En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

AMD lance six nouveaux processeurs APU Trinity pour PC de bureau

La deuxième génération de processeurs APU d'AMD entend bien venir taquiner l'entrée de gamme d'Intel, avec des puces bien plus performantes pour le jeu 3D.

laisser un avis
L'automne est à peine arrivé qu'AMD fait pleuvoir de nouveaux processeurs pour PC de bureau. Sous le nom de code « Trinity », ces puces x86 sont des APU (Accelerated Processing Units), c'est-à-dire que, sur le même circuit, l’architecture englobe aussi bien des cœurs de calcul que la partie graphique. D'après AMD, cette dernière est nettement plus puissante que la solution HD Graphics 4000 d'Intel. Le fondeur compte aussi sur le prix de ses processeurs pour séduire les fabricants (Acer, Asus, HP, etc.) et les adeptes du montage de PC à la main.

Six puces abordables pleines de technos

© AMD
AMD présente ses six processeurs APU Trinity.
agrandir la photo
Ce sont six nouveaux processeurs double cœur (APU A4 et A6) ou quadruple cœur AMD (APU A8 et A10) qui vont donc arriver sur le marché dans les semaines à venir. Selon AMD, leur prix varie entre 53 euros environ pour l’entrée de gamme (A4-5300) et 120 euros env. pour la plus puissante des six puces, l'A10-5800K.
Toutes ces puces sont compatibles avec de nombreuses technologies AMD comme le TurboCore 3.0 qui, à l'instar du Turbo Boost d’Intel, permet d’augmenter dynamiquement la fréquence des cœurs au travail ou encore l'EyeFinity, cette solution triple écran qui permet de jouer ou de travailler dans des définitions XXL. Les processeurs dont les références se terminent par un « K » peuvent subir des augmentations de fréquences aussi bien sur les cœurs de calcul que sur la puce graphique intégrée.
© AMD
AMD s'attaque aux processeurs d'entrée de gamme d'Intel.
agrandir la photo
Toutefois, AMD ne vient pas se confronter aux Core i7 d’Intel. Les processeurs Trinity A4, A6, A8 et A10 viennent se placer en face des Pentium G, Core i3, voire les toutes premières références de Core i5. Sur le papier, ils proposeraient plus de puissance et de performances que les puces concurrentes et ce, pour un prix égal ou inférieur. On note toutefois que dans ses documents, le fondeur compare son modèle haut de gamme, l'A10, à un « petit Core i3 » de son rival.

Nouveaux composants, nouveau socket

© AMD
L'A85X, le chipset AMD dernier cri axé performance.
agrandir la photo
Gravés en 32 nm, les processeurs Trinity succèdent donc aux circuits Llano. Le socket de ce dernier, le FM1, passe à la trappe au profit du FM2, mais devrait être conservé sur plusieurs générations de processeurs pour une meilleure évolutivité des plateformes. Avec ce nouveau format arrivent de nouveaux jeux de composants : AMD lance les A55, A75 et A85X, mis à la disposition des fabricants de cartes mères. Asus, MSI et Gigabyte ont déjà annoncé la disponibilité prochaine de leurs modèles. Le premier chipset, l'A55, est prévu pour les machines à vocation bureautique ; les deux autres, pour les PC de bureau hautes performances ou dédiés au jeu vidéo.

Une puce graphique pleine de promesses

© AMD
Les performances des puces graphiques AMD Radeon des Trinity annoncées… par AMD.
agrandir la photo
Toutes les nouvelles puces AMD intègrent des cartes graphiques Radeon HD 7000. Elles sont compatibles DirectX 11 et peuvent fonctionner de pair avec une carte graphique « dédiée » d’entrée ou de milieu de gamme afin de doper les performances graphiques d’une machine (technologie Dual Graphics d’AMD). Le fondeur espère ainsi que les constructeurs de PC (Acer, HP, Asus, Dell, etc.) arrivent à créer des PC avec, comme seule source de puissance graphique, la Radeon embarquée dans le processeur.
Selon AMD, il est possible de jouer à bon nombre de jeux récents dans des niveaux de détails modérés sur un écran HD (ou Full HD grâce à Dual Graphics). A cette fin, toutes les cartes mères en FM2 devraient proposer un panel complet de sorties vidéo (HDMI, DisplayPort, DVI et VGA) en plus des prises USB 3.0, des connecteurs Sata II et III, etc.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Computex 2014 : des mini PC Zotac sans ventilateur pour un silence total
Computex 2014 : deux mini PC pour joueurs ultra-design chez Asus
Sony lève le voile sur son PC tout-en-un 3D sans lunettes
IDF 2012 : des PC hybrides, pilotés au doigt ou à la voix
IDF 2012 à San Francisco : le show d'Intel va commencer
Vidéo : Arctic signe un PC de salon aussi puissant que silencieux
IFA 2012 : deux nouveaux PC tout-en-un chez Dell
Vidéo : un PC Medion efficace pour les joueurs
Ultrabook, tablette et PC pour joueurs... Acer dévoile ses nouveautés
XPS One 27 : le tout-en-un haut de gamme de Dell en images
Le PC tout-en-un HP Z1 en images
Avec Ivy Bridge, Intel peine à rendre sexy ses nouvelles puces
Le dernier-né de la gamme Alienware dévoilé en images
Revo RL70-010 : le mini-PC d'Acer est un as du camouflage [vidéo]
Sony Vaio tout-en-un : un iMac avec les Blu-ray 3D en plus
Tous les tests de la semaine... en dix minutes
Découvrez tous les tests de la semaine en dix minutes
Découvrez tous les tests de la semaine en dix minutes
Coulisses du 01Lab : un PC de salon Blu-ray vraiment discret [vidéo]