En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Samsung Galaxy Y GT-S5360

Ce smartphone d'entrée de gamme dédié aux néophytes et proposé par Samsung bénéficie d'une bonne finition et d'un petit format, qui a ses avantages et inconvénients.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 69 €

meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 59,90 €
  • 78,50 €
Voir les détails

Prise en main

Galaxy Y : un bon petit smartphone pour ados vendu par Free

Ce smartphone d'entrée de gamme dédié aux néophytes et proposé par Samsung bénéficie d'une bonne finition et d'un petit format, qui a ses avantages et ses inconvénients.

David Nogueira 01net
le 05/03/2012 à 17h13
note de la rédac

la promesse

Le Galaxy Y (pour young), ou GT-S5360, n’est pas le nouveau smartphone dernier cri de Samsung. Disponible depuis le mois d’octobre 2011, nous avons souhaité tester ce modèle d’entrée de gamme – pas franchement mis en valeur par le constructeur – car il fait partie des sept appareils actuellement proposés par Free Mobile. Vendu 101,80 euros (d’autres modalités sont proposées sur le site) par l'opérateur (le prix public étant de 149 euros), il cible plus particulièrement les jeunes, les accros du MMS qui misent gros sur le partage de photos, etc. Voyons de quoi est il capable.

la réalité

Il faut avouer que le Galaxy Y marque une franche rupture avec les smartphones que nous avons l’habitude de tester. A l'opposé des monstres, avec leur écran de 4 pouces et plus, le Galaxy Y pourrait presque faire figure, avec son petit écran 3 pouces (7,6 cm de diagonale), de joujou. Pourtant, comme nous allons le voir, il n'en est rien et l'appareil bénéficie d'une assez bonne finition pour de l’entrée de gamme.

Pas bâclé pour deux sous

Le Galaxy Y n’utilise pas de matériaux prestigieux. Sa coque est en plastique, mais ne craque pas sous l’effort d’une bonne pogne. Sa finition n’est pas négligée, et on apprécie même le contour façon chrome ainsi que le petit bouton central, en imitation d’acier brossé noir. Profitons-en pour signaler que les touches sensitives disposées de chaque côté de ce dernier répondent bien.
Le dos du smartphone, façon nid d’abeille, est même agréable et – surtout – ne retient pas les traces de doigts. De plus, son petit format (10,4 x 5,8 x 1,15 cm) est un véritable atout ; les poches de nos jeans vont pouvoir reprendre leurs formes normales.

Une base matérielle très timide

A ce niveau de prix, il ne fallait pas s’attendre à un équipement et à des performances de haut niveau. Toutefois, le processeur cadencé à 823 MHz fait son office. En outre, la surcouche TouchWiz de Samsung défile correctement sous les doigts et les applications de base (e-mail, photo, Facebook, Twitter, etc.) répondent assez bien. Signalons au passage que la qualité des photos (1 600 x 1 200 pixels) et des vidéos (320 x 240 pixels) laisse à désirer. D'autre part, la navigation sur certaines pages Internet riches en animation montre les limites techniques de l’appareil, qui peine par exemple à ajuster le texte à la petite taille de l’écran. Mais, avec un peu de patience, tout rentre dans l’ordre.
On peut constater deux autres points faibles. Le premier concerne la petite capacité de mémoire, 2 Go seulement, sur une carte micro SD livrée. Il est vivement recommandé d’en acheter une autre, d’au moins 8 Go, pour stocker ses applications, photos, morceaux de musique, vidéos, etc. Le second réside dans la petite taille des touches du clavier virtuel, petit écran oblige. Il faut une sacrée dextérité pour saisir un SMS, un e-mail ou une adresse Internet sans faire de faute. Heureusement, Samsung intègre son mode de saisie « Swype » qui consiste à balayer du doigt les touches, le téléphone se chargeant de composer les mots.

Paré pour YouTube, Angry Birds et consorts

La qualité du haut-parleur est convenable… tout du moins suffisante pour écouter le son de ses vidéos ou du contenu en ligne issu de YouTube et consorts. Quant à jouer sur ce mobile, sachez que c’est possible, mais juste à certains jeux basiques, comme le très prenant Angry Birds, les casse-têtes, les Bubble shooter, Fruit ninja et compagnie. En revanche, il faudra repasser pour les titres HD et autres jeux un peu gourmands.

Ecran lumineux et bonne autonomie

Bon point, l'écran du Galaxy Y est plutôt lumineux (395 cd/m2) et très bien contrasté (908:1). De plus, l’autonomie du smartphone est convenable. Nous avons en effet mesuré environ 7 heures en communication, 5 h et 50 min en 3G (rafraîchissement de la page automatique toutes les 30 s) et 7 h 18 en lecture vidéo. Faut-il enfin préciser que la qualité d’écoute et du micro en conversation sont très convenables ? Le contraire aurait été vraiment inquiétant.

le verdict

Le Samsung Galaxy Y est un smartphone d’entrée de gamme dédié aux ados ou, en tout cas, aux utilisateurs ne souhaitant pas se ruiner en achetant ce type d'appareil. Il s'avère réussi sur bien des critères. Malgré une puissance très modérée, il est bien fini, léger, tout petit… bref, il est somme toute assez agréable à utiliser pour un mobile de cette catégorie. Une bonne solution pour s’initier aux smartphones à moindre frais.

Voir les détails
   
Voir les détails

Meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 59,90 €
  • 78,50 €
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

HTC Desire 510

note de la rédac

Asus Zenfone 5 4G

note de la rédac

Acer Liquid Z500

note de la rédac

HTC Desire EYE

note de la rédac

Microsoft Lumia 735

note de la rédac

Huawei Honor 6

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests