En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

IDF 2012 : Intel Haswell, des puces pour ultrabook en 2013

A l'occasion de l'IDF 2012 de San Francisco, Intel a présenté sa prochaine génération de processeurs x86, appelée Haswell. Sa disponibilité est annoncée pour le milieu de l'année prochaine.

laisser un avis
La quatrième génération de processeurs Core d’Intel (nom de code Haswell) utilise le procédé de gravure 22 nm inauguré par les puces Ivy Bridge. Selon la dénomination utilisée par Intel, les processeurs Haswell correspondent à un « Tock » (un changement d'architecture) alors qu’Ivy Bridge n'était qu'un « Tick » (une évolution d'une architecture existante).
Les puces Haswell introduiront donc une nouvelle architecture et de nouvelles fonctions, tout en s’appuyant, quand même, sur les spécificités mises au point pour les processeurs Sandy et Ivy Bridge.

Haswell, une forte empreinte de Sandy Bridge

© Intel
Comme un air de Sandy Bridge...
agrandir la photo
Toujours multicœur, avec prise en charge de l'hyperthreading, cette nouvelle famille de processeurs est clairement destinée aux ultrabooks et autres machines ultramobiles. Des versions pour PC de bureau et portables « classiques » seront bien entendu disponibles au lancement, mais aucune information n'a filtré à ce propos.
Les diagrammes que nous avons pu voir montrent clairement l'empreinte de Sandy Bridge dans les Haswell. L'organisation des cœurs, du cache, de l'agent système et de la puce graphique sont identiques et tous restent servis par un « anneau » faisant le lien entre toutes les parties de la puce. Toutefois, la façon dont les cœurs des processeurs Haswell traitent l’information est améliorée. La gestion en simultané ou en parallèle de plusieurs informations devrait être encore plus rapide. Cela est rendu possible, entre autres, par l’augmentation de la bande passante et une latence diminuée entre plusieurs parties du processeur (la quantité de cache L1 et L2 reste identique à Sandy/Ivy Bridge).
© Intel
La bande passante des caches L1 et L2 améliorée.
agrandir la photo
Parmi les technologies/particularités présentes dans les Haswell, on retrouve le Turbo Boost, qui permet, rappelons-le, d'augmenter la fréquence des cœurs dynamiquement en fonction de leur charge de travail, l’intégration du contrôleur mémoire DDR3 et des lignes PCI-Express (pour les cartes graphiques). Le contrôleur graphique est également intégré dans la puce, de même que le jeu d’instructions AVX, pour les applications et développeurs, qui passe ici en version 2.
Les composants de la gestion de l'alimentation (VR) intégrés dans le circuit de la puce semblent également au rendez-vous, tout comme l'intégration, sur certaines références, du dernier élément du chipset qui gère les interfaces d'entrée/sortie (USB, PCI-Express, Sata, etc.).

Des nouveaux processeurs toujours sur la brèche ?

© Intel
Un nouvel état de consommation intermédiaire pour les processeurs Intel Haswell.
agrandir la photo
Intel affirme avoir encore peaufiné sa « sauce secrète » pour réguler à la fois la consommation des cœurs du processeur et leur entrée « en hibernation ». Les futures puces seraient en effet capables de s'activer/désactiver plus rapidement en fonction des besoins des applications et d'adapter encore plus finement la puissance requise.

Enfin, l’ensemble de la puce bénéficie bien d’un nouvel état de fonctionnement « l'Active Idle » (S0ix). Ce mode de consommation permettrait à la puce de pouvoir rester sur le qui-vive en cas de sollicitation brutale, tout en consommant une quantité infime de courant. A grand renfort de graphiques, Intel nous a expliqué que cette fonction trouverait tout son sens sous Windows 8, car elle serait en adéquation parfaite avec la gestion de l'énergie et les routines d'usage du nouveau système de Microsoft.

Trois parties graphiques intégrées possibles

© Intel
Intel multiplie les contrôleurs graphiques.
agrandir la photo
Pour cette nouvelle génération de processeurs, Intel élargit sa famille de contrôleurs graphiques intégrés. Il y en a dorénavant trois déclinaisons et non plus deux comme sur Sandy et Ivy Bridge. Pour le moment, ils se nomment GT1, GT2 et GT3. Ils sont compatibles DirectX 11.1 (version de DX de Windows 8) et partagent un tronc d'éléments fonctionnels commun.
© Intel
L'architecture graphique des processeurs Intel évolue avec Haswell.
agrandir la photo
Plus spécifiquement, GT1 et GT2 sont, a priori, identiques. Ils ont recours à la même quantité d'unités/moteurs de traitement de données graphiques. Le GT3, quant à lui, constitue le haut de gamme et embarque le plus grand nombre de moteurs graphiques gérant les pixels et les textures. A l'heure actuelle, Intel n’a fourni aucune information détaillée sur les fréquences ou encore la quantité de mémoire allouée aux parties graphiques. Nous en saurons plus dès que le fondeur dévoilera – définitivement et dans le détail – sa gamme de processeurs mobiles et de bureau courant de l'année prochaine.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Microsoft dévoile Surface 2 et Surface pro 2
Intel prépare des puces spécialisées pour Facebook et eBay
Intel passe à la vitesse Haswell
IDF 2012 : la nouvelle génération Atom pour mobile et tablette
IDF 2012 : Intel relègue le chargeur de smartphone au placard
IDF 2012 : des PC hybrides, pilotés au doigt ou à la voix
Alienware Alpha, Alienware 13 et Area-51... Dell sort l'artillerie lourde
HP joue la carte du Low Cost pour la fin de l’année
Lenovo booste sa gamme Yoga avec des tablettes en pagaille et un portable ultrafin
Surface Pro 3 : le grand test de la nouvelle tablette de Microsoft [MAJ]
Test HP SlateBook 14-P000NF : un PC sous Android (vidéo)
Surface Pro 3 vs MacBook Air 11,6 pouces : le duel en 6 rounds
Microsoft Surface Pro 3 : le grand test (vidéo)
Test de l’Aspire S7 : la belle réussite d’Acer (vidéo)
Des PC portables sous Windows à 99 $ pour contrer les Chromebook ? [MAJ]
Test du Yoga 2 Pro : un ultrabook qui mériterait un meilleur écran (vidéo)
Test de l’Aspire Switch 10 : le convertible à petit prix (vidéo)
Envy x360 et Pavilion x360 : HP dévoile quelques PC hybrides de la rentrée
Google I/O : le futur des Chromebook passe-t-il par Android ?