En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Le BlackBerry Z10 sera disponible partout… sauf au Japon

Au Japon, l’activité de BlackBerry n'est pas suffisamment rentable. La société canadienne a donc décidé de ne pas y vendre ses nouveaux modèles.

laisser un avis
Alors que le marché du smartphone au Japon est, comme ailleurs, en plein essor, BlackBerry a décidé de ne pas y vendre ses nouveaux modèles fonctionnant sous BB10. C’est ce qu’elle vient d’annoncer en expliquant cette décision par la baisse de popularité de la marque canadienne dans l’archipel nippon. En quelques années, sa part de marché a chuté en passant de 5% à 0,3% aujourd’hui, selon un responsable de la firme.
Amy McDowell, une porte-parole de BlackBerry a toutefois précisé à Nikkei que, pour les anciens modèles, la société continuera d’offrir « l'assistance technique aux utilisateurs de BlackBerry au Japon ».

Des surcoûts liés à la langue

En plus de ce manque d’attrait pour les smartphones canadiens, le marché japonais impose des coûts onéreux pour adapter le système d’exploitation des appareils à la langue japonaise. Reuters ajoute qu’en plus de ces « surcoûts », des contraintes liées au réseau sont importantes comme le coût des fréquences ainsi que les seuils réglementaires d’émission d’ondes électromagnétiques.
BlackBerry est ainsi le second fabricant de téléphones à arrêter les ventes dans ce pays. Avant lui, Nokia a jeté l’éponge pour des raisons similaires.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Tokyo Akihabara : temple des geeks
Aux J.O en 2020 : jusqu'à 3 films téléchargés sur mobile en une seconde
Apple dépose la marque iWatch au Japon
Le Breton Ekinops à la conquête du Japon
Un tribunal japonais condamne Google pour une saisie semi-automatique diffamante
Dix millions d’abonnés LTE pour NTT DoCoMo au Japon
Sur le web, le BlackBerry Z10 est déjà revendu par ceux qui l’ont eu gratuitement
Le nouveau BlackBerry Z10 sera disponible en France en février
La Chine, numéro 1 mondial des dépôts de brevets
Japon : le smartphone traduit instantanément votre conversation
Au Japon, le téléchargement illégal sera puni sévèrement
Canon et Panasonic suspendent des opérations en Chine
Apple–Samsung : le tribunal de Tokyo tranche en faveur du coréen
La 4G nippone explose les records de vitesse
La PlayStation Vita sortira le 17 décembre au Japon avec 26 jeux
Un moteur de recherche humanitaire pour les disparus du Japon
La radioactivité en France à suivre sur le Web
Mobilisation sur la Toile pour soutenir le Japon
Après le séisme au Japon, la France se dote d'un outil pour surveiller la radioactivité