En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Il est interdit de partager en ligne le "I have a dream" de Martin Luther King

La vidéo de Martin Luther King prononçant le célèbre discours « I Have a dream » n’est pas un document historique, mais un contenu appartenant à EMI Publishing, donc protégé par le droit d’auteur.

laisser un avis
Les droits de la vidéo du révérend King appartiennent désormais à EMI Publishing (Sony).
Il y a 50 ans jour pour jour, Martin Luther King déclamait à Washington « I Have a dream », un discours qui est devenu un appel universel à la paix dans le monde. Pour célébrer les libertés sur le Net avec le premier anniversaire du blackout du Net aux États-Unis, les membres de l’organisation Fight for the Future ont mis en ligne sur Viméo la vidéo de ce discours qui a été déclamé le 28 aout 1963, il y a exactement 50 ans.
Elle a dû faire machine arrière. Non pas à cause de quelques pétitionnaires bellicistes, mais du fait de la loi. En effet, les droits de la vidéo du révérend King appartiennent désormais à EMI Publishing (Sony). Tiffany Chen, cofondatrice de Fight for the Future, a appris la nouvelle par une notification automatique de Viméo. « Nous leur avons écrit pour en savoir plus et surtout pour pouvoir en parler avec un être humain, car nous pensions que cette vidéo était diffusable en fair-use [usage loyal, ndlr] », a-t-elle expliqué sur le site Digital Trend. Ni Viméo, ni EMI n’ont désiré répondre à ses questions.
Philosophe et militante, Tiffany Chen conclut : « Presque personne ne veut vivre dans un monde où cette source d'inspiration et d'enseignement qu’est le discours de Martin Luther King ne peut être partagée. L'apprentissage et la recherche du savoir sont au cœur de ce de l'Internet, et nous demandons aux gens de voir et de partager le meilleur de ce qui doit être appris, même s’il est illégal. » Is it a dream ?
Voir aussi le diaporama en hommage au discours de Martin Luther King.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
01net evening : les 5 infos qu'il ne fallait pas rater aujourd'hui (26.01.2015)
Le Galaxy S6 arrivera plus tôt que prévu avec un capteur photo 20 Mpixels
Et si ces photos volées représentaient le prochain MacBook Air 12" d'Apple ?
Vidéo : des chercheurs allemands ont créé un téléporteur (enfin presque)
Vidéo : un artiste britannique crée un GIF animé... avec des satellites
De Quoi J'me Mail, le show nouvelles technos enfin en vidéo !
Vidéo: un « Terminator » russe... qui roule à deux à l’heure
Vidéo : Xiaomi sort la poële à frire pour assommer Apple... dans une pub déroutante
The Pirate Bay continue le teasing autour de son retour
Vidéo : Big Mother is watching you
Une entreprise chinoise construit un immeuble avec une imprimante 3D
La majorité des médecins croit aux objets santé connectés
Le site de la Sécurité routière vous dira bientôt si vous avez obtenu votre permis
Vidéo : une techno bluffante qui permet aux drones d'éviter les obstacles
Mark Zuckerberg : « Je n’ai pas conçu Facebook pour faire de l’argent »
The Pirate Bay vous dit «I’ll be back» en vidéo
Sordide commerce sur Internet autour de Charlie Hebdo
Vidéo : la coque pour smartphone préférée des ninjas
La Toile se gausse de Sarkozy, qui s’incruste partout
CES 2015 : Les dix tendances qu’il ne fallait pas rater