En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Samsung NP305V5A-S02FR

L'alliance AMD-Samsung ne fonctionne pas. Les performances du processeur AMD A8 sont à la traîne et ne rivalisent pas avec celles de l'Intel Core i5-2410M.

Note de la rédaction

prix constructeur : 599 €

Disponible chez

  • Amazon, frais de port... :

Prise en main

Le portable Samsung avec processeur AMD nouvelle génération déçoit

L'alliance AMD-Samsung ne convainc pas. Les performances du processeur AMD A8 sont à la traîne par rapport à celles de l'Intel Core i5.

Aymeric Siméon 01net
le 05/10/2011 à 16h00
note de la rédac

la promesse

La nouvelle Serie 3 de Samsung accueille une machine entièrement aux couleurs d’AMD. Du processeur à la carte graphique, ce PC portable aux reflets acier brossé battant pavillon rouge, nous donne l’occasion d’éprouver la nouvelle plate-forme pour portables d’AMD dans son habitat naturel et finalisé. Espérons que les tests soient concluants car, d’ordinaire, les PC 100 % AMD donnent des résultats hétérogènes et pas toujours bons.

la réalité

Ce Samsung NP305V5A semble tout droit sorti d’une gamme professionnelle. Design à angles droits, finition imitation carbone, dalle d’écran (15,6 pouces) mate : il ne manque plus que Windows 7 Professional Edition et un logiciel de cryptage AES. Incontestablement bien fini, ce PC portable propose un clavier chiclet confortable (avec pavé numérique), ainsi qu'un touchpad agréable.

Quatre cœurs poussifs

Samsung mise sur un processeur AMD à quatre cœurs relativement haut de gamme, l'A8-3510MX. C’est une puce de classe Fusion, c'est-à-dire qu’elle intègre à la fois des cœurs de calcul et une partie graphique sur le même circuit. En revanche, la puissance de calcul des quatre cœurs, cadencés à 1,8 GHz, ne nous a pas impressionnés. Face à un processeur Intel Core i5-2410M, il ne tient pas la route, d'après les scores qu'il a obtenus au test PC Mark Vantage (5 000 points pour AMD ; 6 000 pour Intel).

En fait, ses performances sont au niveau d’un Core i3-370M, toujours selon notre logiciel de test. En outre, théoriquement la partie graphique de l'A8 peut fonctionner de pair avec la carte graphique AMD Radeon HD 6470M, présente dans la machine, lorsqu’un fort besoin de puissance 3D se fait sentir. Malheureusement, lors de nos tests, cela n'a pas toujours été le cas.

Alliance graphique difficile

Ainsi, lorsqu’on lance un jeu DirectX 9, seule la partie graphique du processeur s’active, pas la carte graphique. Notre titre DX 9 étalon, The Last Remnant, n’a pas dépassé les 20 images par seconde en 1 366 x 768 pixels. Nous l’avions déjà constaté lors de nos premiers tests de la plate-forme d’AMD. Le fondeur nous avait promis que les pilotes publiés pour la rentrée gommeraient ce problème. Il n’en est rien.

Avec Resident Evil 5 configuré pour fonctionner en DirectX 10, les scores oscillent entre 29 et 30 images/s, ce qui indique que la partie graphique du processeur et que la Radeon HD 6470M ont uni leurs efforts. Enfin, les pilotes AMD sont parfois bien capricieux. Ils n'ont pas reconnu le matériel. Seule la version compilée par Samsung consent à s’installer sur le  PC portable, mais celle-ci n’étant pas tout à fait jour, les performances en pâtissent.

Consommation basse, température élevée

Samsung mise sur le disque dur pour séduire en proposant 750 Go de stockage. Un lecteur/graveur de DVD est également présent. L’ensemble des composants bénéficie d’une ventilation peu efficace et moyennement silencieuse (39,5 dB). Nous avons relevé une température maximale de 38,3 °C sur les repose-paumes et de 52 °C sous la machine.

Gare au coup de chaud sur les cuisses si vous utilisez le portable sur les genoux ! La bonne surprise : l’ensemble de la configuration ne consomme que 80 watts au maximum. En revanche, l’autonomie n’est pas excellente : seulement 2 heures et 50 minutes, ce qui est vraiment très peu par rapport à la concurrence (Toshiba Satellite L755-19X exclu).

USB 3.0 et qualité de l'écran font défaut

Sur les flancs de la machine, on ne trouve malheureusement pas de ports USB 3.0, uniquement trois USB 2.0, des sorties vidéo VGA et HDMI ainsi que les prises audio et micro usuelles. Autre regret, l’écran n’est pas de bonne qualité. En moyenne, la luminosité est correcte (233 cd/m²), mais le taux de contraste est déplorable (542:1). Enfin, la partie audio du Samsung NP305V5A est à l’image de l’écran, peu convaincante.

le verdict

Le PC portable Samsung NP305V5A-S02FR n’offre pas un rapport qualité/prix exceptionnel. La finition de ce 15,6 pouces est vraiment réussie, mais les performances de la plate-forme AMD nous laissent sur notre faim. L’alliance du processeur et de la carte graphique ne nous a pas convaincus.

Voir les détails
   
Voir les détails

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Asus ROG G750J (G750JZ-T4089H)

note de la rédac

Medion Akoya P2211T (MD 98602)

note de la rédac

Lenovo ThinkPad Yoga

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters