En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Business

La justice oblige Pierre Fabre à vendre en ligne ses cosmétiques

Le groupe Pierre Fabre, qui refusait de vendre ses cosmétiques sur Internet, va en autoriser la vente en ligne, à la suite d'une décision de justice.

laisser un avis
agrandir la photo
Le groupe Pierre Fabre, qui refusait jusqu'ici de commercialiser ses produits cosmétiques sur Internet, va en autoriser la vente en ligne suite à une décision de la Cour d'appel de Paris, qui met fin à une procédure engagée en 2008
L'industriel exigeait de ses distributeurs que les ventes de ses cosmétiques (marques Avène, Klorane, Galénic et Ducray) soient effectuées uniquement en magasin avec un pharmacien diplômé, ce qui interdisait de fait leur vente en ligne.
Epinglé en 2008 par l'Autorité de la concurrence, Pierre Fabre Dermo-Cosmétique avait introduit un recours devant la cour d'appel de Paris, qui s'était tournée vers la Cour de justice de l'Union Européenne (CJUE).
Cette dernière a jugé en 2011 que l'interdiction faite par Pierre Fabre de vendre ses produits sur Internet constituait une « restriction de concurrence », à moins d'être objectivement justifiée.
La cour d'appel de Paris a suivi la décision de la CJUE et a rejeté le recours de Pierre Fabre qui a dû obtempérer.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Loi Hamon : dix mesures pour mettre votre site marchand en conformité
Hiroshi Mikitani (Rakuten) : « Viber va devenir une porte d’entrée de l’e-commerce »
Un nouveau fichier informatique pour lutter contre la contrefaçon
Carte bancaire et paiement en ligne : les nouvelles recommandations de la Cnil
Malgré la crise, 72% des e-commerçants se disent optimistes pour 2014
Commerce en ligne : ce que change la loi sur la consommation
Gemmyo.com fait le pari des bijoux pour hommes
E-commerce : ce que va changer la loi consommation
Bosch prend enfin Internet au sérieux
Les places de marché des sites de commerce en ligne en forte hausse
Google augmente encore ses bénéfices et ses volumes de publicité
E-commerce: les ventes en ligne ont atteint 51,1 milliards d'euros en 2013
Les e-commerçants français protègent mal nos données personnelles
La Redoute veut se relancer par le numérique
McDo se lance dans l’e-commande
La Russie, futur terrain de jeux des géants de l'e-commerce
Les bonnes pratiques de la vente de médicaments en ligne
Que va devenir VirginMega.fr ?
BrandAlley se déleste de ses boutiques
Un site de vente de billets de concerts sanctionné par un tribunal