En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

FERMER  x Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Vente-privee.com enregistre actuellement 150000 commandes quotidiennes

S'il y a une période à ne pas rater, pour les e-commerçants, c'est celle des fêtes de fin d'année. Mais cela ne fait pas tout. Jacques-Antoine Granjon évoque le sujet au micro de BFMTV-RMC.

laisser un avis
Jacques-Antoine Granjon, créateur de Vente-privee.com, annonce un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros pour 2013.
© (Capture vidéo BFMTV)
Jacques-Antoine Granjon, créateur de Vente-privee.com, annonce un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros pour 2013.
Internet est devenu un canal d’achat incontournable. En particulier au moment des fêtes de fin d’année. Ainsi près de sept Français sur dix vont faire tout ou partie de leurs achats de Noël en ligne. Interrogé par Jean-Jacques Bourdin ce 18 décembre 2013 sur BFMTV-RMC (1), Jacques-Antoine Granjon, président directeur général et fondateur de Vente-privée.com a confirmé la tendance.
Le dirigeant a ainsi indiqué que son groupe enregistre actuellement « 150 000 commandes quotidiennes soit 125 camions semi-remorque » pour faire face aux grandes ventes « d'octobre, novembre et début décembre ». Le chiffre d’affaires prévu pour 2013 est de 1,6 milliard d’euros, avec « 70 millions de produits vendus » aux trois millions d’internautes qui se rendent tous les jours sur le site.
Le boom des achats de cadeaux sur Internet a aussi des conséquences sur le trafic postal. Le record devrait être battu ce mercredi avec 2,3 millions de colis livrés, indique La Poste. L’an dernier, deux millions de colis avaient été distribués pendant « la période », surnom donné aux quelques semaines précédant les fêtes par les postiers. Pour faire face à cet afflux de marchandises, La Poste a évidemment adapté ses moyens : Coliposte mobilise en décembre 345 camions supplémentaires et Chronopost a ouvert peu à peu depuis septembre quatre hubs régionaux et une liaison aérienne supplémentaire pour acheminer les paquets sur les moyennes et longues distances.

« La star c'est l'offre et le client »

D’après le Centre for Retail Research, les achats de Noël sur Internet connaître une hausse de 14,8 % dans l’Hexagone. Chiffre remarquable de cette étude, les achats effectués depuis un appareil mobile devraient augmenter de 200 % par rapport à 2012 pour atteindre 4,8 %.
Mais pour Jacques-Antoine Granjon, à Noël comme tout au long de l’année, « la star ce n'est pas le e-commerce, c'est l'offre et le client ». Et même si Vente-privee.com compte actuellement 20,2 millions de membres en Europe, il faut toujours séduire les clients explique-t-il. « Les clients qui viennent chez vous, si vous ne les gâtez pas ils ne reviennent plus. » La révolution de l’e-commerce, c’est d’« avoir remis le client au centre de la démarche commerciale » mais il continue d’aimer se rendre dans les magasins. Pour Jacques-Antoine Granjon, l’e-commerce est un canal complémentaire au commerce traditionnel.
Le dirigeant confirme en quelques mots les chiffres présentés par le dernier baromètre BVA-Syntec numérique qui indiquait que la moitié des Français associeront e-commerce et magasins physiques pour réaliser leurs achats de fin d'année. Chaque canal a donc sa place. Rapidité et comparaison de prix jouent en faveur du Net, contact humain et conseils personnalisés sont les atouts des boutiques physiques.
(1) BFMTV et RMC font partie comme 01net.com du groupe NextRadioTV
A lire aussi :
69% des Français feront leurs achats de Noël en ligne, mais dépenseront moins, paru le 21/11/2013
50% des Français feront leurs achats de Noël sur Internet et dans les boutiques, paru le 12/12/2013
Regardez ci-dessous l'intégralité de la vidéo de cette interview.

envoyer
par mail
imprimer
l'article


Newsletter 01net. Actus

@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Téléchargement : le créateur de Wawa Mania condamné à verser 15 millions d'euros
Téléchargement illégal : un magazine condamné pour «incitation» au piratage
Droit à l’oubli : Google demande plus de temps pour s'adapter
Va-t-on vers la fin du drone de loisir en France ?
Groupe Facebook anti-radars : la confirmation des condamnations requise en appel
Numérique : les sept commandements du gouvernement
Vie privée: Apple, Yahoo et 7 autres sociétés félicitées pour leurs bonnes pratiques
Téléchargement illégal : de la prison pour les membres de la GGTeam
Vers plus de protection des données personnelles en Europe
La Cnil demande à Google d’étendre le droit à l’oubli au monde entier
Le Sénat vote le projet de loi sur le renseignement tout en le modifiant
Edward Snowden salue des «victoires» sur la surveillance de masse
Les opposants à la loi sur le renseignement appellent à manifester le 8 juin
La NSA forcée de suspendre la collecte de données téléphoniques
Bluetouff condamné pour avoir trop bien cherché dans Google
La justice suédoise saisit les adresses Web de The Pirate Bay
Google et Apple exhortent Obama à interdire les backdoors dans leurs produits
Des associations entrent en guerre contre le projet Internet.org de Facebook
Google a réglé le conflit avec Max Mosley sur la diffusion de ses ébats sexuels
NSA : les Etats-Unis veulent en finir avec la collecte en masse de données