En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Dell Alienware Aurora R4

Cet Alienware Aurora de luxe saura parfaitement vous combler pourvu que vous en ayez la place et surtout....le portefeuille. Le PC coûte plus de 3 000 euros mais pour ce tarif, vous avez un monstre à la maison.Sachez quand même que la version de base est proposée à partir de 1 399 €.

Note de la rédaction

prix constructeur : 3158 €

autres meilleurs prix pour
Desktops

  • Ordinateur De Bureau Amd A4-6300 2x3,70ghz Nvidia Gt630 En 4go X11 380,00 €
Voir les détails

Prise en main

Quatrième version et l'Alienware Aurora fait toujours recette

Processeur Intel à six coeurs, SSD, carte graphique Nvidia GTX 580 et un boîtier bourré d'innovations, l'Alienware Aurora R4 est aussi luxueux que puissant.

Aymeric Siméon 01net
le 13/04/2012 à 12h00
note de la rédac

la promesse

Quatrième mouture de PC pour joueurs d’Alienware, l’Aurora R4 a tout pour combler les plus exigeants. Comme à l’accoutumée, la configuration de base vendue 1 399 euros n’est pas très intéressante, avec sa « petite » carte 3D GeForce GT 555. Mais l’ensemble des composants proposés sur le site de Dell autorise la création d'une vraie machine de guerre, aux performances démesurées et jouissives. Et si on reproche bien souvent à la marque de pratiquer des prix exorbitants, ceux-ci s'expliquent quand même par la conception du boîtier, la suite logicielle spécialement développée par Dell pour sa machine et par les services associés.

la réalité

L’Alienware Aurora, le PC de bureau pour joueurs de Dell, renouvelle ses composants et passe en version 4. En allant sur le site de Dell, vous avez donc la possibilité de vous monter une machine développant une puissance folle pour un prix qui l’est tout autant. Notre version de test est commercialisée 3 158 euros environ et ne s’adresse donc pas à tous les joueurs. Mais un peu de rêve n’a jamais fait de mal à personne.

Les jeux et les applications gourmandes ? L’Aurora les dévore !

L’Aurora R4 n’embarque pas encore les nouveaux processeurs Ivy Bridge d'Intel... qui seront proposés par Dell dès leur disponibilité en volume, d'ici à quelques semaines. Notre configuration de test associe un processeur six cœurs Intel Core i7-3930K dont le Turbo Boost peut monter jusqu’à 4,1 GHz (au lieu de 3,8 GHz en temps normal). 8 Go de mémoire viennent l’épauler et une carte graphique Nvidia GeForce GTX 580 (la GTX 680 devrait être rapidement proposée sur le site) assure le rendu des pixels.
Ce trio de choc digère tous les jeux vidéo – présents et à venir – avec tous les détails à fond et en Full HD, ainsi que les applications de retouche photo et de montage vidéo. Avec Dirt 2, l’un de nos jeux DirectX 11 de référence, la configuration affiche 125 images par seconde, en Full HD avec tous les niveaux de détails en « Elevé » et 4x de MSAA (niveau de lissage des pixels). De plus, grâce à l’écran OptX AW2310 d’Alienware (en option, 450 euros), compatible 3D Vision mais livré sans lunettes (carton rouge !), il est possible de jouer en relief dans de très bonnes conditions.
Pour pousser la vélocité du monstre au maximum, Dell livre un disque dur SSD de 256 Go pour Windows 7 et les programmes, plus un disque dur classique de 1 To pour le stockage de données (musique, films, etc.). Enfin, cette version de l’Aurora intègre une carte Wi-Fi n en plus d’un module Bluetooth et d’une prise réseau Ethernet. Toute la connectique usuelle est également au rendez-vous aussi bien en façade (port USB, audio, etc.) qu’à l’arrière de la machine (USB 3.0, USB 2.0, S/PDIF, DVI, etc.). L’ensemble consomme une centaine de watts au repos contre presque 450 W en pleine charge. Il ne faut donc pas la laisser tourner en permanence pour ne pas alourdir votre facture EDF.

Un boîtier toujours aussi bon…

Les composants sont logés dans un boîtier massif, tout en lumière, qui ne passe pas inaperçu. Dès que vous ouvrez le panneau latéral composé de plastique et d’acier pour admirer le montage interne soigné, un jeu de led illumine l’intérieur. Il en va de même lorsque vous pressez sur la tête d’alien en façade. Le panneau qui dissimule le lecteur de cartes mémoire 19-en-1 et le graveur de DVD coulisse vers le bas et des diodes s’allument. En outre, cerise sur le gâteau, de petites loupiotes sont également présentes à l’arrière de la machine, au niveau des sorties vidéos pour éclairer les prises et vous aider dans les branchements.
Autre avantage du boîtier, il offre des perspectives d’évolution. Des berceaux pouvant accueillir des disques durs sont présents et déjà câblés en Sata (alimentation et interface) pour que vous n’ayez pas trop à mettre les mains dans le cambouis. Avec le boitier vient un ensemble clavier/souris TactX (en option sur le site, compris dans notre prix) d’assez bonne facture et qui offre tout un panel de raccourcis et boutons en tout genre. L’ensemble, frappé du logo Alienware, coûte tout de même 150 euros et, honnêtement, on peut en trouver de meilleurs sur le marché pour le même prix.

... contrôlés par des logiciels pointus

Au démarrage, la ventilation conséquente du boîtier se met en branle mais se calme dès que le chargement de Windows débute. Elle se compose d’un ventilateur en façade, de petits ventilateurs dispersés dans la machine et d’un gros ventilateur à l’arrière de la machine. Tout cela contribue à maintenir le radiateur du système de refroidissement à eau du processeur à bonne température. Au maximum, le bruit généré est relativement contenu (47,5 dB) pour un tel niveau de puissance.
Pour contrôler la température interne, les petits panneaux situés sur le haut du boîtier se soulèvent automatiquement pour évacuer l’air chaud. Via la suite logicielle Alienware, il est possible de paramétrer le seuil de température qui entraîne l'ouverture de ces panneaux. Ou encore de créer un profil qui provoque leur ouverture au lancement d’une application qui risque de monopoliser particulièrement les ressources présentes et de provoquer de la chauffe. L'utilitaire contrôle aussi les couleurs des led de toute la machine.

le verdict

Bref, cet Aurora de luxe saura parfaitement vous combler pourvu que vous en ayez la place et surtout… le portefeuille. Le prix peut toutefois rapidement baisser si vous n'avez pas besoin d'un SSD ou si vous choisissez un processeur Intel non overclocké par exemple. Mais il faut bien rêver un peu ! Nous vous proposerons d'ailleurs rapidement un test de la machine avec une GTX 680 pour vérifier si la nouvelle carte de Nvidia trouve sa place dans ce monstre.

Voir les détails
     
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Zotac Zbox Pico PI320

note de la rédac

E-Ten Wharfman

note de la rédac

MSI AG2712A-015EU

note de la rédac

Zotac Zbox Nano CI540

note de la rédac

Zotac Zbox EN760

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests