En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

L'Analyse Optoma ML500

Le ML500 d'Optoma a plus d'un atout dans sa manche. Son rétroéclairage par Led lui procure une longue durée de vie, et sa puce de décodage lit de nombreux formats de fichiers sans même recourir à un ordinateur.

Note de la rédaction

prix constructeur : 649 €

autres meilleurs prix pour
Vidéoprojecteur

  • Philips PPX1230 Projecteur Multimédia 187,60 €
Voir les détails

L'analyse

Optoma ML500 : un mini-vidéoprojecteur 3D assez prometteur

Ce modèle a plus d'un atout dans sa manche. Il lit directement de nombreux formats multimédias et son rétroéclairage par Led lui procure une longue durée de vie.

David Nogueira 01net
le 15/11/2012 à 12h00

Optoma fait évoluer sa famille de mini-vidéoprojecteurs avec le ML500. Un appareil exploitant une puce DLP et un système de rétroéclairage par Led. La particularité de ce dernier et d’offrir une luminosité, selon le fabricant, de 500 AINSI lumens. Le bénéfice : assurer des projections dans de bonnes conditions sans plonger la pièce dans le noir.

Pour des projections sans PC…

Le ML500, comme bon nombre de ses concurrents, est doté d’un port USB (Host) sur lequel il est possible de brancher une clé USB. Le but : lire et afficher différents formats de fichiers sans avoir recours à un ordinateur. Optoma promet une bonne compatibilité multimédia, tant pour la vidéo (AVI, MOV, MP4, 3GP, TS, WMV, MKV, RM), la musique (MP3, ACC, WMA, OGG, WAV), les photos que pour les documents bureautiques (DOC, XLS, PPT, PDF). Une compatibilité que nous ne manquerons pas de vérifier lors d'un prochain test.

… ou depuis une tablette

Plus original, l'appareil est compatible avec l’affichage par USB. Ainsi, le fabricant indique qu’il serait possible de projeter des images depuis un iPad 2 et visiblement d’autres tablettes. Là encore, nous vérifierons cela pendant les tests.

La 3D en option

Pour la suite, le mini-vidéoprojecteur s’annonce assez classique. La définition de la projection se cantonne au premier palier de la haute-définition (1 280 points par 800) et le taux de contraste annoncé est dans la moyenne (3 000:1). Les utilisateurs souhaitant donner du relief à leur image projetée devront investir dans l'Optoma 3D-XL couplée à une platine Blu-ray 3D.

Le ML500 d’Optoma est disponible à 649 euros, mais il est déjà annoncé sur le Net à des prix bien plus compétitifs (525 euros dans les grandes enseignes) par rapport à la concurrence.

pour

  • La luminosité
  • La compatibilité 3D

contre

  • Le prix
Voir les détails
   
Voir les détails
Voir les détails

Les analyses de
produits
similaires

Elmo Boxi T-350

La focale courte

L'absence de port USB

Orange Le Bloc

La connectivité WiFi et Bluetooth

Rien pour l'instant

Optoma HD91

La longévité de la lampe

Les lunettes 3D en option

Vivitek Qumi Q7

La luminosité annoncée

Le prix

Vivitek D910HD

la luminosité

l'absence de lens shift

NewslettersAbonnez vous gratuitement !

+ toutes nos newsletters