En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

L’achat-vente entre particuliers a le vent en poupe

Les Français sont de plus en plus enclins à pratiquer le commerce entre particuliers et l’Internet devient un vecteur privilégié pour ce mode de consommation.

laisser un avis
Le commerce entre particuliers augmente.
Le commerce entre particuliers augmente.
La crise économique change la manière de consommer des Français, en particulier sur Internet. Deux études concomitantes montrent que nos compatriotes sont de plus en plus intéressés par l’achat/vente entre particuliers afin de trouver la bonne affaire et augmenter leur pouvoir d’achat. Réalisée par TNS Sofres pour La Poste, la première étude est plus générale et montre que 48 % des Français pratiquent régulièrement la « consommation collaborative » : achat/vente d’objets, covoiturage, troc, colocation, etc. Par ailleurs, 32 % disent vouloir s'y mettre, quand 20% y semblent réfractaires.
Ce mode de consommation peut se faire en direct (voisins, collègues,...), au travers d’espaces physiques dédiés (vide-grenier, brocante, dépôt d’achat-vente,...) ou par la Toile. Toutefois, cette dernière est en passe devenir un vecteur privilégié pour ce type de marché. C’est ce que montre la seconde étude, réalisée par OpinionWay pour PriceMinister-Rakuten et La Poste.
D’après ce baromètre, 89 % des internautes français considèrent le web comme un des deux moyens les plus efficaces pour vendre et acheter entre particuliers, contre 47 % pour les brocantes et vide-greniers. Au total, 7 internautes sur 10 cette nouvelle façon de consommer que ce baromètre appelle « CtoC » (consumer to consumer, commerce entre particuliers). Et parmi eux 80 % le font au moins deux fois par an, contre 65 % en 2006. Un tiers réalise un acte d’achat-vente au moins une fois par mois. Livres et vêtements figurent parmi les biens les plus achetées ou vendues.
© Barométre Priceminister-Rakuten & La Poste
agrandir la photo

Le covoiturage, en tête dans les services

Outre les biens, les particuliers s’échangent également des services. Le premier service utilisé est le covoiturage (24 % des internautes), suivi par le soutien scolaire (20 %) et les services d’entretien (18 %). Le covoiturage et le soutien scolaire sont également les premiers services proposés (respectivement 19 % et 17 %). Le bricolage arrive en troisième position (9 %).
Le principal frein à l'achat/vente entre internautes reste « la peur de se faire avoir » (pour 76% des sondés), suivi par « le manque de garanties » (55%) et « l'impossibilité de voir le produit avant de l'acheter » (47%). Et 77% des sondés estiment également qu'un médiateur est nécessaire dans cette économie de partage afin d'apporter des garanties sur le paiement ou sur la qualité du service. La première étude a été réalisée en ligne du 15 au 17 octobre, sur un échantillon national de 1.005 personnes âgées de 15 ans et plus. La seconde a porté sur 1.000 personnes âgées de 15 à 69 ans, du 22 au 29 juillet.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
L'obsolescence programmée sera illégale et pourra mener en prison [MAJ]
Kundera et Roth rejoignent les auteurs ligués contre Amazon
L'Europe pourrait infliger une amende de plusieurs milliards d'euros à Apple
Antiterrorisme: le blocage des sites web, taclé par la Commission des droits de l’homme
La Russie veut taxer les logiciels étrangers pour aider la production nationale
Position dominante : Google répond aux accusations du groupe de média News Corp
Droit à l’oubli: le comité Google passe à Paris dans un climat de polémique
L'Arcep déclenche 19 procédures contre 11 opérateurs de téléphonie
La France condamne Google sur le droit à l’oubli
Le parti de Kim Dotcom essuie un échec aux élections législatives néo-zélandaises
PC, tablettes et smartphones échappent à la redevance audiovisuelle
Le président de Google imagine une Europe sans régulations nationales
Uber réagit vivement à l’adoption de la loi taxis/VTC
Droit à l’oubli : Google a déjà reçu plus de 135 000 demandes de déréférencement
Forum d’Avignon : lancement d'une déclaration des Droits de l'Homme numérique
Droit à l'oubli : entre la CNIL et Google, c'est la guerre !
Les députés approuvent le blocage des sites faisant l'apologie du terrorisme
La Hadopi rappelle les FAI à l’ordre sur des atteintes à l’interopérabilité
Concurrence : Google doit dévoiler son algorithme de recherche, estime Berlin
UberPop n’est plus banni en Allemagne et revient aux affaires