 15h40
note de la rédac

la promesse

Outre les souris et les casques audio, Razer développe des claviers pour les joueurs. Après avoir éprouvé le DeathStalker, c’est au tour du BlackWidow de passer entre nos mains. La marque aux trois serpents vante les mérites de ses touches mécaniques rétroéclairées et de ses différentes fonctions, dont la programmation de touche à la volée. A vos marques, prêt...jouez !

la réalité

Massif et très bruyant. Le clavier USB Razer Blackwidow occupe un espace certain sur le bureau. Difficile de le louper ! Surtout quand le rétroéclairage vert pétant est actif. Et, dès que vous commencez à actionner les touches mécaniques : c’est définitif, impossible de l’oublier. Le bruit occasionné -malheureusement normal- par le système de fonctionnement des touches peut être un motif de rupture pour un couple. Bon point, le Blackwidow est capable de résister aux sautes d’humeur des joueurs caractériels ou nerveux. Au cours de nos tests, il a essuyé quelques coups de poing rageurs dus à des défaites amères et ce, sans broncher.
Et, le comble, c’est qu’à la longue, on en vient à apprécier le confort de frappe procuré par les touches, recouvertes d’une matière douce. Il faut toutefois un petit temps d’adaptation pour être pleinement opérationnel avec le Black Widow. La faute en revient à la disposition des touches. Elles sont plus resserrées que sur un clavier usuel. Il n’est donc pas rare d’appuyer sur la touche « ² » au lieu du « 1 » dans les premières heures d’utilisation. En outre, la sérigraphie des caractères est assez particulière, ce qui pourra handicaper les utilisateurs peu familiers de la saisie à l'aveugle, façon dactylo. Enfin, Razer a eu la bonne idée de placer une prise USB, une entrée micro et une sortie stéréo (pour brancher votre casque) sur l’un des côtés du clavier. Pratique.

Installation du logiciel Razer fortement recommandée

Ce clavier se distingue aussi par ses multiples fonctionnalités. Il faut télécharger et installer le pilote Synapse de Razer pour que le Black Widow dévoile tout son potentiel de réglages. Grâce à ce dernier, vous pourrez changer l’intensité du rétroéclairage et paramétrer un grand nombre de fonctions sur les touches, notamment celles qui se trouvent sur la partie gauche du clavier dédiées aux raccourcis.
Du simple raccourci à l’enregistrement de macros (séquence de combinaison de touches), les possibilités sont énormes. Nous avons apprécié le mode « jeu ». Ce dernier active « l’anti ghosting » qui permet aux joueurs les plus acharnés de presser jusqu’à dix touches en même temps sans que le clavier ne fasse d’erreur. Après moult test, ça fonctionne bien. Mais les applications sont -somme toute- restreintes si vous n’êtes pas un joueur professionnel. Toujours en mode « jeu », la touche Windows est automatiquement désactivée et il est possible, dans le pilote, de bloquer les combinaisons de touches « ALT + TAB » (pour passer d’une application à une autre) et « ALT + F4 » (pour fermer le jeu/programme en cours).

le verdict

Le BlackWidow Ultimate 2013 est vendu 150 euros. Si c'est un peu cher pour les joueurs amateurs, c'est raisonnable pour les joueurs invétérés. Ces derniers y trouveront surement leur compte, car le confort des touches est bon et les possibilités offertes sont appréciables. Seule(s) condition(s) pour craquer : être célibataire ou jouer dans une pièce, isolé du reste de la famille, tel un reclus.

Voir les détails
   

Meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 124,99 €
  • 128,65 €
  • 129,20 €
  • 132,87 €
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

SteelSeries Apex [RAW]

note de la rédac

Roccat Isku FX

note de la rédac

Razer Deathstalker

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters