En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Dailymotion ne doit pas rester franco-français, selon Fleur Pellerin

La ministre de l'économie numérique estime que le partenaire éventuel de Dailymotion devra préserver les emplois et la technologie française.

laisser un avis
« Dailymotion ne doit pas rester un groupe franco-français, ce serait une impasse économique et industrielle. Mais l'entreprise, sa technologie, ses ingénieurs et ses emplois doivent rester ancrés en France » a expliqué la ministre déléguée en charge de l'économie numérique. Fleur Pellerin a ajouté : « L'économie numérique n'est pas un village gaulois ! Après, lorsqu'un deal ne nous convient pas et que nous sommes actionnaires, nous le disons ».
La ministre, dans un entretien paru au Journal du Dimanche, a justifié sur le fond l'intervention de l'Etat dans cette cession tout en émettant des réserves sur la forme, à la suite des déclarations publiques du ministre Arnaud Montebourg, qui s'est officiellement opposé au projet de rachat par Yahoo! à 75 % de la plate-forme vidéo sur Internet, détenue à 100 % par Orange.

La négociation avec Yahoo! aurait dû rester dans le "secret des affaires"

Sur le fond, pour Fleur Pellerin, « L'Etat était légitime à faire connaître sa position dans ce dossier parce qu'il est l'actionnaire de référence d'Orange. L'accord avec Yahoo! n'était pas suffisamment équilibré et aurait pu conduire à une disparition de Daily Motion ».
Sur la forme, toutefois, elle estime que les concessions que Arnaud Montebourg cherchait à obtenir de la firme américaine  « aurait dû rester dans le secret des négociations commerciales ».
Plus généralement, la ministre reconnaît que « Nos pépites ont du mal à grossir, il faut les aider », ajoutant ne pas être contre l'arrivée d'investisseurs étrangers dans Dailimotion aux côtés d'Orange comme acteur de référence, d'autant que le marché américain est « incontournable quand on veut devenir un acteur de référence international ».
Lire aussi :
- Le PDG de Dailymotion "regrette le blocage gouvernemental" (publié le 3 mai 2013)
- Que peut faire Dailymotion maintenant ? (publié le 3 mai 2013)
- Xavier Niel et Vivendi seraient intéressés par Dailymition (publié le 3 mai 2013)
Source :
- Le Journal du Dimanche (publié le 5 mai 2013)
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Orange : Stéphane Richard défend son bilan
Fragilisé, Stéphane Richard devrait malgré tout rester à la tête d'Orange
Orange accueille mille jeunes en alternance pour déployer la fibre et la 4G
Grand Talk : en direct du MWC de Barcelone
Moocs: Orange vise les entreprises avec sa plate-forme de cours en ligne
Mobile: Orange va tester la 4G à 300 MBits/s sur de nouvelles fréquences
Orange lance le paiement mobile avec Visa, à Caen et Strasbourg
Orange met l’accent sur l’e-learning pour former ses salariés
Stéphane Richard : « Orange a subi une intrusion massive aux conséquences limitées »
JTech 171 : le Bloc d’Orange, la tablette 4K de Panasonic, la Box Wiser et une voiture volante
Orange est à "Bloc" avec son projecteur connecté
Piratage Orange: la DCRI saisie de l'enquête (MAJ)
Pourquoi Montebourg veut-il stopper la guerre des prix dans le mobile ?
Mobile: Orange renouvelle son contrat avec TDF pour héberger ses antennes
Vivek Badrinath quitte Orange pour diriger la stratégie numérique d'Accor
Roaming en Europe: Orange réplique à Bouygues Telecom et à Free
Orange soutient et accompagne sept start-up californiennes
Yahoo! n’est pour rien dans ce concurrent de Siri qui fait vibrer le Web
Microsoft serait le partenaire trouvé par Orange pour DailyMotion
VOD : Dailymotion distribuera plus d’un millier de programmes de Warner Bros