En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

La m600 est un excellent mulot, permettant de frimer un peu, grâce à sa surface tactile permettant de réaliser des défilements d'une simple pichenette de l'index.

Note de la rédaction

prix constructeur : 69,99 €

meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 23,04 €
Voir les détails

Prise en main

La m600 Touch Mouse a troqué sa molette pour une surface tactile

Concurrentes des Apple Magic Mouse et Microsoft Touch Mouse, cette souris réagit aux caresses de l'index pour effectuer des opérations basiques.

Xavier Regord 01net
le 29/02/2012 à 17h50
note de la rédac

la promesse

Contrairement à ce qu'annonce Logitech, l'utilisation d'une surface tactile sur une souris est loin d'être naturelle, quand cela fait de nombreuses années qu'on utilise la molette pour naviguer verticalement dans tous types de documents et sur Internet. Il suffit de voir le nombre d'utilisateurs qui ne maîtrisent pas le pavé tactile qui est à leur disposition sur les ordinateurs portables et qui préfèrent installer « une vraie souris ». Ce mulot tactile se laissera-t-il dompter facilement ? C'est ce que nous allons voir.

la réalité

Les surfaces tactiles sont à l'honneur ces dernières années. Entre les smartphones et les tablettes, de nombreux nouveaux utilisateurs ont dû se familiariser avec ce mode de pointage, déjà présent rappelons-le sur les ordinateurs portables. Est-ce le succès des appareils mobiles qui a motivé Logitech pour proposer cette m600 Touch Mouse, longtemps après la Microsoft Touch Mouse, et encore plus longtemps après Apple et sa Magic Mouse ?
Toujours est-il que le premier contact avec cette m600 est plutôt bon. Le mulot, tout en rondeurs, offre des formes très organiques. Sous la souris, on trouve un interrupteur, toujours pratique pour économiser les piles en cas d'inutilisation prolongée, ainsi qu'une trappe, sous laquelle se placent deux piles (mais une seule est nécessaire pour fonctionner). On y trouve également un logement pour ranger le minuscule émetteur/récepteur radio, afin de ne pas le perdre, si on doit emporter la souris en déplacement par exemple.

Comme la molette, sans la molette

Alors que les smartphones et les tablettes s'utilisent généralement à l'aide du pouce, cette Touch Mouse réagit aux glissements de l'index à sa surface afin de déclencher des actions. Les manipulations tactiles sont au nombre de quatre, seulement ! Ce sont les plus simples envisageables : le défilement de la page de haut en bas et vice versa, ainsi que le passage à la page Internet précédente et suivante... Rappelons que la Magic Mouse supporte des manipulations à deux doigts, pour zoomer par exemple, comme sur un smartphone et que la Touch Mouse de Microsoft identifie même des mouvements faits à l'aide de trois doigts !
On reste donc dans le basique. En pratique, si on est un habitué du smartphone et des touchpad des ordinateurs portables, on a aucun mal à maîtriser la pichenette du majeur servant à faire défiler les pages d'un document (ou une page Web) verticalement et rapidement. Si on désire faire défiler la page lentement, il suffit de caresser le dos de la souris lentement et délicatement. Idem pour le petit mouvement horizontal – très pratique d'ailleurs – qui permet de revenir à la page Web précédente (de la droite vers la gauche) ou d'aller à la suivante (de la gauche vers la droite).
Dans l'ensemble, la m600 Touch Mouse réagit bien aux grattouilles. Mais, comme avec toute surface tactile, il arrive qu'un geste soit mal identifié et qu'on doive le refaire pour que l'opération soit effectuée.
Signalons d'autre part que malgré les apparences, la souris est bel et bien dotée de deux boutons mécaniques « traditionnels ».
Pour le reste, la précision du pointage est bonne et la souris glisse parfaitement, sans effort. En outre, le logiciel Setpoint permet d'ajuster quelques détails, inversion les boutons et accélération du pointeur, ou encore de voir le niveau de charge des piles.

le verdict

Au final, comme disait Coluche, cette souris à surface tactile est aussi performante que les précédentes souris Logitech qui étaient équipées d'une molette. Et encore ! Pas tout à fait, car il arrive qu'on s'y reprenne à deux fois pour effectuer les manipulations. Lesquelles restent d'ailleurs (trop) basiques. La m600 n'en est pas moins un excellent mulot, permettant de frimer un peu !

Voir les détails
     
Voir les détails

Meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 23,04 €
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Roccat Kone XTD

note de la rédac

Corsair M65

note de la rédac

Roccat Lua

note de la rédac

Razer Orochi 2013

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters