En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Xavier Niel financera 90 % du futur incubateur parisien pour start-up

Le projet de "méga incubateur numérique", qui pourra réunir jusqu'à un millier de start-up dans la halle Freyssinet à Paris, doit voir le jour en 2016-2017.

laisser un avis
La halle Freyssinet est cédée à Xavier Niel et à la Caisse des dépôts
Le premier "quartier numérique" sera parisien et financé par un investisseur français privé bien connu. Le projet de "méga incubateur numérique" regroupant un millier de start-up dans la halle Freyssinet du XIIIe arrondissement parisien sera financé à 90 % par le fondateur de Free, Xavier Niel.
Le reste de l'investissement, soit 10 %, sera à la charge de la Caisse des dépôts et consignations, représentant la puissance publique.
Ancienne gare de marchandises destinée à la destruction, la halle Freyssinet, rachetée à la SNCF par la mairie de Paris, sera revendue au tandem composé de Xavier Niel et de la Caisse des dépôts pour 70 millions d'euros.
« La mairie de Paris vend la halle mais reste propriétaire de la parcelle qui l'entoure, qui sera aménagée », a précisé Jean-Louis Missika, maire-adjoint chargé de l'innovation.

La halle hébergera des espaces de travail collaboratifs et un "fab lab"

L'ambition de ce lieu est d'accueillir en son sein jusqu'à un millier de jeunes entreprises innovantes du secteur du numérique. Des espaces de travail collaboratifs et un "laboratoire" de fabrication commun pour concevoir des objets par informatique (fab lab) y seront organisés.
Le but est de créer un espace collectif permettant à de jeunes pousses d'avoir accès des outils innovants tels des imprimantes 3D, trop coûteux à acquérir par une seule jeune entreprise. Des services mutualisés centraliseront les activités administratives (juridique, finances) nécessaires à la bonne gestion des start-up.
Les travaux d'aménagement de la halle doivent commencer en 2014 et l'incubateur numérique devrait être opérationnel d'ici 2016-2017.
Lire aussi :
- La halle Freyssinet à Paris deviendrait un quartier numérique (publié le 6 mars 2013)
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
A Boucicaut, le deuxième plus grand incubateur parisien ouvre ses portes
Deux dirigeants du numérique réagissent aux annonces de François Hollande
Le Crédit Agricole va lancer sa pépinière de startups
Le gouvernement sélectionne 14 projets de FabLab en régions
Innovation: une dizaine de millions d'euros par an alloués aux start-up
Guy Mamou-Mani (Syntec numérique) : « Le président s’est imprégné de nos arguments »
Bruxelles va créer un groupe d'experts sur la fiscalité du numérique
Un nouvel incubateur dédié aux technologies mobiles
La première pierre du projet d’« incubateur numérique » de Xavier Niel a été posée
Grenoble Ecole de Management propose une appli mobile pour soutenir ses startups
Start-up : un appel à candidatures pour intégrer l’incubateur Boucicaut
Le site de cours de musique i-Music School lève 2,25 millions d'euros
Etat : huit recommandations pour les futurs "quartiers numériques"
Fiscalité numérique : le CNum déconseille une taxe sectorielle
Dix-huit start-ups intègrent l’incubateur parisien dédié au tourisme
Le numérique, parent pauvre des 12 milliards d'investissements d'avenir
Le gouvernement veut créer 40 000 emplois en alternance dans le numérique
Le digital fait naître de nouveaux types de leaders
A Paris, signalez par mobile les anomalies sur l'espace public