En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main HTC Windows Phone 8X par HTC

Porte-drapeau du nouvel OS mobile de Microsoft, le Windows Phone 8X de HTC réussi haut la main la plupart de nos tests, plus particulièrement en photo et en vidéo. Seule son autonomie en surf et en vidéo reste un peu juste.

Note de la rédaction

prix constructeur : 199 €

Disponible chez

  • Amazon :

Prise en main

Le HTC Windows Phone 8X convainc par son efficacité et son mode photo

Beau, fin et puissant, le 8X de HTC est un digne représentant des nouveaux Windows phone... malgré une autonomie un peu juste.

Stéphanie Molinier 01net
le 08/11/2012 à 17h07
note de la rédac

la promesse

Dévoilés il y a quelques semaines par HTC puis officialisés par Microsoft le 29 octobre, les nouveaux Windows Phone du constructeur taïwanais débarquent peu à peu chez les distributeurs français. Baptisé Windows Phone 8X par HTC, le fer de lance de cette série fonctionne avec la toute nouvelle version du système pour mobiles de Microsoft. Nous avons testé ce smartphone sous toutes ses coutures, y compris ses nouvelles aptitudes liées à l’OS Windows Phone 8.

la réalité

Proposé en noir ou en violet, le Windows Phone 8X par HTC arbore un design rectangulaire plutôt élégant, qui constitue un rappel des vignettes habillant l’interface principale des Windows Phone, depuis la version 7. Ce n’est pas le plus fin, ni le plus léger des smartphones - il reste toutefois élancé avec 10 mm d’épaisseur pour 130 g - mais ses bords effilés font parfaitement illusion.

La prise en main est agréable, voire confortable grâce au revêtement caoutchouteux de la coque. La connectique de l’appareil se limite à une prise micro-USB, à une prise jack et à un emplacement pour micro SIM. La mémoire de 16 Go (14,5 Go disponibles pour le stockage utilisateur) n’est pas extensible. Dommage puisqu’avec Windows Phone 8, les lecteurs de carte mémoire peuvent désormais faire partie de l’équipement. L’utilisateur peut toutefois stocker bon nombre de documents sur SkyDrive (l’espace virtuel en ligne de Microsoft) et ses 7 Go mis à disposition gratuitement.

Ecran haute définition et processeur double cœur

Les nouveautés du système ne se limitent pas à cette possibilité. L’écran du 8X, relativement grand avec sa diagonale de 4,3 pouces, adopte une haute définition de 1 280 par 720 points (les Windows Phone sous 7.5 étaient limités à 800 par 480 points) pour une résolution totale de 342 points par pouce, soit plus que l’iPhone 5 (326 ppp). Dans la pratique, la dalle d’une luminosité et d’un contraste corrects offre une bonne qualité d’affichage, avec des angles de vision tout à fait satisfaisants. Rien d’exceptionnel cependant face au dernier mobile d’Apple ou même au HTC One X.

Autre amélioration, les Windows Phone montent en puissance et celui de HTC ne fait pas exception. Animé par un processeur double cœur à 1,5 GHz couplé à 1 Go de mémoire vive, l’appareil se montre ultraréactif. Mais le matériel ne fait pas tout. Le système mobile de Microsoft avait, dans sa version 7.5, déjà fait ses preuves. Dans sa dernière mouture, il porte l’estocade. La navigation dans les menus s’avère parfaitement fluide, l’interface tactile réactive à souhait et le clavier virtuel précis et confortable. Rapide également, la navigation Web est assurée par la dernière version d’Internet Explorer (I.E.10). Si ce nouveau Windows Phone n’est pas aujourd’hui le plus puissant des smartphones, il n’a pas à rougir sur ces derniers points face à ses plus coriaces concurrents.

Presque aussi performant que l’iPhone en photo et vidéo

L’un des principaux atouts du HTC Windows Phone 8X réside dans son capteur 8 mégapixels de haut vol. Objectif grand-angle (28 mm) ouvrant à f/2 (assez rare pour un smartphone) et capteur de type rétroéclairé (BSI) : le constructeur n’a pas lésiné sur le matériel pour des photos réussies, plus particulièrement quand la lumière vient à manquer. Et c’est tant mieux, car le flash n’est pas des plus performants : trop puissant de près, pas assez de loin et avec des couleurs qui virent au bleu.

