En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

PRISM : des experts européens rencontreront leurs homologues américains lundi

Les Européens réclament des explications. Des experts de l'UE rencontreront donc leurs homologues américains des éclaircissements sur les programmes de collecte de données et de renseignements.

laisser un avis
Les Européens réclament des explications.
Les Européens réclament des explications.
Le scandale Prism ébranle toute l’Europe qui semble découvrir que l’espionnage puisse exister... entre « pays amis ». Pour que les circonstances de la surveillance des pays de l’UE soient un peu éclaircies, des experts européens spécialistes du renseignement participeront lundi 8 juillet 2013 à Washington avec leurs homologues américains à la première réunion d'un groupe de travail sur les programmes américains de collecte de données et de renseignements, ont indiqué ce 4 juillet à l'AFP plusieurs sources européennes.
Cette réunion se déroulera en parallèle de la première réunion des négociations en vue d'un accord de libre-échange transatlantique. La France a insisté pour que les deux réunions se tiennent le même jour et dans la même ville, a précisé une de ces sources.
Cet accord a permis d'éviter une crise entre la France et l'Allemagne, a pour sa part confié à l'AFP une source communautaire. Berlin s'était en effet prononcé en faveur d'un début des négociations commerciales dès lundi, comme le préconisait la Commission européenne, mandatée pour négocier au nom de l'UE. Mais Paris plaidait pour une « suspension temporaire » le temps d'obtenir les informations demandées à Washington sur l'espionnage par les Etats-Unis des institutions européennes.

Les mêmes droits pour les Européens que pour les citoyens américains

Les Européens ont deux sujets de préoccupation : Prism, le programme américain de surveillance d'internet, et les activités de surveillance des moyens de communication de la NSA (Agence nationale de sécurité). Le groupe d'experts qui se réunira lundi à Washington devra notamment discuter de la surveillance des services de renseignement et de leurs actions. Il devra également trouver un accord sur la protection des données et de la sphère privée.
La Commissaire européenne en charge de la Justice Viviane Reding négocie en vain depuis plus de deux ans avec les Américains sur les moyens de protéger la vie privée et les droits des citoyens européens contre la violation ou la mauvaise utilisation de leurs données personnelles aux Etats-Unis. Elle réclame que les Européens aient les mêmes droits que les citoyens américains en matière de protection de la vie privée et qu'ils puissent saisir les tribunaux américains.
Mme Reding est parvenue à exclure la protection des données du mandat de négociation pour l'accord de libre échange avec Washington. Les Etats-Unis considéraient ce sujet comme une négociation sur des normes, ce qu'elle a catégoriquement refusé car pour l'UE, il s'agit de droits, a expliqué à l'AFP une source européenne.
Lire notre dossier spécial sur le scandale Prism.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Prism : neuf mois après, quels impacts pour les entreprises françaises ?
Thierry Bonhomme (OBS) : « Pas de big data sans big confiance »
Edward Snowden : "J'ai déjà gagné, ma mission est accomplie"
La NSA et le GCHQ ont espionné World of Warcraft, le Xbox Live et même Second Life
NSA : plus d’un million de données fournies par les opérateurs en 2012
Les géants du Web s’allient pour demander une réforme de la NSA
Surveillance d'Internet : réactions négatives au vote d'un article de loi
Les services britanniques ont collaboré avec la NSA pour espionner leurs citoyens
Suite à l’affaire Snowden, les Américains auraient réduit leurs achats en ligne de 14%
L'Epita s’ouvre à l’intelligence économique
La CIA paie l'opérateur AT&T pour obtenir des données téléphoniques
Surveillance: la DGSE aurait un partenariat avec un acteur des télécoms
La CNIL craint un Prism français et exige des précisions
L'espionnage des réseaux s'invite au conseil européen sur le numérique [MAJ]
Surveillance des données : les Français ne sont pas dupes et assument
iMessage, Apple peut lire vos messages disent des hackers. Faux ! répond Apple
L'affaire Prism, un vrai danger... sous-estimé par nos entreprises
C’est fait : iOS 8 et iOS 8.1 ont été jailbreakés !
Attaques sur iCloud : Apple indique que ses serveurs ne sont pas compromis [MAJ]
Google propose de sécuriser votre compte… avec une clé USB