En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Appareil pour baroudeurs, l'Olympus TG-820 résiste au froid (-10° C), aux chutes de 2 mètres de haut et à la noyade (10 mètres de profondeur). Il dispose aussi d'un GPS.

Note de la rédaction

prix constructeur : 329 €

autres meilleurs prix pour
Compacts Numériques

  • GE A1255 80,16 €
Voir les détails

L'analyse

TG620/TG820 : beaux comme des camions, solides comme des tanks

Olympus lance deux appareils photo compacts numériques armés contre le froid, les coups et la noyade.

Slobodan Dragovic 01net
le 13/02/2012 à 14h30

Nouveau sans être réellement nouveau, le TG820 d’Olympus n’est que la version revue et corrigée de l’appareil photo tout terrain TG810, lancé en juin 2011. Il reprend en grande partie ses caractéristiques techniques et physiques (boîtier en métal robuste, compact, antichoc et étanche). Sa solide coque, qui ne craint ni les chutes de près de 2 mètres, ni la noyade (dans moins de 10 mètres de profondeur), ni le froid (jusqu’à -10 °C) pèse toujours 200 grammes environ. Elle est disponible en quatre couleurs au lieu de deux pour le TG810 (argent, noir, rouge et bleu).

Un capteur plus sensible pour une vue plus perçante

Le banal capteur CMOS de 14 millions de pixels laisse place à un capteur CMOS rétroéclairé de 12 mégapixels, de moindre résolution mais de sensibilité et de rapidité plus élevées. Aux dires du constructeur, la qualité des prises de vue est grandement améliorée. Affaire à suivre…

Autre amélioration notable du TG820 par rapport au TG810 : le mode vidéo. Alors que l’ancien modèle se contentait de filmer en HD 720p (1 280 x 720 pixels), le nouveau filme en HD 1080p (1 920 x 1 080 pixels), tout en bénéficiant d’une stabilisation multimouvement (Multi-Motion Movie IS) en plus de la stabilisation mécanique.

Un moteur plus véloce pour de meilleures performances

Pour gérer toutes les améliorations apportées au TG820 au niveau des performances et des fonctions, un nouveau moteur graphique a été implanté : le TruePic VI, initialement développé pour les appareils reflex du constructeur. Enfin, toujours aussi performant et agréable à regarder, l’écran couleur de 3 pouces (7,6 cm) du TG820 offre désormais une résolution titanesque de près de 1 030 000 pixels.

Des fonctions et des possibilités jusqu’à l’excès

Ceci dit, la liste des améliorations dont profite le TG820 étant aussi longue qu’une nuit d’hiver en Laponie, nous ne citerons que quelques-unes des plus importantes : la technologie IHS (Intelligence haute sensibilité haute vitesse) – qui permet de capturer des images de haute qualité dans des conditions déplorables –, la double stabilisation d’image, le zoom super résolution, le nombre accru de modes de prise de vue (animaux, 3D, panorama, maquillage, etc.) et de fonctions (Tap Control, manomètre, HDR rétroéclairé, etc.), sans oublier l’accroissement notable de la sensibilité qui passe de 1 600 ISO à 6 400 ISO.

Un fort potentiel créatif

Parallèlement, les talents artistiques du TG820 ont, eux aussi, été revus à la hausse avec des filtres et des effets spéciaux plus variés : crayon, aquarelle, sténopé, fragmenté, miniature, punk, pop art, étincelle, dramatique, fish eye, soft focus, etc. Ce modèle propose aussi un plus grand nombre d'effets de maquillage (lissage, adoucissement, coloration, etc.). La détection des visages et des ombres a également été améliorée.

Le TG620, une version allégée pour les baroudeurs plus sages

Signalons qu’une version moins évoluée et moins coûteuse de l’appareil existe, le TG620. Cette version diffère du TG820 sur quelques points : une moindre résistance aux chutes (seulement 1,5 mètre) et à l’immersion (moins de 5 mètres), ainsi qu’un plus faible niveau d’équipement. L’écran couleur Hyper Crystal III n’offre plus qu’une résolution de 460 000 pixels tandis que la fonction Tap Control et le manomètre disparaissent. Par ailleurs, le nombre de modes scènes prédéfinis passe de 22 à 18. Du coup, il est également moins cher puisqu’il ne coûte que 249 euros alors que son aîné, le TG820, affiche un prix de 329 euros.

Ces deux compacts tout-terrain Olympus seront disponibles dès la mi-février 2012.

pour

  • Résistant à l'immersion, aux chutes et au froid
  • Capteur CMOS rétroéclairé + technologie IHS
  • Ecran Hyper Crystal III de 1,03 mégapixel
  • Mode vidéo Full HD 1080p

contre

  • Lenteur et sensibilité du GPS
Voir les détails
     
Voir les détails
Voir les détails

Les analyses de
produits
similaires

Canon PowerShot G7X

Capteur 1 pouce

Pas de vidéo 4K

Ricoh WG-30W

Résistant

Ni stabilisation optique, ni stabilisation mécanique

Fujifilm X30

Viseur électronique haute définition

Toujours un "petit" capteur 2/3 pouce

Sony Cyber-shot RX100 III

Capteur 1 pouce 20,1 Mpix proche de la qualité reflex

Prix élevé

Nikon CoolPix S810c

Livré avec une carte mémoire de 16 Go

Prix élevé si on le compare à un compact à "simple" zoom x12

Newsletter 01net. Comparatifs & Tests