En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Asus P1

Asus commercialise le P1, un beau miniprojecteur DLP à LED qui ne brille pas par ses performances. Dommage.

Note de la rédaction

prix constructeur : 459 €

autres meilleurs prix pour
Vidéoprojecteur

  • C120 Mini Vidéoprojecteur Portable WVGA 100 Lumens 1000:1 USB 185,46 €
Voir les détails

Prise en main

Avec le P1, Asus fait une entrée mitigée dans le monde de la projection

Asus commercialise le P1, un beau miniprojecteur DLP à LED qui ne brille hélas pas par ses performances. Dommage.

David Nogueira 01net
le 01/03/2012 à 15h00
note de la rédac

la promesse

Asus annonçait mi-février 2012 son arrivée sur le marché de la vidéoprojection avec le P1. Un miniprojecteur combinant la technologie DLP de Texas Instrument et un éclairage par LED. Si le constructeur promettait des images de qualité en HD 720p, nous évoquions déjà lors de l’annonce certaines réserves sur les performances réelles de l'appareil. Après l'avoir testé, le doute n'est plus permis.

la réalité

Reconnaissons tout d'abord que le P1 bénéficie du savoir-faire d’Asus en matière de conception. Les finitions de ce miniprojecteur sont impeccables. Les aérations sont discrètes (la poussière ne risque pas de s’y infiltrer) et on aime tout particulièrement la couleur argentée de l’objectif (en plastique) qui donne du cachet à l'appareil.
Petite astuce pratique, un petit clapet sous le projecteur permet de le rehausser. La correction automatique du trapèze, un atout de ce projecteur, intervient alors pour compenser la déformation de l’image.
Un beau petit produit donc, toutefois livré avec un imposant chargeur semblable à celui d’un PC portable. Il mesure à lui seul (pour sa partie bloc transformateur), 4,5 x 10,5 cm et pèse 394 g. C’est presque autant que le projecteur lui-même ! La concurrence fait bien mieux.

Une grande image…

Installé à deux mètres de notre toile de projection, le P1 fait une bonne première impression. La diagonale de l’image projetée dans la définition native (1 280 x 720 pixels) est de 1,85 m, soit presque 40 cm de plus que la diagonale moyenne sur ce type de miniprojecteur. C’est même 20 cm de mieux que les projecteurs 720 ou 1080p à lampe classique.

… d’une qualité très moyenne

En revanche, nos mesures sont implacables. L’Asus P1 se place bien en retrait de ce que propose la concurrence en termes de qualité d'affichage. C’est d’ailleurs ce que pointe notre tableau comparatif regroupant quelques modèles déjà testés.
Si la sonde a dévoilé les défauts du P1, les journalistes testeurs n'ont pu que confirmer ces résultats. Le piqué de l’image est bien présent, mais les contrastes sont un peu fades et la luminosité s'avère faible, surtout en mode Cinéma. Ce dernier, à peine plus contrasté que le mode Standard (246:1 contre 196:1), est moins éclatant… enfin si on peut dire : 14,8 contre 17,7 cd/m2 en mode en mode Standard.

Une connectique frustrante

A l’usage, on est également frustré par la connectique... minimaliste. L’absence d'entrée HDMI est vrai point faible, voire un problème. En effet, pour regarder du contenu en 1 280 x 720 pixels, il faut passer par un port VGA. Asus justifie cela par le caractère « professionnel » de son miniprojecteur. Nous ne sommes franchement pas convaincus. L’adaptateur livré propose également une entrée Composite.
Enfin, la partie audio est complètement laissée pour compte : aucun haut-parleur et donc pas d’entrée son.

Ergonomie critique

Malgré le prix de 459 euros (tout de même !), Asus ne livre pas de télécommande avec son P1. Un défaut qu’on aurait pu tolérer si les menus avaient été plus agréables. Non seulement ils sont minimalistes, mais ils ressemblent aussi à des menus de moniteurs de bureau. On a vu mieux.
Dernière remarque : le P1 n'est pas discret ! Nous avons mesuré un volume sonore allant de 41 dB à 50 cm de l'appareil...

le verdict

Avec le P1, Asus ne fait pas d’étincelle. Il s'agit d'un coup d’essai mal concrétisé, avec une connectique au rabais et une qualité d’image tout juste convenable. Quand bien même ce miniprojecteur serait dédié aux professionnels, il lui manquerait tout de même un port USB pour lire des présentations depuis une clé USB comme le proposent d'autres modèles. Dommage, le P1 a pourtant une bonne gueule. C'est le seul élément qui le démarque un peu de la concurrence.

Voir les détails
     
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Optoma GT1080

note de la rédac

Optoma HD26

note de la rédac

Acer K137

note de la rédac

Optoma ML750

note de la rédac

BenQ W1500

note de la rédac

Kodak iShow PJ204W1

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests