En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main hp Pavilion dv7-6b99sf

Un fort bel engin, assurément haut de gamme, mais à qui il manque le Blu-ray pour être parfait, pour le prix de 1199 euros.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 1199 €

autres meilleurs prix pour
PC Portables

  • X102BA-DF028H - blanc - Tactile - PC portable + Pack Office Famille & Etudiant 2013 offert 273,92 €
Voir les détails

Prise en main

SSD et puissance à gogo dans ce portable HP de 17,3 pouces

Un très bel engin que ce Pavilion dv7-6b99sf, et assurément haut de gamme. Il ne lui manque que le Blu-ray pour être parfait.

Aymeric Siméon 01net
le 18/10/2011 à 18h30
note de la rédac

la promesse

La gamme Envy de HP n’a pas le monopole des modèles haut de gamme. Les Pavilion dv7 disposent aussi d'un vaisseau de guerre : le dv7-6b99sf. Derrière ce nom alambiqué se dissimule un PC portable de 17,3 pouces a priori bien fini et qui, d’après l’impressionnante fiche technique, est armé pour les applications gourmandes telles que le jeu et l’encodage vidéo, comme pour des tâches plus usuelles (surf, bureautique, etc.).

la réalité

Coque aluminium finition acier brossé, clavier chiclet noir avec pavé numérique, flancs en plastique argenté : le Pavilion dv7-6b99sf est un beau PC portable de 17,3 pouces. L’ensemble est cohérent et plaisant à utiliser. Quelques grands classiques de la marque sont au rendez-vous : le touchpad avec ses contours éclairés, une partie audio signée Beats Audio by Dr. Dre, comprenant un kit 4.1 et deux prises casque pré-amplifiées. Chaque élément est à sa place, l’apprivoisement de la machine est aisé. Malgré son grand format, le dv7 n’est pas très épais (3,6 cm) et pèse 3,43 kilos. Pas tout à fait un poids plume, mais il pourra voyager.

SSD et carte graphique très honnêtes

Côté composants, HP a mis les petits plats dans les grands. Le constructeur américain intègre un SSD de marque Intel comme disque dur principal. Il accueille Windows 7 Edition Familiale Premium 64 bits sur quelques-uns des 160 Go disponibles. Pour l’archivage et l’installation de programmes qui nécessitent de faire peu appel au disque dur, une unité de stockage de 500 Go.

La partie calcul revient au processeur Intel Core i7-2670QM cadencé à 2,2 GHz, sur ses quatre cœurs physiques et logiques et s’appuyant sur 6 Go de mémoire vive pour toutes les tâches que vous lui donnerez à exécuter. Du côté de la carte graphique, on trouve une AMD Radeon HD 6770M, qui a fait ses preuves sur le HP Pavilion dv6-6161sf. La définition de l’écran étant plus grande (1 600 x 900 pixels) que sur un 15,6 pouces, la puce graphique peine un peu plus.

Nous recommandons une définition intermédiaire (1 280 x 720 pixels) pour pouvoir monter le niveau des détails et les filtres tout en conservant une bonne jouabilité. Avec Resident Evil 5 (DX 10), le score moyen est de 57,3 images par seconde (contre 44,2/images/s en définition native) et avec The Last Remnant, la barre des 60 images/s est dépassée. En revanche, avec Dirt 2 (DX 11), les scores dépassent difficilement 40 images/s et tendent plus vers 30 images/s en définition native.

L'Optimus façon AMD toujours pas au point

La Radeon fonctionne en alternance avec la partie graphique intégrée au processeur Intel Graphics HD 3000, qui s’occupe de tout le rendu hormis celui des jeux vidéo. Contrairement au dv6-6161sf, la bascule entre les deux puces graphiques sur le dv7-6b99sf s’effectue relativement correctement. Cependant, il faut parfois l’assignation des applications à la main dans le pilote graphique pour que la puce Intel ne prenne pas le pas sur sa comparse AMD.

Mais une fois encore, pour mettre à jour des pilotes, il faut attendre que HP et qu'AMD élaborent la nouvelle version, puis la télécharger sur le site du constructeur. Vous n’aurez donc pas toujours les dernières améliorations disponibles, et c’est bien dommage ! A quand une vraie alternative à l’Optimus de Nvidia, qui demeure en pratique la solution la plus performante à ce jour ?

Pas de Blu-ray

Si HP met le paquet sous le clavier et offre une connectique riche (deux USB 3.0, deux USB 2.0, Wi-Fi n, Bluetooth 3.0, HDMI, VGA, Ethernet…), il fait l’impasse sur le lecteur Blu-ray ! Pour 1 199 euros, il faut se contenter d’un graveur/lecteur de DVD. Regrettable ! Alors que la partie audio et la qualité de l’écran – luminosité moyenne de 206 cd/m² et taux de contraste moyen de 1 497:1 – permettaient de profiter pleinement des films sur Blu-ray.

Ventilation bruyante, mais plutôt efficace

HP dit avoir développé un mode de refroidissement intelligent pour toutes les machines Pavilion. Intelligent, sûrement ; silencieux, pas vraiment ! En charge extrême, la ventilation atteint 44,4 dB (contre 32,7 dB au repos). En considérant la mécanique l’efficacité est au rendez-vous : la température ne dépasse pas 38,5 °C sur les repose-paumes et 55,4 °C en dessous. En utilisation plus « sage », le mercure ne va pas au-delà de 35 °C sur le dessus de la machine et 45 °C en dessous.

Terminons par l’autonomie. Le PC portable de 7,3 pouces n’a pas vocation à se déplacer, mais il peut s’improviser voyageur. Pour peu que vous vous limitiez au traitement de texte ou à la lecture de DVD, de DivX ou de MKV stockés sur le disque dur, c’est le processeur Intel qui assure l’affichage. La consommation est donc relativement réduite (20,2 watts) ; la grosse batterie 6 cellules à forte capacité (5 225 mA) arrive à tenir la machine vivace 4 heures en lecture vidéo, écran à fond, module Wi-Fi activé et connecté.

le verdict

Le Pavilion dv7-6b99sf est une belle machine. HP propose de bons composants dans un châssis fort bien fini, avec un bel écran et un équipement haut de gamme. Cependant, pour le prix (1 199 euros), l'absence de Blu-ray ne pardonne pas.

Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Acer Aspire S7-392-74508G25tws

note de la rédac

Asus ROG G750J (G750JH-T4180H)

note de la rédac

Asus Zenbook UX302LA-C4004H

note de la rédac

Lenovo Yoga 2 Pro Core i7

note de la rédac

Asus Zenbook UX32LA-R3065H

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters