En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Acer K750

Ce vidéoprojecteur Full HD entre dans le monde du home cinéma avec de nombreux atouts. La qualité de l'image doit toutefois s'améliorer.

Note de la rédaction

prix constructeur : 1799 €

autres meilleurs prix pour
Vidéoprojecteur

  • Acer C120 Projecteur DLP 189,00 €
Voir les détails

Prise en main

Acer K750 : un vidéoprojecteur innovant mais un peu cher

Ce vidéoprojecteur entre dans le monde du home cinéma avec de nombreux atouts : un éclairage combinant Led et laser, d'une grande longévité, une belle image Full HD, une ergonomie soignée... Mais il n'est pas très lumineux.

David Nogueira 01net
le 30/11/2012 à 14h14
note de la rédac

la promesse

Le principal atout de ce vidéoprojecteur Acer K750 réside dans son système de rétroéclairage dit sans lampe. Il fonctionne avec un système de rétroéclairage hybride, utilisant un laser et des diodes électroluminescentes (Led). La première source lumineuse se charge de restituer la couleur verte alors que les Led restituent les deux autres couleurs primaires constituant les images : le bleu et le rouge. Le gros avantage de cette technologie est qu’elle n’est plus sujette à l’usure comme le sont les dispositifs à lampes classiques qu’il faut remplacer toutes les 3 000 ou 4 000 heures contre 20 000 heures (annoncées) pour cette technologie. Qu'en est-il de la qualité des projections ? Le K750 a-t-il d’autres atouts ? Voyons cela de plus près.

la réalité

Acer, constructeur surtout connu pour son activité dans les ordinateurs portables et de bureau, marque une vraie volonté de se faire une place dans le monde du home cinéma. C’est du moins ce qu’on ressent au déballage du K750, un beau bébé (32,1 x 23,1 x 8,7 cm – 4 kg) d’une très bonne conception et pourvu d’une connectique complète.

Acer exploite assez bien l’hybride

Le K750 d’Acer a un concurrent direct, le Viewsonic Pro 9000, exploitant lui aussi un dispositif mono DLP (y compris la même puce DarkChip 3) à éclairage hybride laser/ Led. A peine branché, on se rend rapidement compte que le K750 d’Acer est bien mieux calibré que le Pro 9000 de Viewsonic, pourtant très agréable à l’œil. Le taux des contrastes et la luminosité des modes cinéma (1840:1 et 147,2 cd/m²) « par défaut » (1670:1 et 185 cd/m²), sensiblement meilleurs que le modèle de Viewsonic, n’ont toutefois rien de mirobolant et il sera impossible d’apprécier une projection sans plonger la pièce dans le noir.

Si le piqué de l’image Full HD est très bon sur les deux modèles, le K750 d’Acer offre un rendu plus fidèle : les tons chair sont quasi parfaits et les détails dans les zones sombres assez bien restitués.
Notre sonde relève une bonne homogénéité et bonne stabilité des couleurs. Le mode cinéma tire légèrement vers le bleu, offrant un rendu un peu froid, mais ceci se corrige aisément via les menus de l’appareil.

Des menus très complets

Acer prévoit six préréglages d'image (standard, film, cinéma sombre, présentation, jeux, sports) et un mode Utilisateur qui permet de créer un profil spécifique grâce à des menus très détaillés. Au-delà des ajustements habituels (luminosité, contraste, gamma...), le K750 propose des réglages de saturation, de teinte (intervenant sur les tons chair) mais aussi une gestion de la colorimétrie très complète. 

Quelques petites prestations

Tout comme le Viewsonic Pro 9000, le K750 d’Acer affiche une diagonale assez courte : 1,53 m de diagonale avec un recul de 2 m, la moyenne étant plutôt aux alentours de 1,7 m. Avec 3,5 m de recul, l'image atteint  2,7 m de diagonale. On passera rapidement sur la puissance faiblarde des haut-parleurs : quiconque dépensera près de 1 800 euros dans un vidéoprojecteur sera suffisamment fan de cinéma pour disposer d’un système hi-fi digne de ce nom.

le verdict

Le K750 d’Acer exploite assez bien cette nouvelle technologie de vidéoprojection hybride Laser/Led. Meilleur que son concurrent, le Pro 9000 de Viewsonic, il ne faut tout de même pas s’attendre à des prestations de haut niveau. L’image profite d’un bon piqué, mais devrait être plus lumineuse et contrastée. Ajoutons que la techno hybride est encore assez coûteuse, ici 1 799 euros pour un appareil qui n’est même pas compatible 3D. 

Voir les détails
     
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Optoma GT1080

note de la rédac

Optoma HD26

note de la rédac

Acer K137

note de la rédac

Optoma ML750

note de la rédac

BenQ W1500

note de la rédac

Kodak iShow PJ204W1

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters