En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Vivitek Qumi

Le Qumi de Vivitek est à peine plus encombrant qu'un livre et réalise pourtant des projections en 720p assez étonnantes.

Note de la rédaction

prix constructeur : 499 €

Disponible chez

  • Amazon, frais de port... :

Prise en main

Le Qumi de Vivitek, un projecteur costaud pour sa taille

Le Qumi de Vivitek est à peine plus encombrant qu'un livre et réalise pourtant des projections en 720p assez étonnantes.

David Nogueira 01net
le 20/09/2011 à 12h11
note de la rédac

la promesse

Le Qumi de Vivitek fait partie de la famille des miniprojecteurs. Ceux-ci se situent entre les picoprojecteurs (comme l’Optoma PK120) et les modèles de taille classique. Technologiquement, ce petit modèle (16,2 x 10,2 x 3,2 cm pour 490 g) utilise une puce DLP et un rétroéclairage par LED. Un dispositif qui offre une luminosité assez faible, quasiment dix fois moins que les projecteurs à lampe classique. Se pose alors la question de la qualité de l’image. Que peut-on attendre de ce miniprojecteur ? C'est la question à laquelle nous allons de répondre. Vous pouvez également découvrir ce produit dans les Coulisses du 01Lab.

la réalité

Avec son petit format et son look passe-partout, le Qumi ne réserve pas de mauvaise surprise. Cela dit, une légère déception : on aurait aimé que la trappe qui cache la connectique soit basculante et non « volante ». Une fois enlevée, le risque de la perdre est réel.

Connectique et accessoires : tout y est

La connectique est un des atouts de ce Qumi. Un port USB, une entrée ligne, une entrée mini HDMI (câble mini HDMI vers HDMI livré), un lecteur de cartes microSD, une entrée vidéo composite (grâce à l'adaptateur livré) et une interface VGA (toujours par l'intermédiaire d'un adaptateur livré) : costaud pour un mini. On trouve même dans la boîte un câble vidéo pour voir ses films depuis un iPod, iPhone ou iPad.
En revanche, on aurait aimé une meilleure télécommande ! Elle se résume à un banal bout de plastique avec quelques boutons (lecture, volume, menu et source).

Mini, mais HD tout de même

Le pari de projeter une image en haute définition est relevé par Vivitek et son Qumi. C’est sûr, il ne faut pas attendre de ce mono-DLP une qualité digne des plus grands, mais le piqué d’une image 720p se fait apprécier lors du passage de la lecture d’un DVD à un celle d’un Blu-ray. A l’annonce du produit, nous préconisions de ne pas dépasser une image de 2,2 m de diagonale. Les tests le confirme. Certes, il est possible d’aller au-delà (en éloignant le projecteur du support) si la pièce est complètement plongée dans le noir, mais la perte de luminosité et de qualité se fait sentir.
Placé à 2 m du support de projection, on obtient une diagonale d’image de 1,5 m avec un taux de contraste (mesuré) de 485:1 et une luminosité de 34 cd/m2. C’est peu, mais le rendu – toujours dans le noir – est assez étonnant étant donné le petit format de l’appareil. La mesure de gamma (2, sachant que la mesure idéale est à 2,2) en mode cinéma est flatteuse. Quant à la fidélité des couleurs, la mesure (3,69 est une valeur très convenable) et le graphique obtenu confirment qu’on est dans un rendu moyen avec une image qui tend globalement vers le bleu.

Une bonne compatibilité multimédia

Nous le disions plus haut, un port USB est présent pour lire des fichiers depuis une clé mémoire. Un très bon point, d’autant que la compatibilité vidéo est assez intéressante : DivX 4/5/6, WMV, Xvid, H264 et Mpeg-4. Il ne manque plus que le MKV. Cela ne s’arrête pas là, le Qumi est également compatible avec les fichiers JPG, BMP, MP3, AAC, Ogg Vorbis, les .DOC, PDF, .PPT et .XLS.
Le Qumi est aussi un appareil compatible 3D. Pour cela, il fait appel à la technologie DLP Link et nécessite l’utilisation d’une platine de type Optoma 3D XL. Nous n’avons pas pu vérifier cette compatibilité 3D, mais les tests que nous avons déjà faits avec différents appareils utilisant ces dispositifs ont tous été probants.
Finissons sur ses trois défauts. Le Qumi est bruyant (40,4 dB à 50 cm), il chauffe (60 degrés en sortie de l’aération) et son haut-parleur est de mauvaise qualité. Pour se faire plaisir, il faudra impérativement passer par la prise casque pour y relier un dispositif externe.

le verdict

Le Qumi de Vivitek est un étonnant petit appareil. La miniaturisation s’opère bien sans nuire pour autant à la qualité de l’image. Le rendu HD 720p est satisfaisant, sans plus. Par ailleurs, grâce aux d’accessoires disponibles, le constructeur livre un appareil compatible avec un grand nombre de sources – y compris iPad, iPhone ou iPod – dès la sortie de sa boîte. Vendu 499 euros (599 au lancement), l’appareil ne mérite pas pour autant un Choix de la rédaction, mais un coup de cœur technologique. Pour 150 euros de plus, on peut s’offrir un vidéoprojecteur conventionnel offrant une meilleure qualité d’image, mais beaucoup plus contraignant à déplacer.

Voir les détails
     
Voir les détails
Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Optoma HD26

note de la rédac

Acer K137

note de la rédac

Optoma ML750

note de la rédac

BenQ W1500

note de la rédac

Kodak iShow PJ204W1

note de la rédac

Epson EH-TW5200

note de la rédac

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters