En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Razer Naga 2012

Avec dix-sept boutons programmables, la Naga 2012 est une souris pour joueurs d'élite. Prête à l'emploi à sa sortie du carton, son potentiel est largement amélioré par le logiciel Razer Synapse 2.0 qui conserve tous vos réglages dans le Cloud.

Note de la rédaction

prix constructeur : 79,99 €

meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 79,99 €
Voir les détails

Prise en main

Naga 2012 : Razer améliore sa souris pour jeux de rôle en ligne

Avec dix-sept boutons programmables, la Naga 2012 est une souris pour joueurs d'élite. Elle allie vitesse, précision et bonne glisse. Mais elle ne convient pas à tous les jeux.

Aymeric Siméon 01net
le 19/11/2012 à 15h45
note de la rédac

la promesse

Nouvelle édition de la souris spéciale MMO de Razer, la Naga 2012 reprend peu ou prou le même design que la première du nom. Ecoutant les critiques des joueurs, professionnels et amateurs, la marque aux serpents a décidé d’apporter quelques petits changements à son mulot de compétition initial. Par exemple, les deux boutons qui se trouvaient auparavant sur le bord du bouton de clic gauche sont maintenant sur le dos de la souris, ce qui les rend a priori moins accessibles. Passons aux tests.

la réalité

La Razer Naga 2012 est une souris conçue pour les jeux de rôle massivement multijoueurs. Avec ses dix-sept boutons programmables (molette crantée comprise), dont 12 sont situés sur la tranche gauche, ce mulot est uniquement pensé pour les joueurs droitiers fans de World of Warcraft, Guild Wars 2 et consorts. Les deux boutons situés sous la molette sont peu faciles d’accès, nous préférons ici ceux de la Naga première du nom, sortie il y a deux ans.

Avec son long câble USB en tissu tressé, la Naga 2012 embarque un capteur laser ultrarapide (5600 dpi) dont la vitesse est réglable à la volée, pour une précision accrue dans les jeux. A l’aise sur un grand nombre de surfaces, la souris glisse très bien grâce aux épais patins en téflon. Cerise sur le gâteau, Razer fournit un jeu de trois panneaux latéraux droits interchangeables et lestés différemment pour améliorer la prise en main. Razer a aussi eu la bonne idée de creuser les deux boutons principaux afin que vos doigts viennent s’y loger naturellement.

Prête à l’emploi

Il est possible de se servir de la souris Naga dès sa sortie de la boîte, sans installer le moindre pilote. Le capteur laser est à une vitesse moyenne (1800 dpi) et cette dernière convient d’ailleurs à tous les jeux. Inutile d’aller chercher les 5600 dpi, le curseur devient rapidement incontrôlable et la précision en pâtit rapidement.

Les douze boutons illuminés de vert peuvent être reconnus comme les touches « 1 à + » ou le pavé numérique du clavier. Il vous suffit de pousser ou tirer un petit interrupteur sous la souris et le tour est joué. Ainsi, suivant les sorts ou attaques se trouvant dans votre interface, vous en avez au moins douze sous les doigts constamment. Et pour arriver à repérer les boutons sans les regarder, Razer livre de petits morceaux de silicone en relief adhésifs à coller sur ces derniers. Enfin, tous le dos de la souris est recouvert de plastique avec de micro aspérités pour éviter que la souris ne vous échappe des mains. A savoir, la souris chauffe légèrement. Si cela vous gêne à l'usage, nous vous déconseillons de couper l’éclairage du logo, sur le dos de la souris, via le logiciel Synapse 2.0.

Des réglages stockés dans le Cloud

Avec le pilote Synapse 2.0, vous pouvez attribuer des commandes et combinaisons très précises de touches à tous les boutons de la souris. Après l'avoir téléchargé sur le site officiel de Razer, il faut ouvrir un compte – gratuitement – pour conserver vos réglages dans le Cloud du fabricant. Ainsi, si vous branchez la Naga sur un autre PC que le vôtre et que vous téléchargez Synapse, vous retrouvez instantanément tous vos réglages et profils préenregistrés en quelques minutes. En cas de perte de connexion à Internet, il est possible de sauvegarder les profils en local, puis de les réexporter vers le Cloud plus tard.

Petit regret, la souris n'offrant qu'une seule couleur de rétroéclairage pour les touches (le vert), il est impossible d'identifier visuellement le profil actif. De plus, pour maîtriser toutes les possibilités offertes par Synapse, il faut s’armer de patience et y aller progressivement. Enfin, la traduction en français de certains menus ou descriptifs de fonctions laisse à désirer.

le verdict

Se classant troisième de notre comparatif permanent de souris pour joueurs, la Naga Edition 2012 est une bonne souris pour MMO. Le fait de pouvoir personnaliser l’épaisseur du flanc droit de la souris est une idée judicieuse. Malgré tout, nous lui préférons la Naga Hex, bien plus polyvalente et, surtout, avec un nombre de boutons largement suffisants pour tous les joueurs non « poulpes ». Elle reste relativement abordable puisque son prix conseillé est de 80 euros, un tarif dans la moyenne des périphériques de pointage pour joueur concurrents.

Voir les détails
   

Meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 79,99 €
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Roccat Tyon

note de la rédac

Gigabyte Aorus Thunder M7

note de la rédac

Logitech G502 Proteus Core

note de la rédac

Roccat Kone Pure

note de la rédac

Logitech Wireless Mouse M345

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests