En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Business

Free Mobile : le directeur de Rue89 convoqué par la police

Pierre Haski, directeur de Rue89.com, a été entendu par la police. Free Mobile incriminerait un article publié sur les dessous du lancement de l'opérateur.

laisser un avis
agrandir la photo
Le site d'information Rue89.com (groupe Nouvel Observateur) fait savoir que son directeur de la publication, Pierre Haski, a été convoqué par la police, dans le cadre d'une enquête suscitée par une plainte déposée par Free Mobile. Ce dernier incrimine un article publié le 16 avril 2012, sur les dessous du lancement du quatrième opérateur mobile.
Le journaliste, qui s'est fait embaucher par Free Mobile, y révélait les coulisses agitées des débuts de l'opérateur, en relatant l'impréparation interne et les journées à rallonge des salariés. Il avait rédigé son article sous un pseudonyme après avoir été recruté sous sa véritable identité et sans cacher son passé de journaliste, précisait à l'époque le site.
C'est justement l'identité de l'auteur de l'article qu'aurait cherché à obtenir la police du VIIIe arrondissement de Paris (où siège Free) de Pierre Haski, qui a "refusé de répondre aux questions du policier, au nom de la protection des sources garantie par la loi" précise t-on chez Rue89. Le site affirme n'avoir été informé d'aucun dépôt de plainte et s'est étonné du délai de cette convocation, six mois après la publication de l'article incriminé.
Dans son livre sur Xavier Niel, paru début octobre 2012, l'auteur, Gilles Sengès, rapportait que le fondateur d'Illiad était très susceptible concernant le traitement par la presse de son « épopée ». « J'ai un modèle de plainte tout prêt, il n'y a juste qu'à remplir le nom du journaliste », reprend l'ouvrage en citant un portrait entretien de Xavier Niel paru dans La Tribune du 30 juin 2012. Le livre rappelle aussi les plaintes en rafale qu'a enduré le quotidien Libération.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Pourquoi Montebourg veut-il stopper la guerre des prix dans le mobile ?
Zapping Techno 8/10 : retour sur Septembre 2013
Jean-Claude Mailly (FO) : «Free fait du dumping en France»
Zapping Techno 3/10 : retour sur Mars 2013
Forfait 2 euros et 4G : Free permet de désactiver l'Internet mobile
4G : sur Twitter, Xavier Niel raille Arnaud Montebourg, qui réagit (MAJ)
En incluant la 4G, Free "rentabilise" son forfait à 2 euros
Free Mobile inclut la 4G dans son forfait à deux euros
Guerre de la 4G : Bouygues Telecom ouvre la 4G sans surcoût à ses forfaits 3G
Le fonds de Xavier Niel révolutionne l'amorçage des startups
4G: Free fait chuter ses concurrents en Bourse
Free : les 20 Go restent acquis aux abonnés 4G, même en couverture 3G
4G et Free : les iPhone 5C/5S devront attendre une mise à jour
Mobile : Xavier Niel promet de casser les prix de la 4G en 2014
Free revendique 7,4 millions d'abonnés mobiles
ADSL : le forfait Freebox soldé à 1,99 euro sur Vente-Privée.com
Alcatel-Lucent : le DG de Free réfute le "patriotisme économique"
Fiscalité et éducation : Xavier Niel donne des notes au système français
Lancement 4G : Bouygues frappe fort
Que mille startups fleurissent à la halle Freyssinet