En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Toshiba 46WL863

Note de la rédaction

prix constructeur : 1199 €

autres meilleurs prix pour
TV LCD Plasma

  • G8676 Le Téléviseur Toshiba 32w2333 Intègre La Technologie De Rétro-éclairage Le 306,99 €
Voir les détails

Prise en main

Toshiba 46WL863 : une TV LED 3D qui magnifie les sources SD

Le CEVO Engine améliore-t-il vraiment la qualité d'image ? C'est ce que promet le 46 pouces 3D et connecté de Toshiba.

Eric Le Ven 01net
le 20/01/2012 à 17h30
note de la rédac

la promesse

Affiché à un prix encore abordable pour un 46 pouces dernier cri (1 200 euros), ce téléviseur LCD Toshiba propose la 3D active, un mode 800 Hz AMR (Active Motion Frame Rate), l'accès au portail Places, des ports USB ouverts à différents formats avec, en prime, la certification DLNA, une connectique complète et la connectivité Wi-Fi pour profiter facilement de toutes les fonctions multimédias proposées. Un téléviseur a priori complet, même s'il est livré sans paire de lunettes 3D. Voyons si tout y est et si le CEVO Engine fait du bon boulot.

la réalité

Voilà donc un séduisant téléviseur LCD à rétroéclairage ProLED 32 (du LED Edge avec local dimming sur 32 zones), joliment fini et livré avec la chouette télécommande qui équipe également la série VL863 et le ZL1. La connectique est complète avec, notamment, deux ports USB et quatre entrées HDMI (dont une ARC). Bonne nouvelle, le Wi-Fi est intégré. Les deux ports USB peuvent donc être utilisés, soit pour la lecture de fichiers multimédias, soit pour l'enregistrement des programmes télé issus du tuner TNT.

Des réglages de pro

L'interface utilisateur est l'une des plus élégantes du moment. Elle permet surtout de calibrer avec une grande précision le téléviseur. C'est d'ailleurs l'une des marques de fabrique des TV de Toshiba. Ils sont, en effet, tous très complets en matière d'outils d'égalisation vidéo. Il est même possible d'utiliser une sonde optionnelle (la TPA-1 reliée en USB au téléviseur) qui permet de réaliser un calibrage automatique, mais ultra précis. Un vrai plus pour les fans de home cinéma.

De la SD en streaming, mais de la HD via les ports USB

La partie multimédia est, elle aussi, agréablement présentée et plutôt conviviale. Outre l'accès à Toshiba Places et la compatibilité HbbTV, le téléviseur permet d'accéder en streaming à certains fichiers vidéo du réseau (AVCHD, DivX en SD, WMV et MP4). Le port USB est plus tolérant puisqu'il prend en charge certains fichiers HD (MKV notamment). En revanche, du côté de la musique et des photos, la compatibilité est plus réduite : formats MP3, WMA, AAC et JPEG. Notez enfin que les périphériques formatés en NTFS ne sont pas pris en charge.

Un traitement performant des sources SD

Quant à l'image, elle est impeccable. Notamment sur les sources SD. Voilà une très bonne nouvelle. Car, rares sont les téléviseurs de cette taille capables de gérer convenablement les sources SD (les DVD et la TNT). Ce modèle Toshiba le fait avec application. Il faut dire qu'il dispose de tous les outils nécessaires. On a donc droit à une image SD de qualité, avec une définition qui tient la route et qui ne flotte pas, à des contours relativement pointus et à une gestion efficace des scènes sombres.

En haute définition évidemment, c'est de toute beauté : une belle stabilité d'image, peu de bruit et de fourmillement en arrière-plan. On peut toutefois critiquer le manque d'homogénéité du rétroéclairage (même si, au final, cela ne pénalise pas trop l'utilisateur) et la pauvreté du son. Un classique sur les téléviseurs actuels.

Une 3D active en progrès

Enfin, pas grand-chose à reprocher à la 3D active (une technologie qui s'améliore sérieusement), si ce n'est évidemment l'absence de lunettes livrées avec l'appareil. Même la conversion 2D>3D a été optimisée, elle permet désormais de créer un relief à peu près convaincant sur certains films. La dérive des couleurs est par ailleurs moins importante qu'auparavant, la luminosité reste correcte et les contrastes solides. Il y a un incontestable mieux de ce côté-là.

le verdict

Au final, ce 46 pouces Toshiba constitue un excellent téléviseur LCD à LED. Il propose une superbe image HD, un traitement très efficace des sources SD (des DVD notamment), de la 3D active plutôt sympa et lumineuse. Il abrite également une impressionnante palette d'outils de réglage. Les amateurs de home cinéma devraient apprécier. Ajoutez à cela, le Wi-Fi intégré, le streaming en réseau, les deux ports USB (avec fonction PVR), la possibilité de piloter l'appareil avec un smartphone ou une tablette, sans oublier les services en ligne du Toshiba Places, et vous obtenez un appareil très complet.

Voir les détails
   
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

LG 55EA970V

note de la rédac

LG 55UB950V

note de la rédac

Sony Bravia KD-85X9505

note de la rédac

Sharp LC-60UQ10E

note de la rédac

Sharp LC-50LE762E

note de la rédac

Samsung UE55HU8500

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests