En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prise en main Toshiba Mini NB520-10H

Vendu 329 euros, le Mini NB520-10H est un netbook de 10,1 pouces, équipé d'un Intel Atom N550. Le système audio est signé Harman Kardon et l'autonomie de la machine dépasse 5 heures sans problème.

Note de la rédaction

prix constructeur : 329 €

Disponible chez

  • Amazon, frais de port... :

Prise en main

Le netbook Toshiba NB520 mise sur le son et l'autonomie

Avec sa batterie et ses enceintes de bonne facture, ce petit Toshiba est une agréable surprise, le prix s'affiche en conséquence.

Aymeric Siméon 01net
le 23/06/2011 à 16h40
note de la rédac

la promesse

Toshiba s’attaque au point faible des netbooks : l’audio. Avec sa gamme Mini NB500, le constructeur nippon entend se démarquer de la concurrence en proposant des mini plates-formes multimédias, économiques et nomades. Le Mini NB520 s'appuie sur une plate-forme Intel et le Mini NB550D, sur une AMD. Hormis cette différence et la présence d’une prise HDMI sur le premier (prise VGA sur le second), les deux portables sont analogues, mêmes forces et mêmes faiblesses.

la réalité

Les Toshiba Mini NB520 et NB550D donnent de la voix. Partenaire historique du constructeur nippon, Harman Kardon signe le système audio des PC. Deux petites enceintes, bien visibles, se trouvent sur les repose-mains et s’époumonent avec justesse et puissance sur les films et la musique. C’est agréable d’avoir enfin une qualité digne de ce nom sur les machines à petit prix. Malheureusement, l’emplacement des deux petites galettes n’est pas judicieux.

Lorsque vous travaillez, les deux mains confortablement mises sur les repose-paumes, vous obstruez les mélopées s’échappant des ouvertures. Pour exploiter au mieux l’équipement audio, Toshiba a introduit la fonction Sleep-and-Music. En raccordant votre baladeur à la prise micro avec un jack alors que l’ordinateur est en veille, vous pouvez profiter de la puissance des enceintes pour mettre en valeur vos morceaux préférés.

Toshiba Mini, mat et mignon

Le netbook est un beau bébé, une épaisseur de 3,95 cm mesurée au plus haut et un poids de près de 1,3 kg. Du côté de la finition, le Toshiba joue la carte du mat, même sur le clavier. Seul le contour de l’écran est constitué de plastique noir brillant. Ce dernier est au format 10,1 pouces, affiche une définition de 1 024 x 600 pixels et se pare d’une dalle brillante.

Seul détail ergonomique peu heureux, l’emplacement et la taille du bouton de démarrage. Petit et placé au milieu de la charnière de l’écran, celui-ci n'est pas très accessible aux gros doigts. Le reste du châssis est constitué d’un plastique noir ponctué de petits trous et de quelques touches de couleur bleue ou verte, suivant la plate-forme cachée sous le clavier.

Deux plates-formes et (presque) le même équipement

Comme nous le mentionnions plus haut, suivant le numéro de série de la machine, c’est soit l’Intel Atom N550 (NB520), soit la petite puce AMD Fusion C-50 qui est aux commandes. Pour le reste, les configurations sont parfaitement identiques : 1 Go de mémoire DDR3, 250 Go de disque dur, un module Wi-Fi et Bluetooth et des ports USB. Une différence de connectique demeure, la version Intel possède la (traditionnelle) sortie VGA, alors que l'AMD, une prise HDMI, pas très pratique pour connecter un écran n’ayant qu’une connectique analogique.

Consommation et autonomie

D’après les tests menés, la plate-forme AMD s’en tire globalement mieux avec l’ensemble des applications. Et pour cause, la partie graphique AMD Radeon HD 6250M du C-50 est bien plus véloce que celle de l'Intel GMA 3150. Toutefois, cette « démonstration » de force engendre une augmentation de la consommation. Le modèle AMD consomme 12,8 watts en moyenne au repos, l'Intel n’en consomme que 9,1 W. A pleine charge, un écart de 5 W a été relevé, le NB520 (Intel) restant le plus économe.

Néanmoins, les deux plates-formes ont une autonomie sur batterie presque similaire : plus de 5 heures pour chacune en moyenne avec de la vidéo, une activité qui ne mobilise pas outre mesure la partie graphique du circuit Intel. La qualité et le rendement de la grosse batterie (fournie par Toshiba) justifieraient presque l’embonpoint qu’elle cause à l’arrière de chacun des deux mini-PC portables… tout comme leurs prix, assez élevés : 329 euros le Mini NB520, 349 euros le NB520D.

le verdict

Le Toshiba Mini NB520-10H est un petit netbook Intel sympathique. Son évolution, le NB520-10R (avec Atom N570), est déjà annoncée sur le site du constructeur et ne devrait pas tarder à arriver dans les rayons. Le prix ne devrait pas bouger. Un gros effort a été fait sur le son et sur les finitions, tout comme sur l’autonomie de la batterie. Malheureusement, l’encombrement est un peu trop important à notre goût et le prix, un peu trop élevé.

Voir les détails
   

Avis utilisateurs

Il n'y a encore aucun avis sur ce produit.

Soyez le premier à donner le votre

Votre avis

Voir les détails

Prises en main de
produits
similaires

Toshiba Satellite L50-B-17M

note de la rédac

Asus ROG G551 (G551JM-CN102H)

note de la rédac

Lenovo Yoga 3 Pro-1370

note de la rédac

Acer Aspire E5-571PG-624L

note de la rédac

Lenovo Y50-70 (59426739)

note de la rédac

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests