En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Kim Dotcom lance Mega sur iOS pour iPhone et iPad

C’est une nouvelle étape pour le service légal d’échange de données lancé il y a quelques mois par Kim Dotcom. L’appli Mega est désormais accessible sous iOS sur le store d’Apple.

laisser un avis
© Michael Bradley/AFP
Dans un Tweet, Kim Dotcom annonce que Mega Sync sera très prochaine disponible sur Windows, Mac OS et Linux.
MEGA fournit un service chiffré qui permet d'échanger de manière privée et sécurisée entre professionnels et particuliers. Vous détenez et contrôlez les clés de déchiffrage de vos données dans le Cloud. » C’est en ces termes que l’appli qui donne accès au service Mega de Kim Dotcom est présentée sur l’AppStore d’Apple.
Après le lancement en février d’une application sous Android et d’une extension sur le navigateur Firefox, Kim Dotcom atteint une nouvelle étape avec l’arrivée de son service sous iOS. Les utilisateurs des appareils mobiles d’Apple pourront désormais gérer leur compte Mega sur iPhone et iPad.
L’appli gratuite ne propose pas seulement la gestion de son compte. Elle permet aussi de télécharger des fichiers, de les lire et de les partager sous forme de liens. Mieux, comme les services de streaming, elle est aussi utilisable en mode hors ligne, c'est-à-dire sans connexion à Internet.
L’arrivée sur l’iTunes Store aura mis du temps. Apple a mis de nombreux mois avant de la valider. D’ailleurs, conscient de l’intérêt stratégique de cette entrée, Kim Dotcom n’a émis aucun commentaire critique, ni même ironique, sur le temps mis par les équipes d’Apple pour la valider.
Par contre, dans un tweet publié dans la matinée du 27 novembre, l’homme le plus détesté des majors américaines révèle que "Mega Sync sera très prochaine disponible sur Windows, Mac OS et Linux". Les ennemis d'hier deviennent désormais des partenaires.
Lire aussi sur 01net :
- Mega s'offre une version Web mobile en attendant son application dédiée (04/04/2013)
- Mega accepte les bitcoins et sécurisera vos mails, vos chats et vos mobiles(18/02/2013)
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Ils veulent commercialiser le skateboard de «Retour vers le futur»
Votre smartphone perdu ou volé : que faire ? (vidéo du jour)
Power! #39 : le show geek de PP Garcia à la galerie Autodesk (vidéo)
4 avantages et 4 inconvénients d'un smartphone XXL (vidéo du jour)
JTech 202 : nouveaux iPad, Nexus 6 et 9, Samsung Galaxy Alpha, Valéo au mondial de l’auto (vidéo)
Retour sur les annonces Google : Android 5 et les Nexus 6 et 9 (vidéo)
Le radar ultime à l’assaut des routes de France
Prise en main des nouveaux iPad et debrief de la keynote Apple (vidéo du jour)
Achèterez-vous les nouveaux iPad ? (vidéo)
01LIVE HEBDO #31 : le debrief de l'actu high-tech 18h-18h30 (vidéo replay)
Grand Talk : soirée spéciale Apple (replay)
Nouveaux iPad : dernières rumeurs avant la keynote d’Apple (vidéo du jour)
Phone Apps #67 : Helium, Obscure, Asphalt Overdrive (vidéo)
Keecker, le robot français lancé aujourd’hui sur Kickstarter
Intel dépasse les attentes avec un bénéfice de 3,3 milliards en hausse de 12%
On a testé le paiement par Twitter (vidéo du jour)
Samsung NX1 : l’hybride très hautes performances qui s’attaque aux reflex (vidéo)
Google investirait 500 millions de dollars dans Magic Leap, une mystérieuse start-up
S-Money : comment faire un virement via un simple Tweet
Samsung développe un Wi-Fi cinq fois plus rapide