Sans le flash, les résultats sont assez épatants. Le 8X atteint, selon nous, le niveau de l’iPhone 5 avec des clichés certes un peu moins contrastés mais d'un excellent piqué et avec des couleurs naturelles. La capture vidéo (jusqu’en HD 1080p) n’atteint pas ce niveau de perfection mais reste de bonne facture. Constat rare sur un smartphone, on ne relève pratiquement pas de déformation de l’image lorsque l’on filme un objet en mouvement et les séquences restent relativement fluides. Le lancement de la fonction photo s’effectue depuis le bouton dédié sur le côté de l’appareil, y compris lorsque le mobile est en veille, écran éteint.

Les paramètres de réglages ne sont pas très nombreux mais on trouve le principal (détection du visage incluse) et l’appareil permet d’enchaîner les prises assez rapidement. En revanche, pas de mode panorama comme sur le HTC Titan, ni de mode rafale. En façade, le 8X embarque une webcam ultragrand-angle de 2,1 pixels capable d’assurer les appels vidéo en haute qualité (HD 1080p). Le service sera assuré par Skype qui devrait être très prochainement disponible pour Windows Phone 8.

Les Windows phone 8 se passent désormais de Zune

Le principal reproche formulé à l’encontre de Windows phone 7.5 portait sur le logiciel Zune, passage obligé pour tous les transferts de médias – horriblement longs et fastidieux ! – entre le smartphone et l’ordinateur.

A l’instar de tous les nouveaux Windows phone, le 8X autorise désormais les transferts rapides de fichiers en connectant tout simplement le mobile au PC (pas au Mac malheureusement). Pour des options supplémentaires – synchronisation avec iTunes per exemple  –, le téléchargement d’un logiciel pour PC est possible (une version pour Mac est cours de développement) mais il se montre beaucoup moins envahissant et plus intuitif que Zune qui reste indispensable pour les anciens modèles.

Mieux encore, le 8X prend en charge les principaux formats de fichiers audio et vidéo et, pour ces derniers, jusqu’en haute définition (HD 1080p). Côté son, les haut-parleurs du 8X livrent un son relativement puissant et clair. D'autre part, HTC propose pour l’écoute de musique au casque une amélioration sonore (avec renforcement des graves) grâce aux paramètres Beats audio. Cette option est assurée également lors de la lecture des vidéos et en mode jeu.  

Une autonomie trop juste en surf sur Internet et en lecture vidéo

Le Windows Phone 8X a décidément tout pour plaire. Un petit grain de sable est toutefois venu se glisser dans cette belle mécanique lors de nos tests. D’une bonne autonomie en appel (environ 13 heures), le smartphone de HTC n’affiche qu’un peu plus de 4 heures en surf sur réseau 3G ou 5 heures en lecture vidéo. De quoi certes tenir la journée en usage normal mais ces résultats ne peuvent en aucun cas rivaliser avec ceux des smartphones les plus autonomes du marché comme les derniers Samsung Galaxy SIII, Note 2 ou Motorola Razr Maxx.

L’utilisateur qui rêve d’un smartphone beau, performant et entièrement personnalisable ne s’en formalisera sans doute pas plus que ça (l’iPhone 5 présente après tout, lui aussi, des lacunes en termes d’autonomie). Avec son interface constituée de vignettes dynamiques, que l’on peut désormais redimensionner avec Windows Phone 8 – trois tailles disponibles –, le 8X donne la possibilité de se construire un écran principal qui fait la part belle à ses fonctions préférées. Une caractéristique que se partageront certes tous les nouveaux Windows Phone mais qui constitue un attrait important pour ce système.

le verdict

Esthétiquement réussi et d’un usage confortable grâce à un équipement renforcé, d’une part et au nouveau système Windows Phone 8, d’autre part, le 8X de HTC ne laisse pas indifférent. D’autant plus que son prix fluctue entre 500 et 550 euros selon les vendeurs, ce qui reste abordable pour un appareil haut de gamme. Les amateurs de photo et vidéo seront comblés par la simplification du système mais aussi par la qualité du capteur qui livre des clichés dignes de l’iPhone 5. Seule l’autonomie en surf et en lecture vidéo nous a un peu déçus.

Voir les détails
     
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Huawei Honor 3C

note de la rédac

Bouygues Telecom Ultym 5.2

note de la rédac

bq Aquaris E5 HD

note de la rédac

kazam Tornado 348

note de la rédac

Panasonic Lumix DMC-CM1

note de la rédac

Google Nexus 6 32 Go

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests