En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Salon de la photo 2013 : la fièvre du look rétro s’étend

De Fujifilm à Nikon, presque toutes les marques ont recours au design rétro. Une stratégie qui a pour but de se différencier de l’utilisateur de smartphone.

laisser un avis
De face, ils pourraient (presque) nous faire croire que nous sommes en 1970, que la mise au point est toujours manuelle, qu'un grand « clac » retentit entre chaque photo et qu'il vous faudra, demain, apporter la pellicule au labo pour développer vos photos. Pourtant, leur dos nous ramène rapidement au XXIe siècle avec son lot d’écrans LCD, de viseurs électronique OLED et autres de logos Wi-Fi.
Ces compacts ou reflex numériques font partie de la nouvelle génération d'appareils photo haut de gamme. Haut de gamme ? Oui, le seul segment qui peut sauver la photo. Car face à la révolution smartphone, les constructeurs jettent, un à un, l'éponge dans le bas du tableau – Ricoh/Pentax, Fujifilm et désormais Olympus. « Pas rentable », expliquent-ils. Alors il faut faire différent - et plus cher, forcément. Outre la course à la technique, c'est par le style qu'il faut justifier le prix – regardez les 2900 euros du nouveau Nikon Df !

Le passé pour rassurer

Commercialisé au printemps 2011, le X100 de Fujifilm est l’appareil qui a lancé la rué vers le rétro. Et relancé Fujifilm dans la course – plus de 150.000 exemplaires vendus dans le monde.
agrandir la photo
Plusieurs écueils, comme une baisse des ventes de 400 000 compacts l'an dernier, poussent les fabricants à se remuer les méninges et sont autant de raisons qui expliquent cette fièvre du rétro. Des raisons aussi nombreuses que les artifices auxquels les constructeurs ont recourt pour nous faire plonger dans ces passés glorieux : faux cuir type vulcanite, viseur déporté sur le côté à la télémétrique (non, Leica n'a pas l'apanage du genre messieurs-dames), lignes simples, mélange du noir et chromé, etc.

Le résultat est généralement bon, quoi qu'un peu uniforme. Une uniformité qui a du mauvais (comment se différentier ?) mais aussi du bon, puisqu'il a suffi d'un succès – celui du X100 de Fujifilm, lancé au printemps 2011 – pour justifier ce « grand bond en arrière ». Un bond qui finit d’être légitimé par Nikon aujourd’hui avec le lancement de son Df. Les appareils ayant désormais atteint un pic de qualité (passé un certain niveau de prix, ils sont tous bons), il fallait désormais s’attaquer à leur apparence.

Se différentier du smartphone

Plus qu’une simple boîte à image, les appareils aux looks rétro font évoluer le message des constructeurs : finie la course à la technologie, le nouveau design des appareils est plus en harmonie avec une certaine idée de l’art de vivre.
agrandir la photo
Nos smartphones sont dorénavant nos principaux appareils photo, les différentes études le prouvent. Les mobiles sont à la pointe de la technologie et l’appareil photo n’est plus légitime pour véhiculer l’image high tech. A la lueur de ce constat, la réaction « rétro » des constructeurs est pertinente : il ne s’agit plus de promettre le meilleur de la technologie (qui est désormais le smartphone), mais de faire rêver avec un genre, un art de vivre, un objet statutaire.

Et à ce jeu, le look d’un appareil ancien est plus à même d’assoir la légitimité d’un APN haut de gamme. Et ce d’autant plus qu’à la vérité, les appareils photo actuels sont des monstres de technologie ! En effet, s’ils ont des looks vintage, les nouveaux modèles embarquent tellement de raffinements technologiques qu’il est rare de rater sa photo –mise au point automatique rapide, exposition quasiment toujours correcte en mode auto, etc. En fait, ces appareils rétro offre le look de l’appareil experts des années 70 (complexes à apprivoiser) avec la simplicité d’usage des produits modernes.
Allier la classe et la performance : le meilleur des mondes en somme !
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
iPhone 6 et 6 Plus : nos premiers tests
Test de Alcatel OneTouch Idol 2 S et Mini 2 S : joli design à bas prix (vidéo)
L'iPhone 5s est-il désormais une bonne affaire?
Le Galaxy Note Edge coûtera 1000 €, et ne sera pas vendu en France
iPhone 6 et 6 Plus : découvrez les prix avec et sans forfait
iPhone 6 et 6 Plus démontés : les premiers détails
iPhone 6 ou iPhone 6 Plus : lequel choisir ?
GeForce GTX 980 : Nvidia lance enfin sa carte 3D haut de gamme à puce Maxwell
IFA 2014 : Music Beany, le bonnet musical d’Archos (vidéo)
Test Huawei Ascend Mate7, le smartphone XXL aux performances maxi
Comparatif permanent du 01Lab : Les CPL 500 Mbit/s et plus
Amazon renouvelle ses gammes de liseuses et de tablettes
Photokina 2014 : Ricoh travaille bien sur un reflex Pentax plein format !
Test de l’Inateck BTSP-10 : la petite enceinte à emmener en balade (vidéo)
Photokina 2014 : Fujifilm répond au boom de l'instantané avec l'Instax Wide 300
Photokina 2014 : comment Sony veut s'emparer de la photo pro
Sony Xperia Z3 : une qualité d’affichage fluctuante selon les modèles
Comparatif permanent du 01Lab : les disques durs sans fil pour smartphones et tablettes
myMusic : un coup de baguette Wi-Fi pour votre chaîne Hi-Fi
Test du Sony Alpha A77 Mark II : le reflex des amateurs de rafale (vidéo)