En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Après un K-7 au capteur décevant, Pentax revoit sa copie et lance un K-5 avec un capteur nouvelle génération. Tout en conservant ses atouts.

Note de la rédaction

Avis des utilisateurs

prix constructeur : 1249 €

meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 651,09 €
  • 977,64 €
  • 1010,01 €
Voir les détails

L'analyse

Photokina : le K-5, ou le retour de Pentax dans les reflex experts

Pentax corrige son K-7 et présente le K-5, boîtier expert qui vient taquiner le Canon EOS 60D et le Nikon D7000.

Adrian Branco 01net
le 22/09/2010 à 15h30

Pentax profite de la Photokina pour reprendre du poil de la bête et annonce un nouveau boîtier pour séduire experts et enthousiastes, le K-5. Ce grand frère du K-7 (ce dernier restera encore en rayons quelques mois) reprend tout ce qu'il y avait de bon, à savoir une conception robuste, tropicalisée, une ergonomie irréprochable avec des boutons paramétrables, les deux molettes, le viseur lumineux couvant 100 % du champ de vision, etc. Et en profite pour corriger le plus gros défaut : le capteur.

Enfin un capteur performant !

Côté qualité d'image, Pentax avait un problème : le petit modèle d'entrée de gamme, l'excellent K-x, délivrait de meilleures images que le K7 qui peinait au-delà de 800-1600 ISO. Pentax rattrape son retard et propose un nouveau capteur CMOS au format APS-C de 16,3 Mpix (images de 4928 x 3264) conçu pour aller de 80 à 51 200 ISO. Une large plage qui permet à Pentax de se mettre au niveau de Canon, Nikon et Sony en termes de haute sensibilité. Comme c'est la coutume chez Pentax, c'est ici le capteur qui est mécaniquement stabilisé et permet de gagner de 2,5 à 4 vitesses.

Vidéo Full HD, sept images par seconde

Côté performances photographiques, le Pentax K5 est annoncé tenir la cadence de sept images par seconde pendant 40 vues (en Jpeg) ou 17 vues (RAW). Des performances qui devraient le mettre au niveau du Canon EOS 60D et du Nikon D7000. Côté vidéo le K5 tente de s'aligner sur la concurrence en offrant de la vidéo Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels), mais à seulement 25 images par seconde (Nikon n'offre, lui, que du 24p) laissant Canon continuer de dominer la vidéo sur reflex. Contrairement à ses concurrents, le K5 reste en Mjpeg, un format certes plus facile à monter, mais qui prend quatre fois plus de place que de l'AVCHD/h.264.

Prise en main : conçu pour les brutes et les experts

Tropicalisé (77 joints pour repousser poussière et eau), conçu dans un alliage de magnésium, le K-5 nous est passé quelques minutes dans les mains et il fait honneur à la réputation de Pentax. Si on laisse à chacun le soin de juger l'ergonomie des menus - question d'habitude - l'ergonomie physique et la qualité de fabrication sont au top pour cette gamme de prix (1 249 euros nu, 1 299 euros avec un 18-55 mm). L'obturateur atteint les 1/8000e de seconde comme sur les boîtiers pros et la montée en ISO nous a paru, pour un modèle de présérie, de très bonne facture. Il nous reste désormais à récupérer une version finale et à tester la bête.

pour

  • Capteur hautes performances : enfin des hautes ISO sur un boîtier expert Pentax !
  • Viseur 100 %
  • Vidéo Full HD
  • Conception robuste

contre

  • Pas de compartiment hybride batterie-piles comme sur le K-r
  • Mode Full HD uniquement en Mjpeg et limité à 25p
Voir les détails
   
Voir les détails

Meilleurs prix (frais de port inclus)

  • 651,09 €
  • 977,64 €
  • 1010,01 €
Voir les détails
Voir les détails

Les analyses de
produits
similaires

Pentax Pentax 645Z

Capteur 51,4 mpix de très grand format (32,8 x 43 mm)

Le Wi-Fi n’est pas intégré (et prend un emplacement pour carte mémoire)

Nikon Nikon 1 J4

Nouvelle optique vraiment plus compacte

La concurrence avec le Panasonic GM1 va être rude

Sony Alpha A7S

409.600 ISO !

pas de 4K cinéma (uniquement UHD)

Canon EOS 1200D

Coach numérique et pilotage en Wi-Fi

Rafale anémique

Samsung NX Mini

Petitesse du système

Pas beaucoup plus petit qu'un Panasonic

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters