En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.FERMER  x
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Actualité informatique
Test comparatif matériel informatique
Jeux vidéo
Astuces informatique
Vidéo
Télécharger
Services en ligne
Forum informatique
01Business
Applis, logiciels
Produits
Télécoms
Sécurité
Culture, médias
Politique, droits
Technos
Buzz, société
Jeux
Science, recherche

« Internet Explorer ne fait pas avancer le Web »

Le « tech evangelist » de la Fondation Mozilla a expliqué sur son blog que le nouvel Internet Explorer n’était pas un « navigateur moderne ». Le billet a suscité beaucoup de réactions sur la Toile. Entretien sans langue de bois.

laisser un avis
C’est un billet volontairement provocateur signé Paul Rouget, tech evangelist de la fondation Mozilla. Titré « Internet Explorer 9 est-il un navigateur moderne ? NON », il explique en détail comment Microsoft joue avec les chiffres qu’il publie sur le blog officiel d’IE 9 afin de faire passer son nouveau navigateur pour plus respectueux des standards qu’il ne l’est vraiment.
Le billet, assorti d’une jolie infographie, montre en effet que Firefox 4 – comme les navigateurs utilisant Webkit – obtient de bien meilleurs scores qu’IE 9 sur des tests de standards indépendants. La sortie de Paul Rouget, qui estime que la future version du navigateur de Microsoft a en réalité deux ans de retard, n’est pas passée inaperçue du côté de l'éditeur, où Tim Sneath, lui aussi tech evangelist, a critiqué une « définition étriquée de ce que signifie “moderne” ». Pour 01net., Paul Rouget revient sur ce débat, en précisant que ses prises de position sont personnelles, qu'elles n’engagent en rien la Fondation Mozilla.
agrandir la photo
Vous expliquez dans un billet qu’IE 9 n’est pas un navigateur moderne, contrairement à ce qu’avance Microsoft. Pouvez-vous nous expliquer en quoi ?
J’ai écrit ce billet pour expliquer à tous ce que les gens qui travaillent dans ce secteur savent déjà : IE 9 n’est pas encore au niveau en termes de respect des standards. Pourquoi ? Microsoft publie sur son blog consacré à IE des résultats de tests comparatifs qui laissent entendre que son navigateur prend mieux en charge les standards du Web que tous les autres logiciels du marché.
La vérité, c’est que c’est exactement l’inverse. Ce n’est pas quelque chose que j’ai découvert, les gens un peu familiarisés avec la technique le savent, mais j’ai trouvé important d’essayer de rétablir la vérité.
Microsoft, par le biais de Tim Sneath, a rapidement répondu à vos critiques
Oui, mais il n’a pas répondu à la partie essentielle de mon billet, dans laquelle je souligne ce qui manque dans IE 9. Tout ce que l’on peut faire aujourd’hui avec IE 9, on peut aussi le faire avec Firefox et Chrome. En revanche, il y a beaucoup de choses qui marchent dans Firefox, dans les navigateurs utilisant Webkit et dans Opera et que les développeurs aimeraient utiliser… Mais ils ne le peuvent pas, car Internet Explorer est encore à la ramasse !
Parmi les fonctions non prises en charge par IE 9, quels sont selon vous les oublis les plus gênants ?
Deux types de fonctions manquent. Les expérimentations, d’abord, comme WebGL. On peut difficilement en vouloir à Microsoft de ne pas intégrer WebGL, qui n’est pas encore au point. Mais le problème, c’est qu’il ne fait rien d’expérimental, il ne prend aucun risque et ne fait donc pas avancer le Web.
Puis, des choses bien plus importantes, tous les éléments de communication vers les serveurs, notamment la nouvelle version de la technologie sous-jacente d’Ajax :IE 9  ne l’a pas. Il n’a pas non plus ce, qui selon moi pourrait changer beaucoup de choses sur Internet, File API, qui permet de gérer des fichiers [ou encore le glisser-déposer à partir du bureau, par exemple, NDLR].

« Il faut parfois savoir faire preuve d’humilité »

C’est si grave que cela ?
Ce n’est pas grave à court terme. En revanche, ce qui est fondamental, c’est que le développeur doit faire des pages Web qui fonctionnent partout. Or, aujourd’hui, le « pot commun », c’est Internet Explorer. Un développeur Web ne peut pas utiliser les fonctions supplémentaires de Chrome, de Safari, de Firefox… Justement parce qu’il faut que ses pages fonctionnent aussi avec IE, qui limite tous les développeurs aux technologies prises en charge par Microsoft.
Or dans la réponse que m’a faite Microsoft, il se justifie sur les manques d’IE 9 en expliquant qu’ils implémentent seulement les standards qui sont utilisés. Le problème, c’est que si on n’emploie pas certains standards, c’est justement à cause d’eux ! Si on avait eu le même raisonnement, chez Mozilla, on n'aurait pas de CSS 3, pas de WebGL… Voilà ce que je reproche essentiellement à Internet Explorer : il ne fait pas avancer les choses.
Vous reconnaissez pourtant qu’IE a réalisé des progrès ?
Oui, il va dans la bonne direction. Le problème, c’est qu’il faut parfois savoir faire preuve d’humilité. Et ce n’est pas le cas de Microsoft, quand il avance sur son blog qu’il prend en charge HTML 5 à 99 % et CSS 3 à 100 %…
Justement, en quoi ces tests censés prouver la supériorité d’IE 9 en matière de respect des standards sont-ils critiquables ?
Microsoft fait comme tout le monde, des tests unitaires, pour l’assurance qualité. Mozilla aussi, fait ce genre de tests pour s'assurer de la qualité de l’implémentation des fonctions dans le navigateur. Ces tests sont ensuite donnés au W3C pour aider la communauté. Les tests de Microsoft sont très bons, on les a justement récupérés et on travaille dessus. Effectivement, Firefox ne les valide pas tous, et on va faire en sorte que ce soit le cas.
Mais il y a tout de même un problème : leur pondération. Imaginons qu’il y ait 100 tests et que, sur ces 100 tests, 90 portent sur une fonction mineure, tandis que 10 seulement concernent, par exemple, la balise vidéo, bien plus importante. Si votre navigateur ne gère pas la balise vidéo, mais qu'il s'en sort très bien avec la fonction mineure, il obtiendra 90/100.
A l’inverse, s'il gère la vidéo mais pas la fonction mineure, il n'obtiendra que 10/100. Ce ne sont pas des tests pondérés, et c’est tout le problème. Microsoft fournit des tests intéressants, mais pas du tout représentatifs de l’ensemble du projet ! Donc, quand il dit gérer 100 % du CSS 3, c’est clairement faux.

« Il y a un contraste entre ce que raconte Microsoft et la vérité »

A quels tests se fier alors ?
A des tests indépendants. Comme ceux sur Caniuse.com, une vraie référence mise à jour très régulièrement et faite par des gens on ne peut plus sérieux. Or, on peut le voir sur ce site, IE 9 n’est pas au niveau de la concurrence. Sur son blog, un développeur de Caniuse.com compare son résultat à celui de Firefox 3.6.
Un des points forts d’IE 9 réside dans l’accélération matérielle selon Microsoft. Qu’en pensez-vous ?
Encore une fois, il y a là un contraste entre ce que raconte Microsoft et la vérité en annonçant, il y a un mois, qu’il était ravi de voir que la concurrence le suivait en matière d’accélération matérielle. Alors que c’est Mozilla qui l'a proposée. Trois jours après, Microsoft annonçait sa technologie. D’accord, c’est plutôt « en même temps », mais une chose est sûre, on ne « suit » pas Microsoft. Tout le monde y passe, c’était juste une évidence.
Ensuite, on utilise à peu près la même mécanique que Microsoft en la matière, et il n’y a rien de bien compliqué à tout cela. Petit détail : quand IE 9 ne fonctionne que sur Vista et Windows 7, nous acceptons bien plus de plates-formes… avec l’accélération matérielle ! En revanche, les tests d'accélération matérielle proposés par Microsoft sur son site sont excellents, et si on est moins rapide, c’est qu’on a des choses à faire évoluer. Il y a aussi des tests d’accélération où Firefox est plus rapide, mais, évidemment, ceux-là ne sont pas sur le site de Microsoft…
envoyer
par mail
imprimer
l'article
@01net sur
à lire aussi
SUR LES MÊMES THÈMES
Mozilla victime collatérale d’un nouveau scandale impliquant la NSA et RSA
[MWC 2014] Un smartphone à 20 Euros sous Firefox OS
Firefox Accounts : Mozilla veut simplifier la synchro de données entre PC
Mozilla a tiré 90 % de ses revenus 2012 de son contrat avec Google
Firefox 24 bloque Java par défaut et fait grincer des dents
Mobile : LG lance son premier smartphone Firefox OS
Smartphone : première mise à jour d'importance pour Firefox OS
Le smartphone ZTE sous Firefox OS est vendu 69 € en Espagne
Les premiers smartphones sous Firefox OS débarquent en Europe
La Fondation Mozilla met à disposition la version finale de Firefox 22
Mozilla inaugure son siège français sous le parrainage de Fleur Pellerin
Mozilla inaugure son siège français sous le parrainage de Fleur Pellerin
Avec Firefox 25, le navigateur de Mozilla connaîtra de gros changements en octobre
Mozilla va lancer des smartphones à 50 dollars dans les pays émergents
Mozilla et Foxconn officialisent leur partenariat sur Computex
Après avoir déménagé, Mozilla France recrute
Navigateurs : en Europe, Chrome talonne Internet Explorer
Firefox 21 : plus de réseaux sociaux et moins de bogues
Un logiciel espion se fait passer pour Firefox pour tromper ses victimes
Les téléphones sous Firefox OS déjà en rupture de stock