En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

Pourquoi les lunettes 3D actives ne sont pas universelles

Comment se fait-il que les lunettes 3D Sony ne fonctionnent-elles pas avec les téléviseurs de Samsung, LG ou Sharp, et vice versa ? Il s’agirait d’un problème de synchronisation…

laisser un avis
Lors des tests que nous avons menés sur différents téléviseurs 3D, nous nous sommes aperçus qu’une paire de lunettes 3D de Samsung ne fonctionnait correctement que sur les téléviseurs de la même marque. Avec les autres, soit les pertes de synchronisation étaient trop fréquentes pour permettre un visionnage dans de bonnes conditions soit les lunettes ne fonctionnaient pas du tout. Pourtant, les fabricants n’ont aucun intérêt à ce que leurs « carreaux » ne soient pas compatibles avec les téléviseurs de leurs concurrents. Alors, pourquoi les lunettes 3D actives ne sont-elles pas universelles, étant donné que la 3D active a été adoptée sur tous les téléviseurs offrant le relief ?

A chacun ses spécificités

Pour Arnaud Colombel, chef de produit chez Sharp, cette incompatibilité est liée à un problème de synchronisation infrarouge entre les lunettes et l’émetteur intégré au téléviseur. « Chaque constructeur propose par ailleurs son propre traitement vidéo, notamment en termes de balayage, et ce sont toutes ces petites différences de traitement qui, au bout du compte, jouent sur la fiabilité de la synchronisation 3D, ajoute-t-il. D’ailleurs, même chez Xpand, qui s’est fait une spécialité de vendre des lunettes universelles, l’universalité n’est pas assurée à 100 % », précise-t-il.
Chez Sony, le service marketing des Bravia nous a confirmé la chose en expliquant que « la fréquence d’obturation des lunettes n’est pas systématiquement la même d’un téléviseur à l’autre [elle est de 120 Hz le plus souvent, NDLR] ». Qui plus est, « pour se synchroniser avec précision, les lunettes 3D, qui communiquent avec le téléviseur par des liaisons infrarouges, utilisent aussi des protocoles différents d’un fabricant à l’autre ». Sony garantit un rendu 3D de bonne qualité sur ses téléviseurs Bravia avec une paire de lunettes Sony – « Avec toute autre marque, nous ne le garantissons pas », insiste le fabricant.

Xpand : des lunettes vraiment universelles ?

Xpand prétend pourtant avoir trouvé la parade en mettant au point un système infrarouge capable de s’adapter à n’importe quel protocole et à n’importe quelle vitesse de synchronisation. Ce qui devrait rendre les lunettes 3D Xpand X103 compatibles avec les téléviseurs 3D de Sony, Samsung, LG, Philips, Panasonic ou encore Sharp. Nous ne les avons malheureusement pas testées.
Pour mettre fin à ce problème de compatibilité des lunettes 3D actives, la Consumer Electronics Association* (CEA) a décidé de mettre en place un groupe de travail afin d’établir une norme claire et définitive pour ces lunettes 3D exploitant l’infrarouge pour se synchroniser au téléviseur. « La présence grandissante des téléviseurs 3D dans les foyers rend le besoin en lunettes 3D universelles plus urgent que jamais », expliquait à juste titre Brian Markwalter, vice-président de l’association américaine, qui est d’ailleurs persuadé que la création de ce « standard » permettrait de faire tomber certaines barrières freinant l’adoption des téléviseurs 3D. Il faudra cependant attendre la fin de l’année pour que cette norme émerge…
En attendant, Samsung s’apprête à lancer des téléviseurs 3D utilisant le Bluetooth, et non plus l’infrarouge, pour synchroniser les lunettes avec l’écran. Ce protocole de liaison est, en effet, jugé plus fiable et plus stable que l’infrarouge. Pourquoi ne pas y avoir pensé dès le début ?
N’est-il pas temps de laisser définitivement tomber l’infrarouge qui, que ce soit pour les télécommandes ou les lunettes 3D, pose quand même de gros problèmes ?
* Organisme de l'industrie de l'électronique américaine chargé de développer des standards dans le secteur.
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
CES 2012 : 3D passive et TV LED 47 et 55 pouces chez Panasonic
CES 2012 : Oled et ultra haute définition au programme pour LG
Comment LG détourne la TV 3D au bénéfice des joueurs [vidéo]
La TV 3D sans lunettes... mon œil ! [vidéo]
Caméra cachée : les vendeurs de TV 3D s’emmêlent dans leurs conseils
Test : la 3D passive surpasse largement la 3D active
Coulisses du 01Lab : nouvelle gamme de TV 3D Samsung et liseuse d'e-books
Coulisses du 01Lab : nouvelle gamme de TV 3D Samsung et liseuse d'e-books
Samsung : « Pas de standard unique pour les lunettes 3D actives »
Téléviseurs : les dix tendances qui vont se concrétiser en 2011
[CES 2011] La TV 3D s'expose à Las Vegas sans ses lunettes (vidéo)
Téléviseurs : les dix tendances qui vont se concrétiser en 2011
[CES 2011] Samsung dévoile sa nouvelle gamme de TV LCD
Toshiba commercialise la première télévision 3D sans lunettes
Bluffant : la TV Oled 31 pouces de LG en vidéo
Sondage : allez-vous craquer pour une télé 3D ?
Coulisses du 01Lab - Best of : la 3D dans les PC et les TV
Coulisses du 01Lab : TV 3D Sony Bravia KDL-40HX800
La TV 3D chausse les crampons