En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'interface Wi-Fi permet à la Selphy CP900 d'imprimer des photos 10 x 15 depuis un smartphone ou une tablette. La qualité est digne d'un labo mais le prix des tirages est exorbitant.

Note de la rédaction

prix constructeur : 109 €

meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 93,79 €
  • 111,25 €
  • 119,25 €
Voir les détails

Prise en main

Des photos belles mais chères, c'est le prix de l'instantanéité

Grâce à son interface Wi-Fi, la Selphy CP900 imprime les photos envoyées depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Les tirages ont une qualité digne d'un labo mais leur prix est vraiment trop élevé.

Slobodan Dragovic 01net
le 27/11/2012 à 14h49
note de la rédac

la promesse

La Selphy CP900 est la dernière-née des imprimantes photo 10 x 15 à sublimation de Canon. Outre cette technologie d’impression par transfert thermique, connue pour produire des tirages de qualité labo mais particulièrement coûteux, la Selphy CP900 se distingue aussi par son interface Wi-Fi autorisant l’impression depuis un smartphone, une tablette ou un PC portable. Cette imprimante photo vaut-elle son prix ? 

la réalité

Le moyen le plus simple d’utiliser la Selphy CP900 consiste à y insérer une carte mémoire SD/ MMC ou une clé USB et de sélectionner la photo à imprimer sur son écran couleur. On peut également la relier à un appareil photo PictBridge et sélectionner la photo à imprimer sur ce dernier. Mais la Selphy CP900 peut aussi être exploitée en Wi-Fi avec un ordinateur portable, un smartphone ou une tablette. Et ce, de deux manières différentes.

L’une se sert du réseau local Wi-Fi de la maison (mode infrastructure) et nécessite l’installation d’une appli gratuite (Canon Easy Photo Print) sur le smartphone ou la tablette pour accéder à l’imprimante. Bien que le constructeur propose cette appli sur les deux systèmes (iOS et Android), seule la version pour appareils Apple a reconnu la Selphy CP900 lors de nos tests.

L'autre (mode ad hoc) permet de connecter directement l’imprimante à un autre appareil Wi-Fi sans passer par un réseau. C’est le mode Wi-Fi Direct qu'il suffit d'activer à partir du smartphone ou de la tablette. Et sur un ordinateur portable, il faut aller dans le menu Centre réseau et partage, et activer la connexion. La Selphy CP900 est alors reconnue comme n’importe quelle autre imprimante. Attention toutefois à ce type de connexion car tous les smartphones ne sont pas dotés de la fonctionnalité Wi-Fi Direct. Le Nexus S, par exemple, en est dépourvu. Un conseil s’impose : vérifiez votre appareil mobile avant d’investir dans cette imprimante.

Une imprimante facile à installer et à utiliser

Aucun problème à signaler pour la mise en route de la machine. Il suffit d’insérer la cartouche contenant le ruban de transfert (encre) dans le logement situé sur le côté droit de la machine et d’enficher la cassette contenant le papier photo dans celui situé en façade.

La navigation dans les menus a été simplifiée à l’extrême, avec une touche Menu pour accéder aux fonctions principales de l’imprimante : la mise en page (planche contact, mosaïque), le nombre de photos par feuille (1, 2, 4 ou 8) et les effets (sépia, N&B, diapositive, etc.) à appliquer. Quelques options de retouche sont également prévues : suppression des yeux rouges, correction automatique, recadrage des images...

Les options sont évidemment plus nombreuses avec un ordinateur, via la suite logicielle Canon Image Browser EX fournie.  Elle permet notamment d’« extraire » et d'imprimer des clichés à partir de films et de fichiers vidéo en HD aux formats MOV, AVI et MP4. La suite de Canon simplifie aussi la gestion des images stockées sur l’ordinateur en les classant par type, date, thème, qualité, etc. En ce qui concerne les impressions depuis un smartphone ou une tablette, nous regrettons que l’appli gratuite installée sur ces derniers ne permet ni retouche ni prévisualisation de ce qui est réellement imprimé. On ne peut que choisir le fichier et la quantité désirée, c’est dommage.

Le prix de l'instantanéité

La qualité des tirages est excellente, au niveau de celle des labos numériques en ligne. Seul gros problème : cette qualité coûte jusqu’à cinq fois plus cher. Alors que le prix moyen d’une photo en labo se situe entre 5 et 10 centimes (en fonction de la quantité) celui de notre tirage maison revient au mieux à 33 centimes l’unité (avec le pack 108 photos KP-108IN). La faute en incombe au prix du pack encre/ papier spécial (12 €, 29 € et 35 € pour respectivement 36, 72 et 108 photos 10 x 15 cm).

C'est le prix de l'instantanéité : les photos sont disponibles tout de suite, n’importe où, à la maison, chez nos amis, en vacances… Grâce à des cassettes optionnelles, la Selphy peut aussi imprimer des cartes de visite (86 x 54 mm), des stickers (50 x 50 mm), des mini-stickers (22 x 17 mm) et des photos d’identité (35 x 45 mm).

En ce qui concerne la vitesse, il nous faut patienter 1 min 15 pour obtenir un tirage 10 x 15 et non 47 secondes comme l’indique le constructeur. Ce temps est légèrement dégressif avec la quantité imprimée puisque l’impression de 18 photos d’affilée nous a seulement pris 17 minutes, soit 56 secondes par photo.

Une batterie qui triple le prix de l’appareil !

Du fait de sa petite taille, la Selphy CP900 est facilement transportable dans une besace ou un petit sac de voyage. Certains seront donc tentés par la batterie optionnelle qui permettra son utilisation lors des excursions. Attention, la solution coûte les yeux de la tête. La batterie rechargeable NB-CP2L revient à une centaine d’euros... et nécessite un adaptateur/chargeur spécial (CG-CP200) valant lui aussi une centaine d’euros, soit près de 200 € à débourser au final. Ce dernier est indispensable pour recharger la batterie et permettre son enfichage à l’arrière de l’imprimante. Soit pas loin de 300 € en tout !

le verdict

Grâce au Wi-Fi, la Selphy CP900 n’est plus seulement une imprimante photo 10 x 15 réalisant de bonnes photos grâce à la sublimation thermique. Elle devient aussi une compagne parfaite pour un smartphone ou une tablette. Mais les photos coûtent cher. Le prix de la batterie optionnelle et de son chargeur spécial, lui, est franchement délirant.   

Voir les détails
     

Meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 93,79 €
  • 111,25 €
  • 119,25 €
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Canon Selphy CP910

note de la rédac

LG Pocket Photo 2.0 (PD239)

note de la rédac

X Sories Pixsprint

note de la rédac

LG Pocket Photo PD233

note de la rédac

Canon Selphy CP800

note de la rédac

Canon Selphy CP770

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters