En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Sony Vaio SVT1312A4E/S

Cet ultraportable est un peu cher, mais il nous a convaincus dans son rôle de PC portable ultranomade à utiliser avec les doigts. Un peu épais, il est cependant agréable à utiliser, endurant et relativement silencieux.

Note de la rédaction

prix constructeur : 899 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • PC portable anglais V5122P - argent - Tactile - PC portable (version anglaise) 275,98 €
Voir les détails

Prise en main

L'ultrabook Vaio réussit son passage à Windows 8 et au tactile

Ce Sony Vaio SVT1312 bénéficie de composants performants et d'une autonomie convenable. Dommage que le clavier soit privé de rétroéclairage et que l'écran manque de luminosité !

Aymeric Siméon 01net
le 07/12/2012 à 15h30
note de la rédac

la promesse

Outre l’hybride Vaio Duo 11, Sony propose un autre ultrabook tactile dans sa gamme de PC portables. Il s’agit du SVT1312, un modèle 13,3 pouces sous Windows 8 (33,8 cm), qui est une évolution du SVT1311M1E. Arborant la même coque argentée que son grand frère, mais un écran différent (tactile oblige), le nouveau venu vous propose d’utiliser vos doigts, en plus du clavier et du pavé tactile. Reste à savoir s’il est aussi performant que l’ancienne version et surtout aussi endurant, un point très important pour les ultrabooks.

la réalité

L'ultrabook Vaio SVT1312A4ES de Sony met le tactile et Windows 8 à l’honneur. Ce PC portable nomade à écran 13,3 pouces est plutôt bien fini. D'un poids raisonnable (1,65 kg) mais un peu épais (2 cm), son châssis mêle magnésium, aluminium et plastique. A 899 euros, l'engin est nettement plus cher que le SVT1311M1E (lancé à 750 euros), l’ancien ultrabook de Sony dont le SVT1312 s’inspire très clairement. Certes, l’ajout de la dalle tactile, la présence de Windows 8 et l’actualisation du jeu de composants justifient un surcoût.

Mais les usages, eux, n’ont pas changé. La machine conserve son périmètre d’action habituel : la bureautique, le surf sur Internet, les mails, la lecture de vidéo depuis le disque dur (pas de lecteur de DVD) en voyage ou confortablement assis dans le canapé. En lecture vidéo, l’autonomie de la machine reste sous la barre des 4 h 30, soit quelques minutes de moins que l’ancienne version. Un score très honorable, mais que nous aurions aimé encore plus élevé.

Un écran tactile réactif et précis

La précision et la réactivité de la dalle tactile sont satisfaisantes (dix points de contact). La faible définition de l’écran (1 366 points par 768) est, ici, un atout : les icônes sont naturellement plus grosses et, donc, plus facilement accessibles du bout des doigts. Toutefois, on regrette que la luminosité de la dalle ne soit pas plus élevée.

Ce Vaio possède un clavier à touches séparées, noires, opaques et confortables à parcourir du bout des doigts. Avec du rétroéclairage, cela aurait été parfait ! Le pavé tactile, quant à lui, conserve ses proportions, et la glisse est toujours aussi agréable.

Des composants plus musclés

Le SVT1312 bénéficie de composants de dernière génération. Il offre à la fois plus de puissance que l'ancien modèle (un processeur Core i5 au lieu d’un Core i3), mais aussi plus d’espace de stockage. Le disque de 320 Go du SVT1311 laisse sa place à un modèle 500 Go. Il est d’ailleurs associé à un petit module SSD de 32 Go pour accélérer le démarrage, la sortie de veille et les échanges de fichiers.

Quant à la gestion de l'affichage, pas de changement. Sony continue de faire confiance au contrôleur intégré au processeur Intel. Ce dernier est à l’aise avec tout sauf avec les jeux 3D complexes. Enfin, Sony n’a pas jugé utile d’améliorer le jeu de prises du boîtier. On trouve donc (seulement) deux prises USB (une USB 2.0 et une USB 3.0), une prise réseau, deux sorties vidéo (HDMI et VGA), l’entrée micro et la sortie stéréo et, pour les communications sans fil, le Wi-Fi n et le Bluetooth 4.0.

En revanche, le fabricant a réussi à museler la ventilation (un gros problème sur les Vaio) du SVT1312. Celle-ci ne dépasse pas 40 dB, et le ventilateur ne ronronne pas en permanence. Bel effort.

le verdict

Un peu cher, le Vaio SVT1312A4ES nous a tout de même convaincus dans son rôle d’ultrabook à écran tactile. Agréable à utiliser, endurant et relativement silencieux, il ne lui manque qu’un clavier rétroéclairé et un écran un peu plus lumineux pour entrer dans la cour des grands.

Voir les détails
   
Voir les détails

Avis utilisateurs

djihad

« Votre message ...»

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Medion Erazer X7611 (MD 98543)

note de la rédac

Asus ROG G750J (G750JZ-T4089H)

note de la rédac

Medion Akoya P2211T (MD 98602)

note de la rédac

Lenovo ThinkPad Yoga

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters